Ecrire deux ou trois mots pour dire quelque chose de bien

J’ai juste envie d’écrire deux ou trois mots pour dire quelque chose de bien.

Ecrire deux ou trois mots pour dire quelque chose de bien

Sans rêver d’emblée à un récit complet ou au premier roman « j’ai chargé mon Beretta » car il faut commencer ou introduire.

C’est à autre chose que je pense  d’ailleurs « Sa peau est ambrée et ses cuisses sont musclées » ça commence peut-être mieux, seulement l’histoire dure depuis longtemps. Le vent est passé, les êtres sont bien érodés « des gens aux cheveux blanchis aux yeux opaques de cataracte » et je sens que ça ne fonctionnera pas encore cette fois-ci.

Je prends mes couleurs au bout d’une aiguille enfile mon nouveau dé cuivré et brode des E comme les œufs que j’ai cassés pour le clafoutis et des L comme les ailes des oiseaux qui piaillent dans le jardin pour inviter leurs petits à sortir du nid et à voler.

Ces formes s’accrochent, se suivent et se penchent comme des lettres sur la ligne d’un cahier, comme des notes de musique sur une portée. Des points terminent les phrases, légers s’échappent et flottent, jouent et s’envolent.

Ecrire deux ou trois mots pour dire quelque chose de bien

Pour le devant d’une petite trousse que je viens de terminer sur le modèle de la simplette de KA.

Une trousse pour les accessoires de Joy

Une trousse pour les accessoires de Joy, voici ce qu’est devenue cette broderie.

J’ai piqué l’aiguille et tiré le fil, choisi les couleurs et piqué encore, à cœur joie,

Une trousse pour Joy

sur le modèle  » trousse simplette » que j’affectionne particulièrement chez KA.

I love you

Quand la joie est arrivée at home dès ta naissance

Quand la joie est arrivée at home dès ta naissance
Que les jours peu à peu étalent ta beauté
Je m’éveille parfois pour mieux te contempler
Joy, tu te reposes encore en poses innocentes
Qui souvent nous enchantent
Mêlées de pureté
Mon cœur est fou de joie quand il va te surprendre
Etendue sans défense, alanguie, sans pouvoir
Tu es l’enfant qui sourit sans savoir
Et murmure les mots impossibles à comprendre

Quand la joie est arrivée at home dès ta naissance

J’ai l’amour à fleur de cœur
Et mon cœur veille ta couche
Vit sur ma bouche
Qui veut crier
Et réveiller
Ton sommeil lourd
Car j’ai le cœur à fleur d’amour

Quand la joie est arrivée at home dès ta naissance

J’ai l’amour à fleur de cœur
Avec des joies qui me dépassent
Et me surpassent
Et c’est normal
Mon cœur s’emballe
La nuit, le jour
Car j’ai le cœur à fleur d’amour

Toi qui souris
Rêvant à je ne sais qui
Au fond tu ne sais pas
Tout ce qui se passe en moi

J’ai l’amour à fleur de cœur
Qui me fait grandir sans trêve
Lorsque tu rêves
Paisiblement
Toi mon enfant
Toi ma douceur
Quand j’ai l’amour à fleur de cœur

d’après une chanson de Charles Aznavour. J’ai revu les paroles pour que ça colle avec ta naissance, Joy qui est venue agrandir la famille. Et j’ai remarqué qu’en brodant ton prénom avec un cœur à la place du O, je te laissais un message aussi. I love you, Baby

La ronde des coeurs

Pour la ronde des cœurs chez LylouAnne, j’ai fait une sélection de mes réalisations

crocheté pour un mug rug

ou juste imprimé sur mes tissus

et des cœurs de boutis. Utiliser le langage du cœur pour donner la parole aux sentiments directs, au ressenti de l’instant, à l’expression d’une émotion qui dit à elle seule plus que cent discours.

ou appliqué sur un panneau de bienvenue

et brodés à l’atelier. Utiliser ce langage, c’est une qualité de présence et d’écoute proposée sans contrepartie, centrée sur la personne.

pour un défi de Marie-Claire ID

ou pour une vie d’amour

et des cœurs de patch sur les assises de chaises,

en formes de visages aussi

sur des cartes pour mes courriers. Utiliser ce langage du cœur, c’est un mouvement vers une caresse ou un sourire, c’est aussi un silence tendu vers l’accueil, un élan qui s’accorde à un désir, une vitalité qui s’harmonise avec un rêve et prend le risque de s’exprimer.

et composé pour celle qui m’est chère

il y en a plein d’autres dans la maison,

des cœurs sculptés dans le bois des chaises et gravés dans les assiettes…

Je vous les montre, j’en ai offerts certains. A ceux qui passeront ici, je vous dédie ce billet avec toute ma tendresse. Il était temps, le mois se termine demain.

