Porter une paire de gants

Elles voulaient presque toutes porter une paire de gants qu’elles auraient tricotés. Envie, désir…

Je leur avais expliqué qu’il valait mieux déjà faire un gant comme le modèle, pour pouvoir ensuite l’adapter à leur main.

Chacune avait apporté sa pelote de laine fine pour apprendre à tricoter ses gants au point mousse à 2 aiguilles.

Et toutes sont parties avec leur gant-gabarit et l’envie d’apporter une laine de couleur à son goût pour la prochaine fois.

Rien de plus facile, les explications sont là

pour répondre au grand défi de Noël éco-responsable sur une idée de Stella mes petites créations.

Entendre à nouveau le cri des kangourous

Me tarde-t-il vraiment d’entendre à nouveau le cri des kangourous ?

Je pense souvent à cette rencontre d’antan. Énorme défi qu’on accepte bon gré mal gré. Il y a eu le défilé aux invalides… et des pique-assiettes, bien sûr. Fameux vestige ! Je sens un sourire monter. N’empêche qu’il y aura toujours cette étincelle dans les yeux de nos petits. Et puis j’entends: « plus d’espoir ! », mon visage s’éteint.

Ressentir cette dualité intérieure, enserrée dans une situation indicible, où les souvenirs se bousculent et les projets restent et attendent… Mais attendre quoi grand dieu puisque d’aventure on ignore ce que demain sera. Je voudrais calmer cette révolte au creux de mon ventre. Mes épaules sont lourdes comme si tous les méandres de la vie y reposaient soudain. J’ai l’impression d’avoir vécu ce moment… Est-ce une répétition ? Drôle d’interprétation, ça va sans dire. Je serais incapable de sortir trois mots de suite sans zézayer. Alors je me tais. J’écoute.

Chaque expiration est un soupir et sa respiration est régulière. Est-ce pour ça que le Finistère porte ce nom ? Faut-il aller au bout du bout pour s’envoler ? Le cygne le fait bien, lui. Fais-moi un signe… les paroles de la chanson trottent dans ma tête et apportent un sourire sur mes lèvres. Il va falloir… ou ne plus falloir y penser… Penser au canard et préparer son foie une dernière fois. Déposer la brioche sous le torchon et la laisser s’enfler sans l’oublier. Ouvrir la bouteille pour que le vin s’oxyde et prenne tous ses arômes.

Ne plus penser et se laisser explorer les méninges comme si des milliers de mains les trituraient en douceur. Sans sursauter, se souvenir des claquements de portes et surveiller l’arrivée des amis, des claquements de langues des convives à la découverte des saveurs, des claquements de glace sur le lac gelé, des claquements de fouet du traîneau qu’on ne verra peut-être jamais dans le ciel…

C’est ma participation à des mots, une histoire chez Olivia avec les mots proposés de ces dernières semaines et mes idées grises.

Gants de raphia pour peeling réussi

Gants de raphia pour peeling réussi

J’avais déjà fait un tout premier gant pour montrer qu’on pouvait tricoter tout lien autre que le fil à tricoter, comme du raphia ici.

Ce premier gant que j’avais utilisé comme contenant ou cache pot et posé sur une table ou à suspendre contre un mur ou un grillage.

Le raphia résiste à l’humidité, mais n’est pas très agréable au toucher, ça gratte un peu. Alors j’en ai faits d’autres pour être mouillés et servir de grattoirs. C’est pour ça (et pour l’avoir utilisé) que j’ai intitulé mon article gants de raphia pour peeling réussi. Il y en a déjà toute une ribambelle pour notre prochain marché de Noël.

Pour le grand défi de Noël éco-responsable sur une idée de Stella mes petites créations.

 

Le froid revient et mes mains souffrent

Le froid revient et mes mains souffrent. J’ai ressorti mes gants presque inusables…

et s’ils se détériorent je défais et re-tricote le doigt abîmé.

J’en ai fait une petite collection pour notre marché de Noël, tous en restes de fils à tricoter accommodés.

