Un mot de sept lettres

Mémé, peux-tu me citer un mot de sept lettres ?

– Caribou, lança-t-elle sans hésitation. Etait-ce le sifflement de la bouilloire posée sur le poêle qu’elle commençait à entendre chanter et qui l’avait inspirée…

– Super, un autre s’il te plait ! Elle avait pris l’habitude et se prêtait facilement à l’exercice farfelu du début de matinée.

– Orignal, fusa du tac au tac

– Peu ordinaire, c’est vrai, à quoi penses-tu ?

– Cervidé, en est un autre.

– !? Elle m’épatait car ce matin je l’aurais cru pleine d’hésitation. Comme à chaque fois après le petit-déjeuner, elle s’était assise dans son fauteuil. Mais aujourd’hui, elle avait d’abord posé son ouvrage de couture sur ses genoux auquel elle n’avait pas touché depuis un moment, puis avait eu l’air de préférer la lecture et tenait le livre qu’elle avait choisi d’une main avec un doigt plié à l’intérieur pour ne pas perdre sa page encours, et dont elle n’avait encore lu aucun mot. Elle remonta ses lunettes sur le haut du nez et regarda par la fenêtre en souriant.

– Paysage enneigé, en voilà deux autres. Qu’en dis-tu ?

– Tu me surprends et j’en suis ravie. Que se passe-t-il ?

– L’évasion est dans mon bouquin. Il raconte la liberté et l’égalité d’un peuple dans une contrée extrême où un certain nombre a le cerveau quelque peu congelé après être resté longtemps confiné contre sa volonté…