… et j’ai tricoté encore en top-down

… et j’ai tricoté encore en top-down. 

Du blanc cette fois-ci, pour une autre petite veste aussi. Est-ce la couverture de ma lecture du moment qui m’a inspirée ? Ou juste la douceur du fil sur mes doigts quand je les ai plongés dans mon sac ? 

Tricoter c’est se bouger les doigts et apprécier la douceur. J’ai commencé cette petite veste par l’encolure. En top-down comme sur les explications que vous trouverez ici et qui vont si bien.

Tricoter c’est se bouger les méninges et compter un peu. Le fil n’était pas si fin que les fils utilisés précédemment. Et oui, c’est comme ça parfois. Dans la même marque et même catégorie pourtant et suivant le coloris, le câble n’est pas toujours de même grosseur. Ça ne méritait pas des aiguilles plus grosses car le tricotage n’aurait pas été joli. L’échantillon n’était pas identique aux autres, mais diminuer le nombre des mailles et des rangs en vaut-il la peine?

Tricoter c’est se bouger pour être inventif. Modifier les explications et ajouter une fantaisie. Et j’ai répété le point ajouré sur le bord des manches de cette petite veste blanche. Et je pense à cette Louise du premier chapitre retrouvée dénudée en pleine rue… alors je reprends ma lecture…

Tricoter c’est se bouger et avancer l’ouvrage. Seulement je rêve en pensant à cette petite personne qui portera ce vêtement très bientôt. Le vent s’est levé et ne cesse de souffler et refroidir l’atmosphère. Er mes aiguilles s’agitent sous mes doigts et accélèrent l’avancée de l’ouvrage. Et pourquoi donc Gaston a-t-il été enfermé dans cette atmosphère enfumée du blockhaus de ce deuxième chapitre… et j’ai ré-ouvert mon livre…

Tricoter c’est se bouger et terminer l’ouvrage sans presque s’en rendre compte. Finir la veste en répétant plus longuement le point ajouré comme sur les manches et vivre au rythme des chapitres d’un livre qui s’égrènent alors que le vent souffle toujours. 

Veste bébé top-down et raglan ajouré

Veste bébé top-down et raglan ajouré

J’ai beaucoup tricoté et j’aime tricoter les brassières, mais je m’aperçois de plus en plus que les brassières sont enfilées devant derrière et qu’elles sont utilisées comme des gilets, alors pourquoi ne pas tricoter directement un gilet ou veste quand une nouvelle naissance s’annonce. Et quand ce sont plusieurs naissances, c’est la fête. Il faut une pelote et demie pour une veste de taille naissance de zéro à trois mois, et j’ai trouvé dans ma réserve de la belle laine toute douce, grise pour une petite fille alors j’ai fait le boutonnage du bon côté, et jaune pour une deuxième naissance annoncée.

J’aime bien tricoter les pulls ou gilets en partant de l’encolure, c’est ce qu’on appelle top-down, on s’arrête quand l’aisance pour le bras est suffisante. Pour ces vestes, j’ai monté 83mailles sur des aiguilles n°2,5 pour une taille de zéro à 3mois et tricoté 4rangs au point mousse, au 5ème rang j’ai fait une boutonnière en tricotant les 3premières mailles endroit, 1jeté et 2m ensemble puis le reste du rang à l’endroit et 3 autres rangs au point mousse, donc 8rangs au point mousse pour le tour de cou pour la veste jaune, mais uniquement 2 autres rangs pour la veste grise et j’ai commencé le corps de la veste grise au R8 qui est devenu R9 des explications ici.

Pour un gilet de taille zéro à 3mois il faut compter 17mx2 pour les devants, 25m pour le dos et 12m pour chaque manche. Après, tout dépend du point ajouré choisi pour le raglan, mais pour une si petite taille le raglan ne peut pas dépasser la largeur de la manche, puisqu’il empiète de deux moitiés sur les devants et dos et sur chaque manche. Il peut être simple, ce raglan, avec un jeté avant et après une maille centrale tous les 2rgs. Dans le cas de la veste grise, le raglan s’étale sur 11m au premier rang avec une maille centrale jusqu’à 21m au dernier rang, et la maille centrale de chaque raglan était la maille du début et fin de chaque manche. Dans le cas de la veste jaune, le raglan s’étale sur 8m sans maille centrale, il empiète de 4m sur chaque côté et manche.