Voici les derniers en laine duveteuse, et légers comme deux plumes.

La réalisation est simple et facile, et les explications sont ici .

 

 

On tend souvent la main juste par habitude

On tend souvent la main juste par habitude vers un quotidien,

sans espoir forcément d’y découvrir quelque chose en particulier. C’est pour moi un motif de lecture rapide du matin en attendant que les rayons du soleil tardif de l’automne réchauffent l’air frais au dehors.

J’ai donc tendu la main vers la gazette laissée sur le coin de la table, et l’ai dépliée à la page des bulles. Mes épaules se détendaient et je souriais à l’idée d’y lire un truc plaisant. Mais cette fois encore c’était partie remise, car je sentais le regard soupçonneux presque inquiet de Mémé, arrivée clopin-clopant dans le hall d’entrée et marquant déjà son impatience avec sa canne sur le carrelage.

Je levai la tête et lui fis un clin d’œil. Je ne suis pas sûre qu’il faille lui répéter sans fin les mêmes mots. L’ordre dans sa tête n’est plus le même qu’avant et il faudra s’y faire. Elle se frottait les mains de contentement. Elle portait les gants roses qu’elle avait tricotés avec pleins de petits restes de laines et qui lui allaient si bien.

C’est ma participation à des mots, une histoire chez Olivia avec les mots récoltés : souvent – ordre – soupçonneux – gazette – espoir – bulle – particulier – faille

Le grand prisme de l’univers

C’est un peu comme si le grand prisme de l’univers fonctionnait à l’envers en absorbant les couleurs et ne rejetant qu’un camaïeu de gris.

La grisaille cache le soleil et recouvre toujours notre ciel et les choses.
– Ce n’est pas grave, répètent jour après jour nos anciens, c’est comme ça à l’automne.
Nous sommes partis et avons quitté notre pays d’origine depuis bien longtemps maintenant. Quand nous avons jeté l’ancre dans cette immense baie, c’était avec l’espoir d’y revoir les couleurs où l’atmosphère semblait dégagée. Le lieu bordé de collines nous a paru accueillant. Mais le gris persistait, alors nous sommes repartis, vers l’ouest d’après la boussole. Le trajet à pied a été assez difficile pour arriver jusqu’ici. On a escaladé des cols pour passer les montagnes avec l’idée de retrouver à nouveau l’orange des couchers de soleil. Notre effort paraissait vain quand nous avons rencontré les indiens avec qui nous vivons aujourd’hui. Ces gens sont généreux, ils nous ont encouragés et accompagnés jusqu’à cette cascade merveilleuse qui tombe d’en haut comme un arrosoir. On partage l’endroit et nos points de vues. Ils nous ont aidés à bâtir nos maisons et à accepter avec eux, notre nouvelle vie. Parfois, on entend les enfants rire à nouveau, car quand on s’approche de la chute, les gouttelettes forment un magnifique arc-en-ciel de couleurs oubliées avant de disparaître à tout jamais dans l’abîme d’une terre aride.

Pour répondre à Des mots, une histoire chez Olivia avec les mots récoltés de la semaine : arrosoir – automne – trajet – ancre – retrouver – indien – cascade – orange – grisaille.

Quand l’orage éclairait notre ciel du soir

Hier quand l’orage éclairait notre ciel du soir, je mettais les derniers points à mes gants arc-en-ciel.

Aujourd’hui, on est sur la plage sous un ciel d’azur et un soleil ardent. La lumière est intense et l’atmosphère détendue. On n’est pas en maillot de bain, car on porte tous l’uniforme, un costume ou un tailleur. On pourrait presque entendre les cigales si elles avaient choisi de débarquer ici elles-aussi. Pour ne rien perdre de chaque instant des cérémonies dans les villes de la côte et voir en direct et en simultané l’accueil des différents chefs d’états invités à l’occasion de ces commémorations, tout est retransmis sur de grands écrans installés devant les arbres au bord des routes. Personne ne foulera les pelouses vertes et entretenues des cimetières autour des croix blanches alignées là par milliers depuis des années pour le long repos de ceux d’en dessous. Aucune nostalgie anime les cœurs, mais une immense émotion, beaucoup de respect et une énorme soif de liberté et de paix envahit nos âmes en ce jour d’anniversaire de soixante quinze ans.

