Quand l’orage éclairait notre ciel du soir

Hier quand l’orage éclairait notre ciel du soir, je mettais les derniers points à mes gants arc-en-ciel.

Aujourd’hui, on est sur la plage sous un ciel d’azur et un soleil ardent. La lumière est intense et l’atmosphère détendue. On n’est pas en maillot de bain, car on porte tous l’uniforme, un costume ou un tailleur. On pourrait presque entendre les cigales si elles avaient choisi de débarquer ici elles-aussi. Pour ne rien perdre de chaque instant des cérémonies dans les villes de la côte et voir en direct et en simultané l’accueil des différents chefs d’états invités à l’occasion de ces commémorations, tout est retransmis sur de grands écrans installés devant les arbres au bord des routes. Personne ne foulera les pelouses vertes et entretenues des cimetières autour des croix blanches alignées là par milliers depuis des années pour le long repos de ceux d’en dessous. Aucune nostalgie anime les cœurs, mais une immense émotion, beaucoup de respect et une énorme soif de liberté et de paix envahit nos âmes en ce jour d’anniversaire de soixante quinze ans.

Pour répondre aux Plumes 10 d’Asphodèle chez Emilie avec les mots imposés et une pensée pour mes parents et grands parents.

 

Publicités

Spa

Spa, trois lettres pour un nom court… très court.

Un spa ou SPA. Juste un mot, ou doit-on lire lettre après l’autre ? Est-ce une abréviation ou un acronyme ? Le deuxième en est un, je le sais. Là où je suis à l’instant, je profite de l’eau de l’un et me moque complètement du second. Ce n’est pas que je n’aime pas les animaux, j’en ai à ma maison. De ceux qui ne me feront pas mettre en procès par mes voisins pour leurs cris du matin. On a une tortue, un poisson rouge, non, pas de chien, ni de chat, même si c’est le sud et on n’a pas de spa à la maison.

Ce sera une belle journée bien chaude, car à l’heure qu’il est, le thermomètre atteint déjà la graduation du nombre de jours maximum dans un mois d’été. Eh, j’entends qu’on s’affaire en cuisine, il est temps que je sorte du bain et mette la main à la pâte. A mon tour, je pouvais profiter, m’avaient-elles dit, c’est un fait, j’ai eu chaud, mais quand même. Tout ça pour spa… Mes pensées gambergent d’une légèreté sans scrupule, il faudra que je mène ma petite enquête, car là, je n’ai pas de dictionnaire sous la main.

Je suis prête et place les assiettes et les couverts sur une belle nappe aux couleurs de l’arc-en-ciel, on va tous s’attabler à l’ombre, sur la terrasse où les bonnes odeurs arrivent, jouent dans nos narines et petit à petit ouvrent nos appétits… A propos de spa, je poserai la question à Marjo au repas de midi. Son nom est un diminutif de Marjolaine, ç’aurait pu venir de Marie-Josée aussi. C’est joli un nom de fleur comme prénom. Tiens, pour l’anecdote, elle m’a avoué un jour qu’elle a laissé tomber la fin car deux syllabes, elle trouva ça mieux et surtout qu’elle n’a jamais supporté la laine, elle a toujours eu trop chaud et ça la piquait, à ce qu’elle disait, et de ce fait, elle n’a jamais appris à tricoter non plus. Elle a une sœur, Rosa, que je ne connais pas, quand elle m’en parle elle dit que Rosa lit. Est-elle vraiment toujours plongée dans ses livres ou est-ce une boutade ? C’est vraiment très bien cette idée de spa avec cette location pour un weekend prolongé entre amies. Ça aurait pu vouloir dire « sortie plaisante et amicale ».

Pour répondre à des mots, une histoire chez Olivia avec les mots proposés de la récolte 8, et je ne pensais pas faire tout un plat autour d’un tout petit mot, que je n’ai d’abord pas vu, puis mal lu…

Journée mondiale du tricot

Pour la journée mondiale du tricot 2019

J’aurai fini ma paire de gants pour ce jour peu ordinaire.
On a préparé du matériel plus qu’il n’en faut avec
Une énorme envie de partager et de créer ensemble.
Recyclage et démonstrations sont au programme.
N’hésitez pas à venir nous rejoindre,
En n’oubliant pas vos aiguilles et vos bouts de laines,
Et invitez vos voisines et vos amies.
Même si vous n’avez jamais tenu une aiguille,
On vous montrera avec plaisir et patience,
N’abandonnez pas, poussez notre porte,
D’ailleurs, on sera peut-être en extérieur,
Il fera beau ce jour là car le soleil brillera dans nos cœurs.
Aux quatre coins de la France et de la planète
Les journées du tricot se dérouleront en juin,
En semaine et week-ends
Dans une ambiance de folie.
Un échantillon de ce qui est facile à réaliser est prêt, on a
Tricoté des fleurs de toutes sortes pour faire des broches
Rares et rigolotes assorties à votre tenue du moment.
Il ne faut pas cent grammes de laine pour cette paire de gants et
Comme elle vous ira bien, vous serez tenté d’en faire une
Ou deux autres pour ceux qui vous aiment ou qui en auraient
Tellement besoin ou envie pour l’hiver prochain.