Tricot facile – Cache cœur et chaussons roses

Un petit ensemble au tricot pour une belle sortie printanière,

tricot facile cache-coeur chaussons

Tricotez ce petit cache cœur et ces chaussons roses en suivant ces explications

tricot facile cache-coeur chaussons

Pour le cache cœur:Monter 44 mailles avec des aiguilles n°2½ et tricoter deux rangs mousse, puis au début de chaque rang, tricoter 3mailles end, 1 jeté et tricoter les autres mailles endroit, faites ceci 22 fois, on obtient 88 mailles
Continuer tout droit au point mousse pendant 16 rangs (13m de hauteur totale), puis former l’encolure dos en rabattant les 20m du milieu.
Continuer au point mousse sur la partie gauche en tricotant sur 34m, et laisser les 34m de la partie droite en attente.
Coté encolure, diminuer 1m tous les 2rgs en tricotant 2m ens à 3m du bord, jusqu’à ce qu’il ne reste que 5m. Les arrêter en laissant un peu de fil pour faire une bride.
Tricoter la partie droite laissée en attente de façon symétrique à la gauche.
(à plat, ce cache-cœur a la forme d’un bonnet d’âne)
Arrêter les fils, coudre 2 boutons au dos, sur le 1er rang, là où commencent les premières augmentations.

tricot facile cache-coeur chaussons

Pour les chaussons, c’est là.

Patchwork – … des mots, une histoire 93 …

Des mots, une histoire

Je restai donc muette sur ce courrier qui avait rayonné juste un peu de temps dans ma poche,

Et cette lettre du château aux jouets n’avait été peut-être que fiction sur ce papier,

Tristement, je sus taire le plus mince commentaire sur cet événement et

Avec bien peu de courage, je pris refuge dans mon travail, mais

Incapable de penser à autre chose, je sentis l’air se rafraîchir et

Mon regard se leva vers la fenêtre, la neige tombait encore

Et c’est vraiment sans déplaisir que je vis ce que les plumes du poète avaient tracé

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire«   93ème édition sur le blog d’Olivia Billington.  Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Patchwork – Un coeur pour des mots, une histoire 92

Des mots, une histoire … me trottent parfois dans la tête…

… Je pénétrai dans la classe, baissant les yeux sur leurs inscriptions pour le Salon que je tenais dans la main. Elles avaient chacune coupé et complété le talon de l’imprimé et me les avaient remis avant de prendre congé.

Les élèves s’afféraient joyeusement en ce début de journée. Le bruit de leurs pas et de leurs voix résonnait dans l’escalier. Dans mes oreilles aussi, à en devenir presque sourde. Il s’amplifia pendant quelques secondes encore, comme une armée en patrouille passant très près. Et brutalement, tout s’arrêta.

Il venait précisément de sortir de son bureau. On aurait pu dire « de son presbytère » tant l’individu avait l’air dur et austère. D’où j’étais, je n’apercevais que sa manche, mais il semblait avoir le don de faire faner les fleurs

La clarté du jour paraissait terne tout à coup, l’atmosphère gaie et insouciante avait disparu. Je ne sus pas trop qui implorer pour que cette fraicheur de goélette revienne…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire »  92ème édition sur le blog d’Olivia Billington.  Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Merci à vous tous qui passez par là et qui laissez un commentaire, ce cœur est pour vous.

Je vous ai montré le dos ce ce patch là.

Patchwork et broderie – Des mots, une histoire 91

Des mots, une histoire … me trottent toujours dans la tête…

… Elles étaient venues pour leurs inscriptions à la fête de la laine et à l’aiguille en fête … Je me ferai le messager

Les élèves me suivaient et envahirent rapidement les étages.

Elles furent surprises par cette jeunesse déferlante qui se lançait dans la grande montée des escaliers.

Des onomatopées fusaient de toutes parts. En cette fin de semaine et en ce jour de neige, on sentait nettement un climat tendu à la limite du surmenage.

Le directeur, que tout le monde surnommait «le gréement»,  n’allait pas tarder à apparaître, pour rappeler la politique de civilité instaurée dans l’établissement et pour les virer comme des malpropres

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 91ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Atelier Patchwork – Sur ce carré, ce sera un coeur…

La consigne de départ: préparer un carré de 20x20cm environ façon crazy + 2 ou 3 petits bouts de tissus

Sur ce carré, ce sera un cœur…

On a d’abord jeté les petits bouts de tissus sur le carré, on les a retournés sur l’endroit s’ils étaient à l’envers, ou décalés les uns des autres pour qu’ils ne se chevauchent pas

et on les a fixés au points de chaussons ou au points de feston, avec le premier fil à coudre qu’on avait sous la main….