Pour répondre aux Plumes 10 d’Asphodèle chez Emilie avec les mots imposés et une pensée pour mes parents et grands parents,

et pour celles qui viendraient pour les gants tricotés en mousse à deux aiguilles, les explications sont là.

 

Spa

Spa, trois lettres pour un nom court… très court.

Un spa ou SPA. Juste un mot, ou doit-on lire lettre après l’autre ? Est-ce une abréviation ou un acronyme ? Le deuxième en est un, je le sais. Là où je suis à l’instant, je profite de l’eau de l’un et me moque complètement du second. Ce n’est pas que je n’aime pas les animaux, j’en ai à ma maison. De ceux qui ne me feront pas mettre en procès par mes voisins pour leurs cris du matin. On a une tortue, un poisson rouge, non, pas de chien, ni de chat, même si c’est le sud et on n’a pas de spa à la maison.

Ce sera une belle journée bien chaude, car à l’heure qu’il est, le thermomètre atteint déjà la graduation du nombre de jours maximum dans un mois d’été. Eh, j’entends qu’on s’affaire en cuisine, il est temps que je sorte du bain et mette la main à la pâte. A mon tour, je pouvais profiter, m’avaient-elles dit, c’est un fait, j’ai eu chaud, mais quand même. Tout ça pour spa… Mes pensées gambergent d’une légèreté sans scrupule, il faudra que je mène ma petite enquête, car là, je n’ai pas de dictionnaire sous la main.

Je suis prête et place les assiettes et les couverts sur une belle nappe aux couleurs de l’arc-en-ciel, on va tous s’attabler à l’ombre, sur la terrasse où les bonnes odeurs arrivent, jouent dans nos narines et petit à petit ouvrent nos appétits… A propos de spa, je poserai la question à Marjo au repas de midi. Son nom est un diminutif de Marjolaine, ç’aurait pu venir de Marie-Josée aussi. C’est joli un nom de fleur comme prénom. Tiens, pour l’anecdote, elle m’a avoué un jour qu’elle a laissé tomber la fin car deux syllabes, elle trouva ça mieux et surtout qu’elle n’a jamais supporté la laine, elle a toujours eu trop chaud et ça la piquait, à ce qu’elle disait, et de ce fait, elle n’a jamais appris à tricoter non plus. Elle a une sœur, Rosa, que je ne connais pas, quand elle m’en parle elle dit que Rosa lit. Est-elle vraiment toujours plongée dans ses livres ou est-ce une boutade ? C’est vraiment très bien cette idée de spa avec cette location pour un weekend prolongé entre amies. Ça aurait pu vouloir dire « sortie plaisante et amicale ».

Pour répondre à des mots, une histoire chez Olivia avec les mots proposés de la récolte 8, et je ne pensais pas faire tout un plat autour d’un tout petit mot, que je n’ai d’abord pas vu, puis mal lu…

Journée mondiale du tricot

Pour la journée mondiale du tricot 2019

J’aurai fini ma paire de gants pour ce jour peu ordinaire.
On a préparé du matériel plus qu’il n’en faut avec
Une énorme envie de partager et de créer ensemble.
Recyclage et démonstrations sont au programme.
N’hésitez pas à venir nous rejoindre,
En n’oubliant pas vos aiguilles et vos bouts de laines,
Et invitez vos voisines et vos amies.
Même si vous n’avez jamais tenu une aiguille,
On vous montrera avec plaisir et patience,
N’abandonnez pas, poussez notre porte,
D’ailleurs, on sera peut-être en extérieur,
Il fera beau ce jour là car le soleil brillera dans nos cœurs.
Aux quatre coins de la France et de la planète
Les journées du tricot se dérouleront en juin,
En semaine et week-ends
Dans une ambiance de folie.
Un échantillon de ce qui est facile à réaliser est prêt, on a
Tricoté des fleurs de toutes sortes pour faire des broches
Rares et rigolotes assorties à votre tenue du moment.
Il ne faut pas cent grammes de laine pour cette paire de gants et
Comme elle vous ira bien, vous serez tenté d’en faire une
Ou deux autres pour ceux qui vous aiment ou qui en auraient
Tellement besoin ou envie pour l’hiver prochain.

