Layette – Brassière bleue pour bébé

Layette – Brassière bleue pour bébé

J’ai remarqué que les brassières étaient souvent maintenant enfilées comme des gilets, à l’envers de ce que nos grands-mères nous avaient appris. C’est pour ça que je ne parlerai ni de dos, ni de devant, mais plutôt de 2 petits et un grand cotés.

Cette brassière bleue pour bébé se tricote d’une seule pièce commencée par un petit côté boutonnant.

Fournitures : 2 pelotes Fil à tricoter de couleur 1 (bleu clair sur mes photos), 1/2 pelote Fil à tricoter de couleur 2 (bleu plus soutenu sur mes photos), Aiguilles n°2,5, Épingle à tricot

Points employés : Point mousse et point jersey

Explications : pour taille 3mois (6mois si aig n°3)

On commence par le petit côté boutonné

Monter 60m avec le fil de couleur 1 et tricoter 4 rgs mousse

au 5ème rg (rang des boutonnières) : tricoter 3m, 1jeté, 2m ens, *8m, 1jeté, 2m ens* (répéter * à * 5fois), 5m

et tricoter un 6ème rang au point mousse.

On continue en rangs incomplets de la manière suivante :

R1 : 5m en couleur 1 (bord de cou), prendre couleur 2 et terminer le rg (55m end)

R2 : revenir sur 55m end en couleur 2, tourner le travail

R3 : reprendre la couleur 1 (penser à croiser les fils au changement de couleur), tricoter 55m end

R4 : revenir sur 47m end, tourner le travail

R5 : tricoter 47m end

R6 : revenir sur 39m env, tourner le travail

R7 : tricoter 39m end

R8 : revenir sur toutes les mailles (60m end)

Répéter ces 8rgs pour qu’il y ait 8 rayures de couleur 2

Et, R3, R4, R5 et R6 de couleur 1

On continue par la première manche

Au R7, mettre 33mailles de gauche en attente, et monter 27mailles à la place de couleur 1 pour la manche

Continuer en rangs rayés comme ci-dessus en ne tricotant jamais les 5 dernières mailles du R1 de couleur 2 et du R5 de couleur 1 (pour le poignet)

Répéter jusqu’à ce qu’il y ait 12 rayures de couleur 2 sur la manche,

Et, R3, R4, R5 de couleur1

Au R6 arrêter 27m

On continue sur le grand côté de la brassière

Au R7 reprendre les 33m laissées en attente

Continuer en rangs rayés comme pour le dos

Répéter jusqu’à ce qu’il y ait 16 rayures de couleur 2 sur le devant

Et, R3, R4, R5 et R6 de couleur 1

On arrive à la seconde manche

Au R7, faire comme pour la manche gauche

Terminer cette manche par un R6 où l’on va arrêter 27m

Puis continuer par le dernier petit côté

Au R7 reprendre les 33m laissées en attente

Continuer en rangs rayés comme pour le premier petit côté jusqu’à ce qu’il y ait 8 rayures de couleur 2 jusqu’à R8 et finir par 4rgs de mousse de couleur1.

Terminer cette brassière bleue pour bébé en fermant par coutures invisibles les dessous de manches et Coudre des boutons sur le petit coté en vis à vis des boutonnières.

Voir comment faire des coutures invisibles ici.

C’est pour un petit bonhomme qui s’est annoncé très vite que j’ai tricoté avec beaucoup de plaisir cette brassière en laine layette pour le fil clair et à bouclettes pour le bleu plus soutenu dégotés dans ma malle à douceurs.

8 réflexions sur “Layette – Brassière bleue pour bébé

  1. Effectivement j’ai remarqué cela depuis un moment et d’ailleurs moi-même çà m’est arrivé de les mettre dans ce but, un peu en pensant que des boutons ou attaches pouvaient un peu gêner dans le dos et faire pression sur le corps sans le vouloir, sur des petits êtres encore fragiles, la façon de porter fermetures derrière doit probablement avoir été pensée autrefois pour faciliter l’habillement, car un bébé jusqu’à un certain âge a les muscles et articulations moins actives avec les vêtements boutonnés par le devant, pour enfiler un bras çà va très bien mais pour le deuxième c’est plus de traction sur celui-là, évidemment on évolue avec l’évolution physique de l’enfant plus ou moins rapidement, mais tout est affaire de positionnement ou de considération, j’aime aussi le portage en gilet. Le boutonnage a l’arrière peut aussi être pour éviter que l’enfant n’ai envie de jouer avec les boutons avec les risques d’en détacher et de les porter a la bouche comme a cet âge ils le font facilement par découverte des sensations.

    • Merci de tes mots Régine et de ton long commentaire 😉 Je veux bien accepter ton explication. Le monde change, les filles joue moins avec leur poupon mais plus avec des poupées-dames, et les papas habillent leurs enfants tout autant que les mamans, alors on enfile les vêtements aux bébés comme on le fait pour soi-même. Et c’est pourquoi, je fais plutôt des brassières de taille 3mois qui servira de gilet, car on ne les met plus en dessous de grenouillère et j’aime tellement tricoter ! ❤

  2. Bienvenu au petit bout. Il va être tout mimi avec cette jolie brassière. Les dernières que j’avais tricotées se fermaient sur le dos. Tout change. Et pourquoi pas ?
    Bises

    • Merci M-Jo pour tes mots 😉 Oui j’ai vu que les bébés portent les brassières en guise de gilets (dès la maternité).
      Mais ce modèle convient aussi bien fermé dans le dos que sur le devant comme un gilet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.