Le plastron raglan se fait sur 40rgs soit 20rgs d’augmentations de 8m tous les 2rgs sans oublier de faire 2 autres boutonnières au R25 et R45 comme au R5. Au R48, on obtient 243m que l’on répartit de la façon suivante : 37m pour un devant, 52m pour la manche, 65m pour le dos, 52m pour l’autre manche et 37m pour l’autre devant.

Je tricote toujours les 2manches en même temps mais séparément avec chacun des bouts d’une pelote. Là les 52m de chaque manche seront augmentées de 2m en début et 2m en fin du R1 de la manche. Les manches se tricotent au point mousse pendant 68rangs (ou 78rangs pour un revers de manche), en diminuant 1m à chaque extrémité des R11, R21, R31, R41 et R51 des manches. Et j’ai arrêté souplement toutes les mailles de chaque manche.

J’ai repris les mailles du corps en ajoutant 4m supplémentaires entre le premier devant et le dos et le dos et le deuxième devant et j’ai tricoté ces 147m du corps de la veste tout au point mousse pendant 70rangs (ou 80rangs pour veste plus longue) puis j’ai arrêté souplement toutes les mailles.

Il vous reste à fermer par une couture discrète les dessous des manches et coudre 3 boutons sur le devant en face des boutonnières.

Pour des coutures discrètes, je vous conseille d’aller voir mon article « gros plan sur les coutures au tricot » ici

Je vous remercie des commentaires, toujours très encourageants, que vous me laisserez ici.

Layette – Brassière bleue pour bébé

Layette – Brassière bleue pour bébé

J’ai remarqué que les brassières étaient souvent maintenant enfilées comme des gilets, à l’envers de ce que nos grands-mères nous avaient appris. C’est pour ça que je ne parlerai ni de dos, ni de devant, mais plutôt de 2 petits et un grand cotés.

Cette brassière bleue pour bébé se tricote d’une seule pièce commencée par un petit côté boutonnant.

Fournitures : 2 pelotes Fil à tricoter de couleur 1 (bleu clair sur mes photos), 1/2 pelote Fil à tricoter de couleur 2 (bleu plus soutenu sur mes photos), Aiguilles n°2,5, Épingle à tricot

Points employés : Point mousse et point jersey

Explications : pour taille 3mois (6mois si aig n°3)

On commence par le petit côté boutonné

Monter 60m avec le fil de couleur 1 et tricoter 4 rgs mousse

au 5ème rg (rang des boutonnières) : tricoter 3m, 1jeté, 2m ens, *8m, 1jeté, 2m ens* (répéter * à * 5fois), 5m

et tricoter un 6ème rang au point mousse.

On continue en rangs incomplets de la manière suivante :

R1 : 5m en couleur 1 (bord de cou), prendre couleur 2 et terminer le rg (55m end)

R2 : revenir sur 55m end en couleur 2, tourner le travail

R3 : reprendre la couleur 1 (penser à croiser les fils au changement de couleur), tricoter 55m end

R4 : revenir sur 47m end, tourner le travail

R5 : tricoter 47m end

R6 : revenir sur 39m env, tourner le travail

R7 : tricoter 39m end

R8 : revenir sur toutes les mailles (60m end)

Répéter ces 8rgs pour qu’il y ait 8 rayures de couleur 2

Et, R3, R4, R5 et R6 de couleur 1

On continue par la première manche

Au R7, mettre 33mailles de gauche en attente, et monter 27mailles à la place de couleur 1 pour la manche

Continuer en rangs rayés comme ci-dessus en ne tricotant jamais les 5 dernières mailles du R1 de couleur 2 et du R5 de couleur 1 (pour le poignet)

Répéter jusqu’à ce qu’il y ait 12 rayures de couleur 2 sur la manche,

Et, R3, R4, R5 de couleur1

Au R6 arrêter 27m

On continue sur le grand côté de la brassière

Au R7 reprendre les 33m laissées en attente

Continuer en rangs rayés comme pour le dos

Répéter jusqu’à ce qu’il y ait 16 rayures de couleur 2 sur le devant

Et, R3, R4, R5 et R6 de couleur 1

On arrive à la seconde manche

Au R7, faire comme pour la manche gauche

Terminer cette manche par un R6 où l’on va arrêter 27m

Puis continuer par le dernier petit côté

Au R7 reprendre les 33m laissées en attente

Continuer en rangs rayés comme pour le premier petit côté jusqu’à ce qu’il y ait 8 rayures de couleur 2 jusqu’à R8 et finir par 4rgs de mousse de couleur1.