Il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin

Et oui, il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin. Et à cette saison, il fait bien frais. J’attends bien parfois cinq ou dix minutes avant qu’il n’arrive. Il y a toujours quelque bouchon…la circulation en ville n’est pas toujours très fluide… Ah mais c’est lundi, et ces matins-là, les voyageurs sont plus nombreux. Enfin, le voilà., les portes s’ouvrent. Le chauffeur a mis la radio à tue-tête, si des fois les autres avaient envie de somnoler. Il ne paraît pas beaucoup plus réveillé qu’eux. Je le salue en posant ma carte sur sa petite boite, il me salue aussi et ses yeux s’illuminent. La journée commence bien. Assise enfin, je sors mon livre. J’ai toujours une petite lecture pour me faire rêver et ne pas dormir surtout. J’ouvre à la page… C’est un recueil de petites nouvelles au profit des resto du cœurs que j’ai eu en fin d’année. C’est celle de Marc Lévy que je commence ce jour-là… «Dissemblance».

Il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin

Au bout d’une page, je regarde par la vitre et je constate qu’on a bien pris l’itinéraire habituel. Puis je sors mon téléphone portable pour vérifier la date et l’heure… Je retourne le livre tant je suis surprise par cette histoire… Sous le coup de l’actualité j’ai eu l’impression de divaguer… Je l’ai lue jusqu’au bout avant d’arriver au travail…
Une semaine est passée. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous l’offrir. Dix pages pleines de messages…
Je vous en livre quelques lignes seulement aujourd’hui, et je continuerai comme ça tous les jours de la semaine.
Je voudrais qu’on soit très nombreux à la lire… Merci Marc.

 

Depuis combien de temps sommes-nous là ? demande Aaron en traçant un cercle sur la terre meuble.
Il se lève, avance vers la porte, hausse les épaules et retourne s’asseoir, dos au mur.
Fais comme tu voudras, poursuit Aaron. On est là, seuls comme deux idiots, mais peut-être que tu aimes ça la solitude.
Nous sommes entrés dans cette pièce ensemble, tu dois savoir aussi bien que moi depuis quand nous y croupissons. Alors, pourquoi me le demander ? répond Mehdi.
Je n’arrive plus à me souvenir. Les deux hommes se toisent. Aaron efface le cercle dessiné sur le sol et lève les yeux au ciel.
Quand j’étais enfant, dit-il, ma mère m’apprenait à compter les nuits d’absence de mon père. Elle les appelait les Laïlas. Les Laïlas étaient devenues pour moi la mesure du calendrier. Je croyais qu’il se décomposait en nuits et non en jours. C’est stupide, non ?
Pour avoir besoin de parler autant tu dois vraiment avoir peur ?
Pas toi ?
Je ne sais pas, Aaron.
Tu ne sais pas depuis combien de temps nous sommes là, tu ne sais pas si tu as peur. Tu sais quelque chose au moins ?
Je sais qu’on est là depuis bien longtemps, mais je ne peux plus compter les Laïlas, Aaron.
Après tout, cela n’a pas d’importance, nous ne sommes plus des enfants.
Aaron hésite avant de poser une nouvelle question.
Combien d’années a duré ton enfance ? finit-il par demander.
Autant que la tienne, je suppose. Mais je me fiche du passé ; j’aimerais mieux savoir jusqu’à quand je vais devoir te supporter dans cet espace exigu.
Tu serais mieux tout seul ?
Pas si tu te taisais, tu m’empêches de réfléchir.
Et on peut savoir à quoi tu réfléchis ?
A mon père. Moi aussi j’ai une absence ; impossible de me souvenir de son visage. Tout à l’heure encore, ses traits étaient présents, mais depuis que tu m’as raconté ta satanée histoire avec ta mère, je pense à lui et je n’arrive plus à me représenter ses yeux. Étaient-ils bleus ou marron ? Merde alors, on ne peut quand même pas oublier la couleur des yeux de son père !
Qu’est-ce qu’il faisait dans la vie ?
Il était dans une milice.
Et c’est un métier ?
Le seul que les hommes de mon village pouvaient trouver pour nous permettre de manger. Avant, il était journaliste, mais il y a eu l’embargo sur le papier et son journal a dû fermer.
C’est pour ça que tu ne peux pas te souvenir de la couleur de ses yeux… à cause de la visière de sa casquette de milicien !
Je te préviens, si tu te fous de la gueule de mon père, je te casse la tienne.
Je ne peux pas me foutre de sa gueule, alors que tu ne te rappelles même plus à quoi elle ressemble… Je n’ai aucune imagination.
Et toi, que faisait ton père ?
Il était dans l’armée. Les tiens l’ont tué.
… (à suivre, demain)

