Les couleurs

Projet 2004-2005  – Un bloc et plusieurs couleurs

But

Mariage des couleurs

Idées de départ

Confection de plusieurs blocs avec toutes les couleurs possibles

Choix

Choisir un modèle de bloc pas trop compliqué qui sera répété tout au long de l’année

Et

Apprentissage de la technique de la mola : appliqué inversé

Décision de la réalisation finale

Confectionner un ouvrage personnel avec les différents assemblages

Préparation de travail

Choisir un modèle, le dessiner plusieurs fois, les colorer de couleurs différentes

Participation de groupe

Travail sur les camaïeux d’une seule couleur, sur l’intensité et la valeur des couleurs, ce que sont les couleurs complémentaires…

Echange de tissus

Réalisation pas à pas

Rappel de notions importantes :

–  la valeur se réfère au côté clair, moyen et foncé de la couleur. On éclaircit en ajoutant du blanc, et on fonce en ajoutant du noir. Rouge + blanc= rose, et rouge + noir= bordeaux. On dit que le rose, le rouge et le bordeaux appartiennent à la même famille, celle du rouge. Autre exemple : rouge-orangé + blanc= saumon, et rouge-orangé + noir= rouille.

– L’intensité se réfère au coté vif ou éteint de la couleur. On la modifie en ajoutant du gris pour rendre la couleur plus terne. Les couleurs intenses ressortent beaucoup à l’œil : on les utilisera en petites touches pour qu’elles n’écrasent pas les autres. Quelques tissus resteront cependant très difficiles à classer, ce sont les très clairs ou les très foncés.

Les goûts et les couleurs :

Dans la théorie de la couleur, harmonie signifie équilibre.

Nous avons tous notre point de vue là-dessus, c’est ce qu’on appelle ‘le goût et les couleurs’ ou ‘harmonie subjective’….et là, chacun s’exprime comme il l’entend suivant des facteurs très personnels(âge, origine, région où l’on vit). Soyons tolérants envers le travail d’autrui !

La connaissance de la loi objective de la couleur peut nous faire découvrir des associations de couleurs et enrichir notre façon d’associer les couleurs ; je vous propose deux directions : harmonie des complémentaires, et celle des couleurs adjacentes.

Couleurs complémentaires : jaune et violet, jaune-orangé et bleu-violet, orange et bleu, rouge-orangé et bleu-vert, rouge et vert, rouge-violet et vert-jaune.

Couleurs adjacentes : au moins 2, déclinées dans des valeurs et avec des intensités différentes. N’hésitez pas la touche de blanc, gris ou noir.

Conclusion :

Des surprises, des rires et une belle exposition

patchcath

patchcath

patchcath

Une réflexion sur “Les couleurs

  1. Pingback: Atelier Patchwork « patchcath

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s