Terminer cette brassière bleue pour bébé en fermant par coutures invisibles les dessous de manches et Coudre des boutons sur le petit coté en vis à vis des boutonnières.

Voir comment faire des coutures invisibles ici.

C’est pour un petit bonhomme qui s’est annoncé très vite que j’ai tricoté avec beaucoup de plaisir cette brassière en laine layette pour le fil clair et à bouclettes pour le bleu plus soutenu dégotés dans ma malle à douceurs.

Agneau tout nu

C’était à mon tour d’habiller l’agneau tout nu.

Pour cette peluche j’ai confectionné un bonnet, un petit gilet, et des petites sandales. Tous faits petit à petit… rang après rang… en essayant très souvent sur la peluche… et en défaisant parfois.
J’ai commencé le gilet par le tour de cou, le bonnet par le haut avec cinq mailles et tricoté comme un béret sans oublier les ouvertures pour faire sortir les oreilles, puis les chaussons pour lesquels j’ai adapté les explications chaussons sandales BB que vous trouvez ici.
Pour les gros pieds de cette peluche, les sandales sont tricotées tout en jersey et j’ai remplacé le bourrelet de bord de semelle par un rang au point mousse.

45g de fil à tricoter ont suffi avec des aiguilles n°3,5 pour l’ensemble.

Pour le grand défi de Noël éco-responsable sur une idée de Stella mes petites créations et le défi de Serial Crocheteuses 510 chez Isabelle Kessedjian sur le thème des rayures.

Cagoules pour préserver du froid et prévenir des maux d’oreilles

Des cagoules pour préserver du froid et prévenir des maux d’oreilles.


J’en ai tricotées deux pour mes petits savoyards avec de la laine aux mille étincelles.
Pour la plus petite, comme il ne me restait pas assez de laine multicolore, j’ai tricoté les bord en côtes de couleur bleu uni assortie.
Il faisait encore chaud quand ils les ont essayées au début de l’automne, mais elles leur plaisaient.
« On pourra nous repérer quand nous serons perdus dans la neige » ont-ils dit en riant, et ils les ont gardées sur la tête le temps d’un long fou-rire.
C’était bon, leurs rires valaient tous les mercis du monde.

D’autres cagoules pour préserver du froid et prévenir des maux d’oreilles sont en cours. Les explications en différentes tailles de ces cagoules sont ici.

C’est ma participation au grand défi de Noël éco-responsable sur une idée de Stella mes petites créations.

Bébé s’annonce pour Noël

Bébé s’annonce pour Noël.

Rayons de soleil assurés pour les parents en cette saison froide et blanche qui arrive.

Alors pour fêter son arrivée et couvrir ce petit être de chaleur, j’ai retrouvé mon modèle éternel et indémodable de brassière tricotée d’une seule pièce avec une toute petite variante cependant.

Et puisque la saison ne sera peut-être pas trop blanche, j’ai pioché dans mes restes de laines, deux fils à tricoter presque blancs, une laine ivoire et une autre mouchetée de mille étincelles aux couleurs tendres.

La variante apportée à ce modèle consiste à exécuter les rangs de couleur dominante en jersey plutôt que tout au point mousse, et voici ce que ça donne.

Les explications complètes de cette brassière sont sur la page ici.

Pour le grand défi de Noël éco-responsable sur une idée de Stella mes petites créations.

 

Fabuleuse ambiance du mois chaud

Fabuleuse ambiance du mois chaud s’est estompée,

la maison s’est vidée, les deux A sont arrivées, venues hier soir pour souper, les mains chargées, une pour le père, une pour la mère, il a tout sifflé, elle a partagé, ils ont apprécié, et pour discuter avec N surtout, qui était là depuis peu elle-aussi, mettre au point certaines choses et écouter pour réussir leur voyage et leurs vacances, puis partir sous l’orage et la pluie de la nuit. On a parlé de mémoires, on a souri de nos histoires, elle a demandé à les avoir et j’ai cherché, n’ai rien trouvé, en ai rêvé, n’ai pas dormi. Seule la pluie est restée ce matin et apporte la fraîcheur dans l’air et dans ma tête. Pain et café chauds, idées fraîches et nouvelles recherches, grand sac coincé dans petit coin, perles brodées sur velours défraîchi à raccourcir. L’autre N va être contente, depuis deux ans allait nue sans doute.

