Un deux trois… fleurs

Un deux trois… fleurs

Un jour dans mon jardin, J’ai planté deux jonquilles, Puis un peu plus loin j’ai vu trois petites pâquerettes, Que j’ai cueillies pour faire une carte postale. J’ai collé quatre, cinq, ou six pétales pour orner ma carte. Puis un autre jour j’ai dessiné sept jolies tulipes que j’ai peintes pour faire une assiette décorative. Je me rappelle, quand j’étais petite, ma grand-mère avait brodé une nappe où elle avait décalqué des bleuets. Il y en avait peut-être huit ou neuf, je ne sais plus. Et moi j’avais brodé les dix serviettes.

Un bouquet de lilas et le printemps est là. Deux roses s’y blottissent et le bouquet grandit. Trois roses éclatantes relèvent le défi de resserrer le lien qui déjà les unit. Quatre boules de neige posent leurs taches blanches au milieu du bouquet qui voudrait être beau au milieu de la table. Vers cinq heures, quand le soir nous apporte brume et brouillard ce bouquet de fleurs éclaire la maison.

Un deux trois fleurs

Un deux trois… fleurs

J’ai une pensée pour toi, Je prends deux coquelicots, J’y associe trois boutons d’or, J’ ajoute quatre pervenches et cueille cinq marguerites, J’y joins six jonquilles et coupe sept lilas, Je cueille huit capucines, Je taille neuf roses et enfin dix iris…. C’est mon bouquet de l’amitié.

Comme le dit la chanson : je suis une fleur de province… Mais quelle belle région que la notre , pas loin du 07, Chez moi j’ai trois cotés de maison à exploiter pour des milliers de fleurs. Les premières qui ont investi cet espace sont mes quatre filles qui y ont couru, gambadé. Elles m’ont aidé (euh ! pas toujours) à bêcher, semer et planter cinq rosiers, rouges roses jaunes ,parfumés. Que j’aime mon jardin ! tous les ans il change d’aspect, tous les printemps j’y installe de nouvelles variétés. Des massifs en forme de huit avec des plants tout neufs. Avec mes petits-enfants, nous pourrons, quand le soleil sera là, faire une ronde à dix. Calculez : papy, mamie, 6 petits enfants, un qui va arriver et le soleil. Ce sera un beau bouquet , coloré, gai, joyeux.

Fleurs Un deux trois

Un deux trois… fleurs

Cet après-midi j’ai acheté une rose pour ma grand-mère, Sur la clématite deux abeilles butinaient, Et sur les pavés de la terrasse j’ai écrasé trois vers de terre, J’ai beau regardé dans la pelouse, je n’ai jamais trouvé de trèfle à quatre feuilles, Mais j’ai aperçu cinq clochettes sur chaque brin de muguet, En soulevant un pot j’ai découvert six escargots bien cachés, Et en faisant sept pas sur la droite, J’ai pu cueillir huit framboises, Ce ne sera pas assez pour le dessert du soir Je pense que nous serons neuf ou dix… alors, j’ouvrirai la boite de Vache-qui-Rit, Il y a douze parts, je crois

Un bouton vert, Deux petites feuilles naines, Trois fleurettes blanches, Quatre gouttes de rosée, Sur cinq corolles irisées, Six ornithogales, Déploient leurs pétales autour de sept pistils, A huit heures le soleil commence à décliner, Neuf fourmis, à la queue le leu vont rejoindre leur fourmilière, Dix coups sonnent au clocher, tous pétales repliés les fleurs sont endormies depuis longtemps

Atelier des fleurs et d’écriture spontanée…

21 Dans son manteau rouge et blanc sur un traîneau porté par le vent

Dans son manteau rouge et blanc
Sur un traîneau porté par le vent
Il descendra par la cheminée
Petit garçon, il est l’heure d’aller se coucher

Tes yeux se voilent
Écoute les étoiles
Tout est calme, reposé
Entends-tu les clochettes tintinnabuler

manteau rouge blanc traineau vent

Et demain matin, petit garçon
Tu trouveras dans tes chaussons
Tous les jouets dont tu as rêvé
Petit garçon il est l’heure d’aller se coucher

