Léger comme une plume

J’ai l’esprit léger comme une plume. Je suis contente d’être en congés.

Ma collègue m’a proposé de partir en nomades avec sa bande de copains, comme ils en ont pris l’habitude depuis quelques années. On y trouvera ensemble cette liberté qu’ont les forains de partir sur la route et de se poser là où ils le décident.

Ensemble… elle peut toujours repasser. Les uns avaient perdu leurs matériel et véhicules dans les feux de forêt la semaine d’avant. Et puis, les autres avaient attrapé froid les jours suivants à vouloir rester dormir en pleine nature à la belle étoile et finissant souvent sous la pluie.

Alors… on est donc parti toutes les deux, en mini convoi, à vélo, à la découverte de notre monde. Mes sacoches contenaient la tente et les accessoires, nos vêtements et la nourriture. Les siennes, plus petites, étaient remplies de cosmétiques et de médicaments, on en a toujours besoin.

Elle était devant et pédalait à vive allure. Je la suivais et admirais le paysage. Dans les montées je respirais plus fort l’air pur et odorant de la campagne. Je m’arrêtais pour faire quelques photos et garder un souvenir de notre périple. Elle avait chaussé les écouteurs de son mp3 sur ses deux oreilles et n’entendait rien d’autre que sa musique, je m’en rendis vite compte.

Elle m’avait recommandé de prendre un parapluie pliant, on ne sait jamais, il pourrait toujours nous servir d’ombrelle quand le soleil serait trop cuisant. En fait d’ombrelle, je l’ai plutôt utilisé, ce premier jour, en guise de bouclier pour faire décamper le chien de la ferme qui nous a coursé durant les quelques lacets qui nous menaient au col. Au fait, qui disait que les chiens ne font que japper quand… ? Oh qu’importe !

Elle m’a distancée. Je l’ai rattrapée plus loin, plus bas au bord de l’eau, où elle s’était arrêtée. Elle avait eu chaud, s’était douchée et m’attendait pour que l’on s’installe et pour manger surtout. Elle a simplement trouvé bizarre de me voir rafistoler une ou deux baleines dans la soirée, et pensait juste que je m’étais assurer de bon état du matériel avant notre départ…

Pour répondre aux Plumes chez Emilie avec les mots récoltés en cette fin de mois d’aout sur le thème de la caravane: chien, musique, pliant, découverte, camper, soleil, route, repasser, dormir, nature, nomade, liberté, feu, forain, froid.

17 réflexions sur “Léger comme une plume

  1. Je suis toujours admirative de voir ces baroudeurs lourdement chargés, grimper les cols pyrénéens avant de trouver le soleil aragonais. Et il y en a beaucoup de ces courageux !
    Souvenir d’un camping en Corse, près de Propriano. Le matelas de Jean avait une fuite 😀 C’est en revenant de la plage au Sud de l’île que nous avons acheté des rustines à…Solenzara ! Je ne connaissais cette ville qu’en chanson : Tino Rossi, Enrico Macias 😀
    Sur la plage de Solenzara
    « Nous nous sommes rencontrés,
    Un pecheur et sa guitare
    Chantaient dans la nuit d’été »
    bisous

    • 😉 on a tous de bons souvenirs de camping, ou de vacances avec des potes à raconter, même si la situation du moment n’était pas forcément idéale 😉 et certains ont le don de les embellir à chaque fois qu’ils les racontent ❤ Merci MJo

  2. Sportives les filles !!
    Mon mari et moi avons campé une fois a 2 H de route de chez nous ! HEUREUSEMENT !
    le matelas que nous avions acheté était trop grand pour la tente !
    c’est un souvenir qu’on oubliera jamais car on a mangé a 23 h ce soir la , ce qu’il y avait dans la glacière lol

  3. Bon jour Pat,
    Mais les chiens sont toujours joyeux de voir tourner les roues des vélos … c’est assez étonnant d’ailleurs … 🙂
    Bonne journée. 🙂
    Max-Louis

    • Oui oui je vois ça avec notre factrice quelquefois, quand un voisin n’a pas correctement fermé son portail qui juste assez ouvert laisse passer le chien et… Elle file et on n’a pas de courrier ce jour-là 😉

  4. Pingback: Les Plumes Chez Emilie 21.10- Les textes | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.