Il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin

Et oui, il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin. Et à cette saison, il fait bien frais. J’attends bien parfois cinq ou dix minutes avant qu’il n’arrive. Il y a toujours quelque bouchon…la circulation en ville n’est pas toujours très fluide… Ah mais c’est lundi, et ces matins-là, les voyageurs sont plus nombreux. Enfin, le voilà., les portes s’ouvrent. Le chauffeur a mis la radio à tue-tête, si des fois les autres avaient envie de somnoler. Il ne paraît pas beaucoup plus réveillé qu’eux. Je le salue en posant ma carte sur sa petite boite, il me salue aussi et ses yeux s’illuminent. La journée commence bien. Assise enfin, je sors mon livre. J’ai toujours une petite lecture pour me faire rêver et ne pas dormir surtout. J’ouvre à la page… C’est un recueil de petites nouvelles au profit des resto du cœurs que j’ai eu en fin d’année. C’est celle de Marc Lévy que je commence ce jour-là… «Dissemblance».

Il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin

Au bout d’une page, je regarde par la vitre et je constate qu’on a bien pris l’itinéraire habituel. Puis je sors mon téléphone portable pour vérifier la date et l’heure… Je retourne le livre tant je suis surprise par cette histoire… Sous le coup de l’actualité j’ai eu l’impression de divaguer… Je l’ai lue jusqu’au bout avant d’arriver au travail…
Une semaine est passée. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous l’offrir. Dix pages pleines de messages…
Je vous en livre quelques lignes seulement aujourd’hui, et je continuerai comme ça tous les jours de la semaine.
Je voudrais qu’on soit très nombreux à la lire… Merci Marc.

 

Depuis combien de temps sommes-nous là ? demande Aaron en traçant un cercle sur la terre meuble.
Il se lève, avance vers la porte, hausse les épaules et retourne s’asseoir, dos au mur.
Fais comme tu voudras, poursuit Aaron. On est là, seuls comme deux idiots, mais peut-être que tu aimes ça la solitude.
Nous sommes entrés dans cette pièce ensemble, tu dois savoir aussi bien que moi depuis quand nous y croupissons. Alors, pourquoi me le demander ? répond Mehdi.
Je n’arrive plus à me souvenir. Les deux hommes se toisent. Aaron efface le cercle dessiné sur le sol et lève les yeux au ciel.
Quand j’étais enfant, dit-il, ma mère m’apprenait à compter les nuits d’absence de mon père. Elle les appelait les Laïlas. Les Laïlas étaient devenues pour moi la mesure du calendrier. Je croyais qu’il se décomposait en nuits et non en jours. C’est stupide, non ?
Pour avoir besoin de parler autant tu dois vraiment avoir peur ?
Pas toi ?
Je ne sais pas, Aaron.
Tu ne sais pas depuis combien de temps nous sommes là, tu ne sais pas si tu as peur. Tu sais quelque chose au moins ?
Je sais qu’on est là depuis bien longtemps, mais je ne peux plus compter les Laïlas, Aaron.
Après tout, cela n’a pas d’importance, nous ne sommes plus des enfants.
Aaron hésite avant de poser une nouvelle question.
Combien d’années a duré ton enfance ? finit-il par demander.
Autant que la tienne, je suppose. Mais je me fiche du passé ; j’aimerais mieux savoir jusqu’à quand je vais devoir te supporter dans cet espace exigu.
Tu serais mieux tout seul ?
Pas si tu te taisais, tu m’empêches de réfléchir.
Et on peut savoir à quoi tu réfléchis ?
A mon père. Moi aussi j’ai une absence ; impossible de me souvenir de son visage. Tout à l’heure encore, ses traits étaient présents, mais depuis que tu m’as raconté ta satanée histoire avec ta mère, je pense à lui et je n’arrive plus à me représenter ses yeux. Étaient-ils bleus ou marron ? Merde alors, on ne peut quand même pas oublier la couleur des yeux de son père !
Qu’est-ce qu’il faisait dans la vie ?
Il était dans une milice.
Et c’est un métier ?
Le seul que les hommes de mon village pouvaient trouver pour nous permettre de manger. Avant, il était journaliste, mais il y a eu l’embargo sur le papier et son journal a dû fermer.
C’est pour ça que tu ne peux pas te souvenir de la couleur de ses yeux… à cause de la visière de sa casquette de milicien !
Je te préviens, si tu te fous de la gueule de mon père, je te casse la tienne.
Je ne peux pas me foutre de sa gueule, alors que tu ne te rappelles même plus à quoi elle ressemble… Je n’ai aucune imagination.
Et toi, que faisait ton père ?
Il était dans l’armée. Les tiens l’ont tué.
… (à suivre, demain)

