… et puis bouger coûte que coûte

… et puis bouger coûte que coûte, à pied, à vélo, bouger c’est la santé.

Regarder les pieds des gens faire des pas dans la rue. Des pieds accompagnés, suivis ou devancés par des chiens, ou d’autres pieds. Des pieds de gens  qui transportent des choses ou tirent des tucs, poussent des chariots ou courent après le vent.

Des vélos pour aller vite ou faire du sport. Participer aux courses et faire celles des autres, besoin de voir du monde et filer rapidement, vouloir rendre visite aux amis et passer devant chez eux en leur faisant seulement un signe de la main.

Chausser des pompes. User ses semelles jusqu’à la corde et chausser ses espadrilles pour aller voir la mer. Aller ou courir pieds nus sur le sable et glisser ses doigts dans ceux de la main d’à côté…

4 réflexions sur “… et puis bouger coûte que coûte

    • C’est bien de s’y tenir 😉 Là, c’était plutôt des mots pour illustrer mes scénettes. Je me suis mise à regarder les pieds des gens, plutôt que les masques et les sourires absents, une façon rigolote de décorer ces petites trousses aussi 😉 un peu limitée par des lacunes en dessins aussi et retranscrire en tissus ❤

    • 😉 je crois que j’aurais pu tout aussi bien écrire « un corps fatigué pour un esprit apaisé ». Merci Max-Louis et à toi-aussi que la journée soit belle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.