Elle avait le sommeil léger

On ne peut pas parler d’insomnie, mais elle avait le sommeil léger. A cette saison, elle se laissait réveiller par la fanfare des oiseaux, tôt le matin, bien avant que le soleil ne se lève. Elle n’avait jamais activé la sonnerie de son réveil, même au temps où elle travaillait. D’ailleurs, quelle heure aurait-elle choisie pour l’entendre ? Aurait-elle aimé sursauter comme le disaient ses collègues ? Elle ne le saura pas. Elle ouvrit les paupières et passa ses pieds hors du lit chaud. Une fois debout, elle lissa, de ses deux mains, sur son ventre et sur ses reins, sa combinaison de satin avant de s’approcher de la fenêtre. Elle passa sa robe de chambre avant d’entrouvrir les rideaux, et à pas de velours elle se dirigea vers la cuisine. Elle hésita. Elle ressentait un besoin soudain de renouveau. Allait-elle sortir et profiter de la verdure du jardin avant de préparer et savourer son café du matin ?

Pour répondre aux Petits Cahiers d’Emilie et aux Plumes d’Asphodèle sur un thème choisi et des mots proposés.

Publicités