Il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin. Et à cette saison, il fait bien frais. J’attends bien parfois cinq ou dix minutes avant qu’il n’arrive…

Tricot facile – Gros plans sur les coutures

Tricot facile – Gros plans sur les coutures

Mes explications pour le tricotage de gants à 2 aiguilles et au point mousse sont en ligne depuis un moment déjà, là. Et avec les photos qui me parviennent, je suis sollicitée  pour montrer comment faire les coutures à plat. On me dit que les doigts sont trop étroits par rapport à la paume de la main.

Et bien, « à plat », ça veut dire bout-à-bout, c’est-à-dire sans épaisseur, pas comme une couture que l’on ferait avec les tissus, ou comme la confection que l’on achète terminée par un surjet.

Ainsi terminé, on pourrait porter le tricot aussi bien sur l’envers que sur l’endroit. On ne voit pas la couture, on ne la sens pas au toucher.

Voici quelques photos explicatives pour la couture sur le côté dans le sens de la hauteur du tricot, le long des rangs:

J’ai pris un fil de couleur pour l’exemple. Je couds toujours sur l’envers de l’ouvrage.

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je repère bien les boucles du rang de départ du tricot sur chaque partie à assembler ensemble

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Puis je pique de la même façon dans les 2èmes boucles de chaque morceau

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je continue ainsi,

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et voici ce que ça donne au bout de plusieurs points côté face de la couture

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et là, sur la face inverse, côté endroit du tricot

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

 

Voilà quelques photos explicatives pour la couture sur le bas , ou le haut, dans le sens de la largeur du tricot, le long des mailles:

J’ai pris un fil de couleur pour l’exemple. Je couds toujours sur l’envers de l’ouvrage. Je repère bien les premières mailles sur chaque partie à assembler ensemble

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Puis je pique de la même façon dans les 2èmes mailles de chaque morceau

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je continue ainsi, et voici ce que ça donne au bout de plusieurs points côté face de la couture

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et là, sur la face inverse, côté endroit du tricot

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Essayez. Les finitions de vos  tricots layette et petites choses comme les gants et les chaussettes seront plus belles plus fines et moins importantes, vous n’aurez pas l’impression de grosses coutures et de tricoter les 2 mailles du début et de la fin du rang « pour des prunes ».

Comment tricoter rapidement des gants pour l’hiver

Vous cherchez comment tricoter rapidement des gants pour l’hiver.

tricoter gants hiver

Voici quelques explications faciles et rapides pour tricoter vos gants au point mousse à 2 aiguilles pour adultes que je viens de classer dans mes tutoriels

tricoter gants hiver

Pour savoir si ce sera bien à votre taille, au bout de quelques rangs, placez votre main du côté auriculaire contre les premiers rangs et regardez si les extrémités de l’ouvrage arrivent du bout du petit doigt au premier pli du poignet comme sur la photo ci-dessous

Comment tricoter rapidement gants hiver

Bon tricotage et n’hésitez pas à me montrer vos confections

Céramique – Le potier peut être fier de sa cuisson

C’est toujours un peu la surprise en ouvrant le four après une fournée de Céramique – Le potier peut être fier de sa cuisson, aujourd’hui.

céramique potier cuisson

Après 8heures de cuisson pour arriver progressivement à 1300°C et toute une nuit pour que le four refroidisse, tout fut étalé au soleil ce matin.

céramique potier cuisson

Il faisait encore 75°C quand il a pris les premières pièces, on entend encore l’émail craquer et j’aperçois un bien joli bol vert assorti à ces gants que je suis en train de tricoter pour vous préparer les explications pas à pas.

céramique potier cuisson

Il a préparé des petits carrés de mosaïque, de beaux boutons, et je vois qu’il s’est laissé aller à quelques fantaisies d’écrasement de de sculptures.

céramique potier cuisson