Il ne fait pas encore jour quand je pars prendre le bus le matin. Et à cette saison, il fait bien frais. J’attends bien parfois cinq ou dix minutes avant qu’il n’arrive…

Tricot facile – Gros plans sur les coutures

Tricot facile – Gros plans sur les coutures

Mes explications pour le tricotage de gants à 2 aiguilles et au point mousse sont en ligne depuis un moment déjà, là. Et avec les photos qui me parviennent, je suis sollicitée  pour montrer comment faire les coutures à plat. On me dit que les doigts sont trop étroits par rapport à la paume de la main.

Et bien, « à plat », ça veut dire bout-à-bout, c’est-à-dire sans épaisseur, pas comme une couture que l’on ferait avec les tissus, ou comme la confection que l’on achète terminée par un surjet.

Ainsi terminé, on pourrait porter le tricot aussi bien sur l’envers que sur l’endroit. On ne voit pas la couture, on ne la sens pas au toucher.

Voici quelques photos explicatives pour la couture sur le côté dans le sens de la hauteur du tricot, le long des rangs:

J’ai pris un fil de couleur pour l’exemple. Je couds toujours sur l’envers de l’ouvrage.

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je repère bien les boucles du rang de départ du tricot sur chaque partie à assembler ensemble

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Puis je pique de la même façon dans les 2èmes boucles de chaque morceau

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je continue ainsi,

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et voici ce que ça donne au bout de plusieurs points côté face de la couture

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et là, sur la face inverse, côté endroit du tricot

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

 

Voilà quelques photos explicatives pour la couture sur le bas , ou le haut, dans le sens de la largeur du tricot, le long des mailles:

J’ai pris un fil de couleur pour l’exemple. Je couds toujours sur l’envers de l’ouvrage. Je repère bien les premières mailles sur chaque partie à assembler ensemble

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Puis je pique de la même façon dans les 2èmes mailles de chaque morceau

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je continue ainsi, et voici ce que ça donne au bout de plusieurs points côté face de la couture

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et là, sur la face inverse, côté endroit du tricot

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Essayez. Les finitions de vos  tricots layette et petites choses comme les gants et les chaussettes seront plus belles plus fines et moins importantes, vous n’aurez pas l’impression de grosses coutures et de tricoter les 2 mailles du début et de la fin du rang « pour des prunes ».