Ah j’en ai connues des lunes

Ah j’en ai connues des lunes…

L’une et l’autre se ressemblent vraiment, tellement pareilles, quasi identiques,
L’autre lune est plus grande et grosse, volatile et liquide, presque élastique
Blanche et bleue et fort sympathique.

Toutes trois se tournent autour depuis toujours sur des orbites concentriques,
Les jumelles dans un sens et l’autre dans l’autre, à des distances kilométriques
Comme des êtres excentriques.

L’une et l’autre en lucioles évoluent au-dessus du sol
L’autre lune si énorme ne montre d’une partie de sa fiole,
Juste une coupole.

Fallait-il être jobastre pour venir ici sur l’aire et vivre sur cet astre.
Au début ça m’a flanqué les boules et des coups dans l’hypogastre,
Mais avec quelques piastres, on y est arrivé sans trop de désastres.

L’important ce n’est pas d’où l’on vient, de Castres ou d’ailleurs
C’est d’être bien à l’intérieur, et respirer à pleins poumons un air meilleur
Pour être gai dans notre cœur.

« Surprise » m’avait-il dit et me l’avait promis pour mon anniversaire,
Dam’ sans penser à la pierre angulaire, j’espérais pas plus qu’une soirée culinaire,
Mais trois lunes à la fois, et la lumière à mes pieds, quelle affaire
Car depuis, nous vivons sur Sol’aire.

Je n’ai rien demandé, et sans la décrocher, il a su m’y emmener,
Loin de ce monde vain, quand d’autres y sont restés et peuvent tous aboyer,
Mais à ce roc doré, mon cœur s’est accroché,
Et reste énamouré.

Si pour être en équilibre, il faut trois pattes à un canard
Ou pour sembler heureux, se goberger de caviar,
Pour moi, c’est simple, pas compliqué et sans homard
ce sera choucroute au lard… et beaucoup d’art.

Le hasard nous a déposés là, au gré des vents et sans tourment.
Nous sommes partis avec un chien, un chat et avons eu trois enfants
Un noir, un blanc et le troisième, j’sais plus comment,
On a plus la forme d’antan, mais avant c’était avant assurément,
Et tous sont bien contents, puisqu’ils ont fait nos petits-enfants.

Ce dont j’vous cause, c’est y a longtemps, car aujourd’hui
Les lunes sont là en plein midi et même la nuit… pour faire joli
Dans le décor. Le sol, l’aire et l’air en sont remplis
De gens d’ici, des autres d’ailleurs et ceux qui rient
Et moi je prie

Je n’ai rien pris, il a suffit d’un pas, un pas de toi vers moi, et un de moi vers toi, nos doigts levés montraient ce là, pour un voyage de miel on y rêvait déjà. Quand l’un posa le pied, l’autre l’a suivi, toi et moi ici de là-bas partis.
Pourtant le 21 ils étaient trois, partis de là et aluner ici. Ils parlèrent d’un sol gris et tout dégarni, ils n’ont pas vu tout ce qu’on voit, surtout celle-là, toute verte à deux pas, et qu’il y en avait trois.
Au fait, trois quoi ? Trois lunes ? trois astres ? trois pas ? Les valeurs d’ici on ne les connait pas, mais en tous cas, on est tous là, venus y vivre et on mourra. Loin de tout ça, Belle Bleue là-bas, on la voit notre Terre d’avant derrière nos toits.

Ce sera ma participation à l’Agenda Ironique de Juillet en hymne à la Lune proposée par Louise deMathurinades. En illustration, quatre petits falzars que j’ai cousus pour cacher quatre petits pétards. Ah j’en ai connues des lunes !

et les autres textes sont là.

Patience active

Patience active

Parce que j’avais sûrement des ouvrages plus urgents
A confectionner, j’avais oublié ce gilet au fond d’un sac à
Tricot. Et quand j’ai repris à nouveau ce travail en mains,
Il se passa quelque chose d’extraordinaire, la laine était douce
Et les mailles courraient sur les aiguilles…
N’empêche que j’ai ressenti le besoin d’en parler,
Causant de tout ça et couchant des mots ici m’a fait du bien,
Et j’ai même mené à bout d’autres ouvrages en parallèle
Avec ce boulet toujours posé très près de moi et bien visible,
Chauffant mes genoux tant les morceaux sont larges et longs,
Tricotant des soirs et des matins, presque sans relâche…
Il est quasiment terminé aujourd’hui, je
Viens de remonter les mailles pour l’encolure
Et je coudrai une fermeture éclair sur le devant.

