Patchwork – Des mots, une histoire 90

Des mots, une histoire … me trottent dans la tête…

En montant les escaliers, je pense à l’atelier patchwork…
Ces dames ont envie de créer de nouvelles réalisations et d’expérimenter de multiples techniques.On échange nos modèles et nos tissus, chacune participe et se sent concernée dans ce partage. L’ambiance est chaleureuse. On rit, on papote. On y est bien en toutes circonstances, comme dans un palais. Je ne saurais vous dire pourquoi, mais je crois qu’on va réaliser de beaux ouvrages…
Et quand j’arrive sur le palier, elles sont là et m’attendent…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 90ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Atelier Patchwork – Sur ce carré, ce sera un coeur …2

La consigne , cette fois-ci, c’était apporter 1 fil à broder de couleur différente de celle du carré + le carré crazy.

J’ai distribué une feuille de papier plus petite que le carré pour y dessiner un cœur,

n’importe quel cœur pourvu qu’il occupe toute la feuille…

à main levée, comme ça, tracé de plusieurs traits jusqu’à ce que la forme nous plaise…

…Des rires… bien-sûr… des cœurs joufflus…

trop minces…trop allongés…des fous rires…on a envie de gommer…mais non… repasser le trait…le courber… l’arrondir… enfin, des cœurs apparaissent… qui plaisent un peu… pas trop…

ça parait difficile de faire de l’imprévu… de ne pas copier …un modèle …ou les unes sur les autres…

Nous avons découpé notre cœur de papier, épingler pour « tracer » au fil à bâtir la forme du cœur sur notre carré crazy…

et c’est sur ce repère que nous allons…

brodé ce cœur …

avec le point de notre choix…point de chainette… point d’épine…

On s’applique…

les doigts sont douloureux…

et les yeux pleurent quelquefois … la concentration et les rires…

on choisit même plusieurs couleurs pour notre cœur …

tant on le veut beau …

Atelier Patchwork – Sur ce carré, ce sera un coeur…

La consigne de départ: préparer un carré de 20x20cm environ façon crazy + 2 ou 3 petits bouts de tissus

Sur ce carré, ce sera un cœur…

On a d’abord jeté les petits bouts de tissus sur le carré, on les a retournés sur l’endroit s’ils étaient à l’envers, ou décalés les uns des autres pour qu’ils ne se chevauchent pas

et on les a fixés au points de chaussons ou au points de feston, avec le premier fil à coudre qu’on avait sous la main….

Des soupirs, plusieurs questions, et beaucoup de fous rires… puis il y avait la galette à manger et le cidre à boire, alors… le cœur… voilà où il en est!

Mi-Janvier 2013 et l’Atelier Patchwork continue…

Mi-Janvier 2013 et l’Atelier Patchwork continue…

Le choix des verts pour les sapins piécés ou appliqués…

pour compléter le panneau d’hiver…

là, des blocs très colorés en vrac…

le panneau automnal bientôt terminé…

hibou en crazy très chouette…

écureuil appliqué et brodé…

un oiseau, deux cochons, trois moutons…

ce panneau prend forme… Digne d’une grand-mère!

les encours prennent de belles couleurs…

Patchwork – Juste pour elle

Juste pour elle ce sac de-ci de -là, elle vient de fêter son anniversaire et s’est mariée ce samedi!

Juste pour elle, j’ai parsemé 6 cœurs sur l’ensemble de l’ouvrage fou.

Juste pour elle ce carré de folie de toutes les couleurs avec quelques petits boutons de perles pour le fermer et en faire un sac.

Juste pour elle, ce sac de-ci de-là.

Patchwork – des mots, une histoire 81

Des mots et une histoire … trottent encore dans ma tête

patchcath

… Les gouttes cognent sur les vitres et l’eau ruisselle dans la cour. Je me rends compte que j’ai la gorge irritée. Est-ce l’humidité ou d’avoir trop chanté ? Je tousse un peu. Il me semble entendre ma grand-mère dire « crache tes miasmes ». Elle a un langage franc. Il faut la connaitre. Ma pensée s’évade… je la revois debout près de sa cuisinière… une vieille dame toute simple, peu exigeante, mais curieuse des nouveautés. Lors de ma visite l’été dernier, j’étais contente d’être toute désignée pour l’emmener découvrir la base de loisirs récemment aménagée dans sa région à trois ou quatre kilomètres en direction de la prison. Pas de grandes effusions chez elle,et pas actrice non plus, le plaisir qu’elle avait à ce moment se lisait juste dans ses yeux et sur son beau sourire….

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 81ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

patchcath

Patchwork – Courtepointe du Grand Chantier 9

Pour ce 9ème épisode du grand chantier initié par la Mère Castor, elle parlait de contrariété. Pour sûr qu’il y a de quoi être contrarié ! La mère ne répond pas depuis 3 mois, et septembre est déjà passé! Qu’importe je continue, les points se suivent à la queue leu leu.

…La bête est passée en longeant l’écluse en construction. On a jeté le combustible par la toquerie, et les tocans tournent autour du bateau. Il y aura du saumon et de la tocane au repas de midi. La mère dit que ce vin se goutte surtout comme un champagne qui se boit dans sa nouveauté et qu’ il ne peut guère se conserver plus de 6 mois. Respectueuse de théorie scientifique ou de simples toilages, elle le sert précieusement comme on entretient une dentelle. Elle rentrera bientôt en ville.

patchcath

A cette saison, des tas de pierres cassées d’un ou deux mètres cubes ont été déposés le long du canal pour l’entretien des routes.La chaudière à basse pression dont la forme rappelle celle d’un tombeau va bientôt réchauffer l’atmosphère. Le père vérifiera d’abord la partie supérieure du toit, cet après-midi, et ensuite, le ton, du capelage jusqu’au sommet du mât. Il a glissé des outils dans la grosse poche qui garnit sa fausse veste de zouave et a reposé sur le bahut une brosse dont la surface est bombée. Il rentrera bientôt en ville.

patchcath

Il préparera un leurre tomenteux, couvert de poils courts et serrés ressemblant à du duvet, et consolidera la tomberelle, ce grand filet pour prendre les perdrix. Il ira voir le tombereau, cette  petite claie avec laquelle on prend les oiseaux sur la neige. Cet hiver, il utilisera du bois pourri sec qui peut remplacer l’amadou, ou de la toile brûlée enfermée dans une boite bien close et dont les marins se servaient autrefois pour démarrer un feu. Il faut penser à déplacer la tonelière; il ne se sert plus beaucoup de cette espèce de râteau dont la tête est garnie d’une poche en filet et qui sert à pêcher certains coquillages.

patchcath

En sortant il chancèle et son pied renverse la torchette, une petite sorte de panier fait de paille longue pour expédier le poisson de choix… Il se penche, la remet en place et découvre le petit linge roulé que sa femme mettait sur sa tête pour porter un fardeau. Il le garde serré dans ses doigts et fourre ses deux poings dans ses poches. Il marche maintenant le long du trottoir,  son regard rêveur se pose d’abord sur le gazon aux pieds des palissades couvertes de feuilles et des racines des arbustes, puis il suit le pont du bâtiment dans le sens de la longueur et s’arrête sur une fenêtre en hauteur : c’est là qu’il rencontrait les individus de l’association pour jouer au jeu de dés, pendant que sa femme coupait les écheveaux en aiguillées prêtes à être employées pour sa broderie….

patchcath