Petits points – Des mots, une histoire 78

Des mots, une histoire … me trottent dans la tête

patchcath

Il pleuvait très fort maintenant, et demain je n’allais pas pouvoir prendre le raccourci par la cambrousse

Mes pensées revinrent à lui, et je me surpris à pigouiller la terre d’un pot de fleurs.

Je n’étais investie d’aucune charge ministérielle, je n’avais aucun devoir envers lui et encore moins la prétention d’être son infirmière . Il avait d’ailleurs assez de vitalité et trouvera toutes les occasions pour ne pas tomber dans la pauvreté.

Sa vie n’était pourtant que marasme. Il avait connu l’irréparable dans un monde glauque au milieu de gens fourbes et  avait rencontré  de nombreux thuriféraires sur leur palanquin.

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 78ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

patchcath

Publicités

32 réflexions sur “Petits points – Des mots, une histoire 78

    • ben oui, que veux-tu? les mots y sont et le bout d’histoire aussi, alors…
      j’en conviens, vos grands récits sont plus plaisants à lire
      et je pense bien arriver à faire mieux

  1. Ne pigouilles pas la terre, continues plutôt à faire tes merveilleux patchworks. 😉 J’aime beaucoup les thuriféraires sur leurs palanquins. 😀 Belle performance. 😀

  2. Pingback: Les coulisses de Noël « Désir d'histoires

  3. Tiens ?! je m’aperçois qu’il me manque des mots, j’aurai adoré placer le mot pigouiller, pourquoi m’a-t-il échappé ? bigre ! très sympa la broderie du logo, bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s