Des soupirs, plusieurs questions, et beaucoup de fous rires… puis il y avait la galette à manger et le cidre à boire, alors… le cœur… voilà où il en est!

Patchwork – Juste pour elle

Juste pour elle ce sac de-ci de -là, elle vient de fêter son anniversaire et s’est mariée ce samedi!

Juste pour elle, j’ai parsemé 6 cœurs sur l’ensemble de l’ouvrage fou.

Juste pour elle ce carré de folie de toutes les couleurs avec quelques petits boutons de perles pour le fermer et en faire un sac.

Juste pour elle, ce sac de-ci de-là.

DIY – Décorations de Noël

Voici quelques décorations de Noël à faire en attendant la fête. J’ai ressorti ce sapin et quelques boules en polystyrène que j’ai confectionnés il y a déjà quelques années déjà. Je réactualise la date sur le cœur tous les ans, alors, je ne le vous montrerai pas de près, le ruban est un peu usé, mais c’est tellement de souvenirs avec mes enfants!

Pour le sapin, c’est un assemblage de 5 étoiles, de tailles différentes, bourrées de ouatine et empilées les unes sur les autres, rehaussés de 3 petits triangles rembourrés pour former la pointe. L’ensemble est maintenu par un grand fil noué à un bouton, en partant du dessous du sapin et traversant toutes les étoiles en leur centre jusqu’à la base des triangles de pointe.

En bas à gauche, j’ai cousu une seule étoile rembourrée entourée de ruban papier rouge et garni d’une perle de même couleur pour être accrochée au sapin ou décorer la table.

J’ai recouvert une boule et un cœur en polystyrène de rubans. Des perles piquées dans des épingles courtes couvrent les parties non couvertes et maintiennent les rubans.

La petite étoile filante et les 3 cœurs en bois  viennent de ce marché de Noël où j’étais en début de mois.

Des mots, une histoire 82

Des mots et une histoire … me trottent encore dans la tête … qu’il fait bon allongée dans son lit après une journée bien remplie. Le sommeil m’emporte…Je glisse dans les rêves…

patchcath

Nous avons bien progressé, notre pièce est au point. Auparavant les spectateurs auraient ricané et hoqueté tant on passait pour des chercheurs de talent. Ils nous auraient jeté des projectiles en nous voyant tous dépenaillés sur scène. Mais leurs affaires étaient fouillées à l’entrée. Aujourd’hui, nous sommes fins prêts pour aller en tournée. Nous aurons de vrais supporter, mes frères! Il faut le faire en si peu de temps! Presque aussi doués que le cygne qui évolue avec grâce à la surface de l’eau…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 82ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

patchcath

Cœur au Point de croix pour l’Alsace et ses cigognes

Un petit cœur au point de croix pour l’Alsace aujourd’hui, comme je l’ai vu chez Carole.

patchcath

En brodant cette cigogne, je me suis souvenue des tissus qu’on allait acheter dans les filatures de Masevaux avec ma mère quand j’étais enfant, et du muguet cueilli dans la forêt de la Hardt en mai, des énormes péniches admirées au barrage de Kembs, d’une visite scolaire au parlement de Strasbourg suivie d’une visite de la vieille ville et des canaux, puis des cours de compta à Mulhouse alors que je venais de la France de l’intérieur, des visites aux cousins de Colmar, des promenades dans de très jolis villages comme Riquewihr, Ribeauville, les caves de Rouffach, du château du haut Koenigsbourg et surtout des rencontres de patcheuses en septembre au grand carrefour européen de Sainte Marie aux Mines…

patchcath

Je ne sais pas ce que deviendra cette petite broderie… à classer avec les autres petits cœurs dans les « à finir »

Crochet – Œillet porte-dé et porte-ciseaux

Cet oeillet porte dé et porte-ciseaux, dont l’explication est parue dans « ma petite mercerie de Véronique Maillard »
a déjà fait craqué plusieurs crocheteuses,

patchcath

vous glisserez votre dé dans le cœur de la fleur et nouerez la tige dans une oreille d’un ciseau,

patchcath

on peut également voir cet œillet chez CreaFafa ou( récré de Fabjan) , chez Facile-Cecile ,   chez Plaisirs d’aiguilles, chez Caropassion