Tes yeux se voilent
Écoute les étoiles
Tout est calme, reposé
Entends tu les clochettes tintinnabuler

Et demain matin, petit garçon
Tu trouveras dans tes chaussons
Tous les jouets dont tu as rêvé
Petit garçon il est l’heure d’aller se coucher

Tes yeux se voilent
Écoute les étoiles
Tout est calme, reposé
Entends tu les clochettes tintinnabuler

Et demain matin, petit garçon
Tu trouveras dans tes chaussons
Tous les jouets dont tu as rêvé
Petit garçon il est l’heure d’aller se coucher

Paroles de Petit Garçon de Graeme Allwright qui me trottent dans la tête ces temps-ci… peut-être parce que je vais revoir les filles pour les fêtes…

Couture facile – Quatre nouveaux chats chargeurs de portable

Un peu de couture aujourd’hui, voici  quatre nouveaux chats chargeurs de portable terminés.

couture chat chargeurs portable

Une autre petite collection aux couleurs tendres de l’été en cours

couture chat chargeurs portable

Ils ne sont pas tous finis.

couture chat chargeurs portable

Un petit sac porteur pour placer le téléphone pendant son chargement, accroché par la queue à la prise pour qu’il ne traine pas par terre.

couture chat chargeurs portable

Des chats, à la tête sympa, juste pour continuer à téléphoner ou twitter.

Le modèle est là.

Couture rapide – Une robe pour l’été

Hier matin, en rentrant du jardin, j’avais une grande envie de coudre… une robe pour l’été
Un peu fourbue et les doigts endoloris à force de couper encore et encore…
J’ai trouvé ce très beau tissu dans mes réserves… et j’allais pouvoir reposer mon dos…

Couture rapide robe pour l'été

Léger, flou, peut-être un peu de viscose…
Mon éternelle robe en crêpe marron m’a servi de modèle…
et …sortie de ma boite à trésors, une fermeture éclair de bonne couleur et de bonne dimension…

Couture rapide robe pour l'été

J’ai repassé le tissu et découpé peu avant midi, une bonne partie de l’après-midi à coudre et …
la voilà finie, le soir même.
Elle me va bien, et très agréable à porter

Couture rapide robe pour l'été

Belle tenue pour un 14 juillet!

Couture facile – Mes chats pour des tweets

Voici une nouvelle couvée, cette petite couture facile à faire: mes chats pour des tweets, parce qu’ils porteront vos portables le temps d’un chargement … en silence

Pourquoi ce titre d’article? parce qu’un certain académicien, ne jurant que par la littérature, fait paraitre son nouveau livre et parle de tweets et de chats…

Petit vichy pour Nathalie, rayé rose pour Maria, et léopard attendait … tant pis.

Couture et culture – En mai, fais ce qu’il te plait… mais fais quelque chose quand même !

Couture et culture – En mai, fais ce qu’il te plait… mais fais quelque chose quand même !
Une seule lettre suffit pour que ces deux mots soient différents. Et bien, pour moi, ce sera les deux, si vous permettez.
En ce premier dimanche de mai 2013, le soleil est revenu chez nous et les jours fériés se cumulent, on attendait que ça!
J’en ai marre de mes petits travaux d’aiguilles et de mes lectures, pour faire quelque chose, mais qui ne m’inspirent plus. J’ai envie de plein air et de chaleur sur le dos et les épaules.

Un peu de couture, je vais tailler un pyjama dans ce tissu rose.

Oui, je sais, j’aurai l’air d’une pivoine. Et alors?

Tiens elles sont seulement en boutons dans le jardin…. J’aperçois le désespoir du peintre qui se balance au gré du vent, et les cœurs de marie, aussi…. et plus loin, les boules de neige, toutes blanches et sans pucerons…


Ça y est! Je suis gâtée! Hier après-midi, j’ai pu retourner mes quatre mètres carrés de potager.