Patience active. J’ai écrit ces mots il y a quelques jours. Simplement. Je pensais qu’il était bon d’en parler. Et Jo m’avait encouragée par ces deux mots et sa définition positive. Merci, boulet est beau et va très bien.

Couleur framboise – Petit gilet sans manche

Couleur framboise – Petit gilet sans manche

Couleur framboise - Petit gilet sans manche

Fourniture une paire d’aiguilles n°3 et 2 pelotes de fil à tricoter assorti. Il ira à un bébé de 6 mois, même un peu plus grand.

Devant gauche :

Monter 58m et continuer tout au point mousse.

Tricoter 6 rangs

Au 7ème rang, tricoter 52m, laisser 6m sur l’aiguille gauche, retourner le travail et passer le fil entre les deux aiguilles de manière à faire le 8ème rang sur les 52m.

Au 9ème rang, tricoter 45m, laisser 13m (7+6m) sur l’aiguille gauche, retourner le travail et passer le fil pour faire le 10ème rang sur les 45m.

Au rang 11, tricoter 32m, laisser 26m (13+7+6m) sur l’aiguille gauche, retourner le travail et passer le fil pour faire le rang 12 sur les 32m.

Tricoter les rangs 13 et 14 en entier sur les 58mailles.

Tricoter 6fois ces 8 derniers rangs (du 7ème au rang14) pour faire le devant gauche du gilet.

Dessus épaule gauche :

Au 63ème rang, laisser 6m sur l’aiguille gauche, retourner le travail et passer le fil entre les deux aiguilles de manière à faire le 64ème rang sur 20m.

Laisser les 32m de l’aiguille gauche en attente (sur une aiguille annexe), on les reprendra pour le dos et retourner le travail et passer le fil.

Au 65ème rang, tricoter 13m, laisser 13m (7+6m) sur l’aiguille gauche, retourner le travail et passer le fil pour faire le 66ème rang sur les 13m.

Aux rangs 67et 68, tricoter 26m.

Tricoter 6fois ces 6 derniers rangs (du 63 au 68) pour faire le dessus de l’épaule gauche.

Dos :

Tricoter, comme au 7ème rang et laisser 6mailles sur l’aiguille gauche, retourner le travail et passer le fil, tricoter les 20m et reprendre les 32m laissées en attente sur une aiguille annexe.

Puis, comme pour le devant continuer en reprenant au rang9.

Tricoter en tout pour le dos 12fois ces 8rangs décrits pour le devant gauche.

Dessus d’épaule droite :

Tricoter comme pour la manche gauche, soit 7fois les 6rangs décrits du rang63 au rang68, en laissant, sur une aiguille annexe, 32m que l’on reprendra pour le devant droit.

Devant droit :

Reprendre comme pour le dos et tricoter 7fois du rang7 au rang14, en reprennat les 32m laissées sur une aiguille annexe.

Puis tricoter 6rangs sur les 58m et arrêter toutes les mailles

Couleur framboise - Petit gilet sans manche

Finitions :

Coudre deux boutons pour fermer le gilet et crocheter 2brides en face de chacun d’eux, rentrer les fils et c’est fini.

Mon tricot du moment#2

Mon tricot du moment#2, c’est justement ce petit paletot que j’ai très rapidement tricoté avec beaucoup de plaisir.

Mon tricot du moment#2

Beaucoup de plaisir dans les mains et de la douceur au cœur. Il est déjà parti et arrivé aussi. Je ne vous dirai pas qu’il l’a porté, ça non, car il fait vraiment trop chaud ces temps-ci. Et voici les explications… avec un jeu de mots sans maux… et un peu de je. Je peux ?!

Monter 50 mailles (oui j’ai choisi de la grosse laine, et ça n’est pas parce que la laine est grosse que les moutons sont gros, hein!) et continuer au point mousse (ben oui, on dit mousse en opposition à jersey) sur cette largeur de 32cm pendant 20cm jusqu’au dessous des bras.

On augmente 29 mailles de chaque coté pour les manches, et on continue au point mousse pendant 15cm.