Comment tricoter rapidement des gants pour l’hiver

Vous cherchez comment tricoter rapidement des gants pour l’hiver.

tricoter gants hiver

Voici quelques explications faciles et rapides pour tricoter vos gants au point mousse à 2 aiguilles pour adultes que je viens de classer dans mes tutoriels

tricoter gants hiver

Pour savoir si ce sera bien à votre taille, au bout de quelques rangs, placez votre main du côté auriculaire contre les premiers rangs et regardez si les extrémités de l’ouvrage arrivent du bout du petit doigt au premier pli du poignet comme sur la photo ci-dessous

Comment tricoter rapidement gants hiver

Bon tricotage et n’hésitez pas à me montrer vos confections

Céramique – Le potier peut être fier de sa cuisson

C’est toujours un peu la surprise en ouvrant le four après une fournée de Céramique – Le potier peut être fier de sa cuisson, aujourd’hui.

céramique potier cuisson

Après 8heures de cuisson pour arriver progressivement à 1300°C et toute une nuit pour que le four refroidisse, tout fut étalé au soleil ce matin.

céramique potier cuisson

Il faisait encore 75°C quand il a pris les premières pièces, on entend encore l’émail craquer et j’aperçois un bien joli bol vert assorti à ces gants que je suis en train de tricoter pour vous préparer les explications pas à pas.

céramique potier cuisson

Il a préparé des petits carrés de mosaïque, de beaux boutons, et je vois qu’il s’est laissé aller à quelques fantaisies d’écrasement de de sculptures.

céramique potier cuisson

Tricot facile et rapide – Gants au point mousse à 2 aiguilles pour adultes

Voici les explications des gants au point mousse à 2 aiguilles, si faciles et rapides à tricoter.

Je vous les donne en clair, en dessous de la photo.

Les rouges sont mes premiers gants tricotés il y a … plus de 40ans maintenant et me servent de modèles

tricot facile rapide gants à 2 aiguilles

Fournitures pour une paire:

2 aiguilles n°2
1 pelote de fil à tricoter

Fabrication d’un gant:

Monter 50m (aig n°2),
Tricoter 9rgs au point mousse (1ère face de l’auriculaire=5 cotes de mousse), au 10ème rg arrêter 18m, continuer le rg sur les 32m
Au 11ème rg tricoter les 32m au point mousse et monter 20m en bout de rg
Tricoter 10rgs au point mousse sur ces 52m (1ère face de l’annulaire=­6 cotes de mousse), au 22ème rg arrêter 20m, continuer le rg sur les 32m
Au 23ème rg tricoter les 32m au point mousse et monter 20m en bout de rg
Tricoter 10rgs au point mousse sur ces 52m (1ère face du majeur=6 cotes de mousse), au 34ème rg arrêter 20m, continuer le rg sur les 32m
Au 35ème rg tricoter les 32m au point mousse et monter 20m en bout de rg
Tricoter 10rgs au point mousse sur ces 52m (1ère face de l’index=6 cotes de mousse), au 46ème rg arrêter 30m, il reste 22m
Monter 18m(on commence de pouce), et tricoter au point mousse sur ces 18m + 2m (des 22m restantes), Revenir au point mousse sur ces 20m,
Retour sur ces 20m + tricoter 2m (des m restantes), revenir sur ces 22m
Au retour, tricoter 2fois 2m, puis 3fois 3m
Puis 1 aller-retour sur les 40m (1ère face du pouce=7 cotes de mousse)
On a terminé la 1ère face du gant
Tricoter à nouveau 1 aller-retour sur les 40m
Puis 7allers-retours en laissant 3fois 3m et 4fois 2m, au 7ème retour arrêter 18m et remonter 30m
Tricoter au point mousse 12rgs sur les 52m, au 12ème rg, arrêter 20m, continuer sur les 32m et au retour remonter 20m pour un 2ème doigt
Tricoter ce 2ème doigt puis un 3ème à l’identique, et au 4ème doigt, ne remonter que 18m et ne tricoter que 10rgs, puis arrêter les 50m (garder la dernière maille, ne couper pas le fil)
Relever immédiatement 50m sur chaque cote du poignet et tricoter en cotes 2/2 sur 5cm.

Assemblage du gant:

Plier le gant en 2 sur le milieu du pouce, endroit contre endroit
Coudre tout autour en couture « invisible »

Tricoter le 2ème gant, en suivant les mêmes indications, il n’y a ni dessus, ni dessous, et il n’y aura donc ni gauche, ni droit.