Aujourd’hui,  je vais repiquer tout ce qui attend en petits pots, épandre des granulés bleus pour les escargots, et surtout parce que la rhubarbe qui est là à demeure a morflé un peu et ses feuilles demandaient du raccommodage, mais ça je ne sais pas faire.

Il fait bon aujourd’hui dimanche, pas encore très chaud…

Le pyjama est terminé, j’ai tricoté une petite chose que je vous montrerai plus tard. J’ai pu lavé et séché mes coussins, des lainages, et élagué un peu le lierre au fond du jardin, qui devient un peu envahissant, c’est chouette maintenant! mais il faudrait encore 3 dimanches, et je suis fourbue.

Travaux d’aiguilles et lecture – Vive le 1er Mai

Je voudrais vous souhaiter tout le bonheur du monde.

Aujourd’hui, il pleut très fort d’où je vous écris, il y a même de l’orage et le tonnerre gronde. Le muguet s’est ouvert depuis quelques jours, mais il faut que j’enfile mes bottes de pêcheur (et je n’en ai pas) pour aller le voir.

J’aurais bien aimé aller me cueillir un bouquet de fleurs de lilas et d’iris, pour en profiter un peu à la maison. Mais l’herbe du jardin est si haute qu’elle m’arrive à la taille (et je mesure quand même le mètre soixante dix).

Faute de pouvoir sortir un peu, je continuerai mes travaux d’aiguilles et un peu de lecture.

Je pense à vous tous, ceux de ma famille, celles de l’Atelier et les autres qui faites le bonheur de tous mes instants.

A toi, en retraite aujourd’hui et qui seras à Nans dans quelques jours,
et toi, grand-mère depuis peu, qui résides à Nant,
à vous qui préparez des petites vacances ou qui les terminez,
et à GLFA bien-sûr, je vous offre ces quelques photos de mon blog, que je fais en pensant toujours à vous.

Pour tous, je voudrais que chacun des maux ou des problèmes qui assombrissent notre vie soient effacés ou résolus, que les épreuves soient toujours plus faciles et que les jours heureux reviennent !

Je vous aime.

Couture Broderie Patchwork en perspective

Je suis allée d’abord à Montmartre, me suis attardée au marché St-Pierre

et apprécié un casse-croute au soleil et au milieu des pigeons

De grandes ballades à pieds dans les parcs et les jardins, sur les ponts et les musées.

Je suis revenue avec quelque ouvrage couture broderie patchwork en perspective,

et plein de souvenirs qui vont m’inspirer pour transformer ce tissu.

Patchwork et Couture – Trousse Arc en ciel pour ta fête Adèle

Je me suis amusée à broder ton nom, juste pour toi, dans tes couleurs préférées. Juste une trousse arc-en-ciel pour ta fête.

Je me suis amusée à broder ce papillon, juste à ton nom, avec un log-cabin assorti.

Tes dessins d’enfant, tu les coloriais avec 5 couleurs. Tu tenais tes crayons dans ta main droite et étalais la couleur de l’autre. Tu aimais les mandalas que tu commençais au centre ou sur le pourtour, et ça t’amusait de suivre du bout de ton doigt les bandes de mes log-cabin.

Aimes-tu encore dessiner?

J’ai cousu cette trousse pour toi, avec ce zanimo papillon. Trousse et broderie Arc en ciel, pas si simples que ça!

Mille bises ma poule!

As-tu vu ce qu’est devenu le petit oignon de jacinthe ? Je l’ai mis dans ce bocal avec un peu de mousse.

DIY – Décorations de Noël

Voici quelques décorations de Noël à faire en attendant la fête. J’ai ressorti ce sapin et quelques boules en polystyrène que j’ai confectionnés il y a déjà quelques années déjà. Je réactualise la date sur le cœur tous les ans, alors, je ne le vous montrerai pas de près, le ruban est un peu usé, mais c’est tellement de souvenirs avec mes enfants!