Ne continuer que sur les 29 + 17 mailles de droite :

Tricoter 6 rangs, puis augmenter à gauche, tous les 2 rangs, 1 fois 3 mailles et 1 fois 9 mailles, et continuer sur cette partie droite pendant 15cm au total (depuis qu’on a laissé de côté les mailles de gauche).

Rabattre à droite les 29 mailles (c’est la fin de la manche droite).

Il faudra continuer pendant 20cm (comme pour le dos) et rabattre toutes les mailles (là, c’est le bas du devant droit).

Continuer le paletot en reprenant les 17 + 29 mailles de gauche. Si j’ai bien compté, il reste 16mailles centrales pour l’encolure dos.

On continue comme pour la partie droite en inversant. (Tu vois que tu dois faire à gauche quand tu lis droite et faire à droite quand tu lis gauche).

Trois boutonnières seront à faire sur le bord droit de ce côté gauche (là tu lis bien droit pour droit et gauche pour gauche), à 3 mailles du début du rang: la première à 4 rangs de l’encolure, puis les 2 autres à 16 rangs d’intervalles.

Une capuche pour couronner tout ça (ça veut juste dire qu’on va commencer la capuche, parce qu’il fallait que la ligne commence par un U).

Monter 6 mailles sur une aiguille et  reprendre les mailles autour de l’encolure en commençant à la quatrième maille du bord du devant et en terminant à 3 mailles avant la fin du  et monter 6 nouvelles mailles en fin de rang. Ces 6 mailles du début et de fin  formeront un revers de capuche. Si j’ai bien compté: 6+5+3+5+16+5+3+5+6 = 54 mailles relevées à l’encolure au départ de la capuche.

On continue au point mousse sur toutes ces mailles en augmentant tous les 4 rangs 9 fois 2 mailles au milieu dos de part et d’autre des 2 mailles centrales.

Même si la capuche peut vous paraitre large, elle sera confortable.

Et continuer sur une hauteur de 35cm et rabattre les mailles.

Ne faire que 3 coutures: une au dessus de la capuche, et deux autres en dessous de chaque bras et sur les côtés dos-devant.

Terminer ce paletot en cousant 3 boutons sur le côté droit en face des boutonnières du côté gauche.

Mon tricot du moment#2 (une taille 2ans à peu près) que je vous propose avec douceur. Je l’ai tricoté pour mon premier petit bonhomme que la vie m’a offert. Je suis sous le charme.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Layette – Brassière et swing knitting

Layette – Brassière et swing knitting.
Je vous avais montré quelques détails ici.
J’ai découvert cette façon de changer de couleur sur des modèles chez Ravelry pour des mitaines, des chaussettes ou des châles
Pour essayer et voir l’effet produit assez rapidement, il me fallait un modèle de petite dimension.
Une brassière, c’était parfait. Je me suis inspirée de deux modèles que vous trouvez dans mes tutoriels :
celui de la brassière point mousse de 2 couleurs (tuto ici) pour le bas et de la brassière raglan (tuto là) pour le haut.

Layette - Brassière et swing knitting

Je prépare les explications de cette Layette – Brassière et swing knitting qui apparaitra bientôt dans mes tutoriels avec quelques indications pour ce point.

Nid d’ange pour mon petit ange

Je venais de le terminer ce nid d’ange pour mon petit ange quand il est arrivé. J’avais mis ce tout dernier ouvrage dans ma valise.

Nid d'ange pour mon petit ange

Je me suis dépêchée pour arriver à temps! J’ai trouvé le modèle chez Palily et je l’en remercie.

Nid d'ange pour mon petit ange

Il est découpé dans du polaire à pois de Mondial Tissus et bordé d’un petit biais bleu à motifs blancs et rouges taillé dans le travers d’un tissu de coton mélangé. Le rabat rouge de la capuche est doublé dans le même tissu que le biais. Et un petit boutonnage original.

Nid d'ange pour mon petit ange

Une astuce pour l’attache, un bouton de chaque côté sur le rabat du devant et une bride en élastique fixé au tissu arrière par un petit biais.

Nid d'ange pour mon petit ange

Look at this! Couverture nomade que l’on dit aussi, avec sa forme spéciale qui s’adapte aux harnais des nouvelles poussettes et porte-bébé.