Ce serait bien de me les montrer quand vous les aurez faits

Tricot rapide et facile – Pull et gants assortis

J’ai tricoté ce pull assorti aux gants

J’ai pris un fil à tricoter chiné bleu et rouge, avec un peu de laine pour un peu de fluidité à la maille.

Juste quelques rangs de mousse au bas des manches, devant et dos. J’aime bien ce petit col.

Je n’arrête jamais mes mailles à l’encolure sur le devant et le dos; je les laisse en attente, pour les reprendre plus facilement et pour continuer sur le col sans « démarcation ».

Vous trouvez les explications des gants .

Tricot facile et rapide – Gants au point mousse et à 2 aiguilles

Une pelote de laine suffit amplement pour tricoter cette paire de gants à 2 aiguilles!

Chaque gant est tricoté au point mousse d’une seule pièce, rapide et facile à la fois, et vous aurez envie de les réaliser plusieurs fois… en adaptant les explications aux mains qui les porteront.

Ils sont faciles à tricoter, indémodables, confortables et adaptables à toutes les mains, avec juste quelques petites modifications:

Si vous prenez une laine plus grosse, donc des aiguilles plus grosses et ce sera pour de plus grosses mains, ou montez moins de mailles et moins de rangs pour garder la même taille,

ou à l’inverse, si le fil est plus petit avec des aiguilles plus petites ce sera pour de plus petites mains, ou montez plus de mailles et tricotez plus de rangs pour garder la même taille.

,

Par exemple, les explications sont données avec des aiguilles n°2, si vous prenez de la laine qui se tricote avec du n°2,5, vous monterez 2m de moins pour chacun des rangs et ferez un aller et retour de moins pour chaque doigt.

Pour l’assemblage, je vous conseille de faire des coutures à plat, ce qui veut dire que vous pouvez enfiler vos gants sur l’endroit ou sur l’envers sans jamais voir la couture d’assemblage.

Vous pourrez les faire sans doigt et de deux couleurs, comme ici, ou varier l’assemblage comme .

en cliquant sur tous les mots « explications » vous y arriverez
et si vous les tricotez un jour montrez-les moi et si vous communiquez le modèle, dites que ça vient d’ici
et je vous remercie d’être passé(e) par là

Tricot facile – Gants pour adultes à 2 aiguilles au point mousse

Ces gants pour adultes tricotés avec des restes de laine sont réalisés tout au point mousse avec seulement 2 aiguilles; vous trouverez les explications ici et pour les terminer, juste un rang de mailles serrées au crochet.

patchcath

Déjà mis et remis, et un peu défraichis, ils lui tiennent bien chaud depuis quelques hivers!

Tricot facile – Demi-gants ou gants sans doigt de 2 couleurs à 2 aiguilles

C’est elle qui les a tricotés, ces demi-gants ou gants sans doigt.

Elle a seulement monté 4 mailles pour chaque doigt,

Et a simplement tricoté de couleurs différentes le dessus et la paume du gant; vous pouvez constater que  le poignet est bicolore aussi

Elle les portent depuis qu’elle est au lycée… alors ils sont peut-être un peu fatigués!

patchcath

C’est là que vous trouverez les explications des gants tricotés tout au point mousse et à 2 aiguilles seulement

Tricot facile et rapide – Gants de laine pour adultes au point mousse

Il ne  vous faut même pas une pelote de laine pour cette paire! Chaque gant est tricoté d’une seule pièce, rapide et facile à la fois,

patchcath

vous aurez envie de les réaliser plusieurs fois… et adapter les explications (clic) aux mains qui les porteront

patchcath

n’oubliez pas de me mettre un commentaire quand vous en aurez fait une paire, et pas que …
pour me demander les explications, que je vous envoie d’ailleurs avec plaisir si vous me les demandées!

Mais cliquez donc sur le mot « explications » et vous les aurez!