Pour le sapin, c’est un assemblage de 5 étoiles, de tailles différentes, bourrées de ouatine et empilées les unes sur les autres, rehaussés de 3 petits triangles rembourrés pour former la pointe. L’ensemble est maintenu par un grand fil noué à un bouton, en partant du dessous du sapin et traversant toutes les étoiles en leur centre jusqu’à la base des triangles de pointe.

En bas à gauche, j’ai cousu une seule étoile rembourrée entourée de ruban papier rouge et garni d’une perle de même couleur pour être accrochée au sapin ou décorer la table.

J’ai recouvert une boule et un cœur en polystyrène de rubans. Des perles piquées dans des épingles courtes couvrent les parties non couvertes et maintiennent les rubans.

La petite étoile filante et les 3 cœurs en bois  viennent de ce marché de Noël où j’étais en début de mois.

Couture – Pantalon DIY

Ça y est, je l’ai terminé ! Je n’étais pas très sûre d’y arriver aussi bien, mais sans trop me flatter, je suis contente du résultat.

patchcath

Je n’arrive plus à trouver des pantalons, style jean, sans que le tissu ne soit pas extensible, ou que la coupe ne soit pas taille basse. Je suis peut-être exigeante, mais je n’aime pas cette sensation d’être « compressée » dans mes vêtements, ou avoir le nombril à l’air.

patchcath

Ce samedi, j’ai donc acheté un tissu sec. J’ai déposé mon pantalon préféré, plié en deux sur un grand papier de pub et tracé le patron du devant sur une double page et le dos sur une autre. J’ai découpé dans les chutes de papier les gabarits des poches du devant et du dos.

patchcath

Et voilà ce que ça donne. J’ai déjà monté la fermeture éclair, les poches sur les devants et les dos puis cousu l’entrejambe. Après un premier essayage, j’ai ajusté le fond, relevé le dos par une fausse basque, et préparé la couture de coté. J’ai terminé par la couture de la bande de ceinture et brodé la boutonnière.

patchcath

Je n’ai pas mis de passants de ceinture. Je m’en ferai d’autres ; il me va bien, je suis à l’aise et il y avait plein d’autres tissus de couleurs plus gaies !

Petits points – Des mots, une histoire 78

Des mots, une histoire … me trottent dans la tête

patchcath

Il pleuvait très fort maintenant, et demain je n’allais pas pouvoir prendre le raccourci par la cambrousse

Mes pensées revinrent à lui, et je me surpris à pigouiller la terre d’un pot de fleurs.

Je n’étais investie d’aucune charge ministérielle, je n’avais aucun devoir envers lui et encore moins la prétention d’être son infirmière . Il avait d’ailleurs assez de vitalité et trouvera toutes les occasions pour ne pas tomber dans la pauvreté.

Sa vie n’était pourtant que marasme. Il avait connu l’irréparable dans un monde glauque au milieu de gens fourbes et  avait rencontré  de nombreux thuriféraires sur leur palanquin.

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 78ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

patchcath

Atelier Patchwork – Petite boite à couture

Qu’y a-t-il dans ma petite boite à couture?

patchcath

Quelques fils à broder que je coince sous cette petite languette sous laquelle j’ai cousu 2 boutons pressions

Approche un peu et regarde mieux!

patchcath

une souris verte porte-aiguilles et porte-dé, un petit coussin pique-aiguilles

de tous petits ciseaux pourront être glissés dans cette petite pochette à fils

patchcath

et une bobine enfilée sur un des 2 cordons qui maintiennent la boite fermée

Atelier Patchwork – Sac porte cake crazy

On a tous quelques restes de confections précédentes, des chutes de tissus qui ne sont « assortis à rien »…

J’avais quelques bandes de pagnes tombées de mes derniers ouvrages  …

Je les ai assemblées sans me préoccuper des couleurs, juste de quoi faire un nouvel assemblage plat mesurant au minimum 55x50cm, pour le corps du sac, une doublure et ouatine de même dimension et de quoi faire 2 anses de 30x6cm finies…

et voici mon sac porte cake crazy,

patchcath

de quoi réveiller nos papilles quand on en aura marre d’aiguiser nos aiguilles à l’Atelier Patchwork!

patchcath