 

Il neige sur les montagnes aujourd’hui

Il neige sur les montagnes aujourd’hui… J’ai regardé dans mon stock de laine blanche, j’ai fouillé et pensé à Gaspard des montagnes… demain il fera soleil, les rayons illumineront le flanc des versants… en attendant de porter des lunettes de soleil, il faudra le tenir au chaud ce petit… alors j’ai sorti mes aiguilles, ai choisi les pelotes, et vite au boulot, et j’ai tricoté… tricoté…

Il neige sur les montagnes aujourd'hui

Voici mes explications pour un petit paletot tricoté, je n’avais pas de la grosse laine, j’ai pris deux fils à tricoter ensemble, un pour des aiguilles n° 2 et l’autre pour du n° 2.5. Il m’a fallu 6  pour une taille de 3 à 6mois, 2 aiguilles n° 4,5 et 3 boutons.

Le corps du paletot se tricote en un seul morceau commencé par le devant droite.

Monter 31m avec la paire d’aiguilles 4,5. Tricoter en point mousse en glissant toujours la 1ère m. A 13cm de hauteur totale, à gauche du travail, pour la manche, ajouter 30m. on a 61m. Continuer sur toutes les mailles. A 22cm de hauteur totale, pour l’encolure, à droite du travail, rabattre tous les 2rgs : 1fois 10m, puis 2fois 3m. On a 45m, à 25cm de hauteur totale, on se trouve au haut de l’épaule, milieu de la manche. Laisser les mailles en attente. Tricoter le devant gauche en vis-à-vis en formant 3 boutonnières (2m ens et 1 jeté) à 3m du bord, tous les 4cm, la 1ère commencée à 11cm de hauteur totale. Réunir les 2 côtés en ajoutant 21m entre les 2 pour encolure du dos. On a 111m. Tricoter sur toutes mailles. A 24cm mesurés depuis les m ajoutées, pour les manches, rabattre à chaque extrémité : 1fois 30m. On a 51m pour le dos, tricoter droit. A 13cm, mesurés depuis les mailles rabattues pour les manches, rabattre toutes les mailles.

La capuche est commencée par le côté gauche. Monter 32m avec les aiguilles 4,5. Tricoter au point mousse en augmentant à droite du travail 1m 8fois tous les 4rgs. On a 40m. A 22cm de hauteur totale, on se trouve au milieu du travail sur le haut de tête. Terminer la capuche en inversant les explications.

Pour les finitions, coudre les côtés, puis les dessous de manches en inversant la couture pour former un revers aux poignets. Fermer l’arrière de la capuche, former un revers de 4cm, puis fixer la capuche autour de l’encolure en laissant libres 3cm à l’extrémité de chaque devant. Coudre les boutons sur l’autre devant en vis-à-vis des boutonnières à 3 cm du bord.

Il neige sur les montagnes aujourd'hui

Bon tricotage.

 

Je tourne en rond, je tourne en rond

Je tourne en rond, je tourne en rond.

Je fais le monde à ma façon
Aiguille d’alu ou de laiton
Corps en laine ou cœur de mouton
Je tourne en rond, je tourne en rond.

Je tourne en rond, je tourne en rond

Je suis la seule puis des millions
Je suis la maille au cœur de coton
L’hiver, l’été, en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

J’ai de la laine plein un camion
Je tricote sans peine ni punition
Je tourne toujours sans perdre la raison
Et je tourne en rond, je tourne en rond

Je tourne en rond, je tourne en rond

J’aurai bien chaud dans ma maison
Je fais des pulls et des caleçons
Et des coussins bourrés de molleton
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis une femme en pantalon
C’est pas parce que j’manie l’p’loton
Que mes deux pieds n’portent pas d’talons
Là je tourne en rond encore en rond

Près de l’aquarium dans le salon
Devant la table vers le poisson
Café sucré et macarons
Je touille en rond je touille en rond

Je tourne en rond, je tourne en rond

J’entoure la laine et déroule le peloton
Je garde un œil sur les chatons
J’ai l’estomac dans les talons
Je tourne en rond, je tourne en rond

J’ai plein d’idées sous le chignon
Je fais plein de circonvolutions
J’écris et récris les explications
Et je trace des ronds, toujours des ronds.

Je tourne en rond, je tourne en rond

Une petite robe en confection,
J’écoute Zazie et sa chanson,
Je chante, je crie j’émets des sons
J’tricote en rond, j’tricote en rond

Ma robe d’été est terminée

Ma robe d’été est terminée et en regardant tout ce méli-mélo d’animaux et de fleurs ça m’a donné envie de chanter…

Ma robe d'été est terminée

Un bon petit diable à la fleur de l’âge,
La jambe légère et l’œil polisson,
Et la bouche pleine de joyeux ramages,
Allait à la chasse aux papillons.

Ma robe d'été est terminée

Comme il atteignait l’orée du village,
Filant sa quenouille, il vit Cendrillon,
Il lui dit : « Bonjour, que Dieu te ménage,
Je t’emmène à la chasse aux papillons. »

Cendrillon ravie de quitter sa cage,
Met sa robe neuve et ses bottillons
Et bras dessus bras dessous vers les frais bocages
Ils vont à la chasse aux papillons.

Ma robe d'été est terminée

Il ne savait pas que sous les ombrages,
Se cachait l’amour et son aiguillon,
Et qu’il transperçait les cœurs de leur âge,
Les cœurs des chasseurs de papillons.

Quand il se fit tendre, elle lui dit : « Je présage
Que c’est pas dans les plis de mon cotillon,
Ni dans l’échancrure de mon corsage,
Qu’on va à la chasse aux papillons. »

Sur sa bouche en feu qui criait : « Sois sage ! »
Il posa sa bouche en guise de bâillon,
Et ce fut le plus charmant des remue-ménage
Qu’on ait vu de mémoire de papillon

Un volcan dans l’âme, ils revinrent au village,
En se promettant d’aller des millions,
Des milliards de fois, et même davantage,
Ensemble à la chasse aux papillons.

Mais tant qu’ils s’aimeront, tant que les nuages,
Porteurs de chagrins, les épargneront,
Il fera bon voler dans les frais bocages,
Ils feront pas la chasse aux papillons.

Ma robe d'été est terminée

 de G Brassens 

mais où vais-je aller pour la porter maintenant? c’est qu’il ne fait pas bien chaud ici, et partir? c’est que les routes sont chargées partout…

Tricot – Mon gilet kimono est bientôt fini

Finalement j’ai tout détricoté, je voyais que je n’allais pas le porter. Aujourd’hui, il avance bien. Il est en bonne voie, ce tricot – Mon gilet kimono est bientôt fini.

Voici ce qui arrive quand je mets trop longtemps à confectionner un ouvrage, l’envie change et une autre idée germe.

Je l’ai tricoté d’une seule pièce en commençant par le poignet droit jusqu’au poignet gauche en alternant les rayures grises et multicolores.

tricot gilet kimono

Scarabée de Jaspée chez Bergère de France pour le fil à tricoter anthracite

Fantasia de Tecktonik chez Phildar

tricot gilet kimono

Tricot Layette – Brassière et chaussons assortis

tricot layette chaussons brassière

Un nouveau petit ensemble tricoté en gris et blanc

avec tendresse et pour le plaisir,

tricot layette chaussons brassière

Et cet ensemble Tricot Layette – Brassière grise et blanche et chaussons assortis, c’est aussi juste pour répondre à plusieurs lectrices qui m’en font la demande.

Vous trouverez les explications de la brassière et des chaussons dans mes tutoriels.

Tricot Layette – Brassière et chaussons pour une toute petite fille

On attend un bout de chou

pour le milieu de l’été…

Un rose pétant …

qui m’a tout de suite plu

tricot layette brassière

Deux pelotes pour la brassière

Quelques rayures vertes avec le reste de rose pour des chaussons

tricot layette brassière

deux boutons plats pour fermer le dos

et quelques décorations assorties aux chaussons pour garnir le devant

tricot layette brassière

Voici mon dernier ensemble tricot layette

Brassière et chaussons pour une toute petite fille

Couture rapide – Une robe pour l’été

Hier matin, en rentrant du jardin, j’avais une grande envie de coudre… une robe pour l’été
Un peu fourbue et les doigts endoloris à force de couper encore et encore…
J’ai trouvé ce très beau tissu dans mes réserves… et j’allais pouvoir reposer mon dos…

Couture rapide robe pour l'été

Léger, flou, peut-être un peu de viscose…
Mon éternelle robe en crêpe marron m’a servi de modèle…
et …sortie de ma boite à trésors, une fermeture éclair de bonne couleur et de bonne dimension…

Couture rapide robe pour l'été

J’ai repassé le tissu et découpé peu avant midi, une bonne partie de l’après-midi à coudre et …
la voilà finie, le soir même.
Elle me va bien, et très agréable à porter

Couture rapide robe pour l'été

Belle tenue pour un 14 juillet!