De la douceur

Avec des gourmandises, de la douceur et beaucoup de tendresse, la fête sera parfaite.

De la douceur

Il se fait tard, les petits se frottent les yeux, les uns cherchent leur doudous, les autres sucent leur pouce et sont en quête de genoux pour s’asseoir et se faire cajoler. Mémé pose ses aiguilles à tricoter, caresse son tablier comme si elle voulait le repasser de ses mains froissées, prend un grand et beau livre dans le panier et ouvre les bras en direction des petits. Ils sourient, courent vers elle et trouvent une place très près d’elle sur le grand canapé et ses genoux. Ce soir, elle leur raconte l’histoire de Michel, un ours peu ordinaire… les pages se tournent et les petits admirent les dessins et commencent à poser un tas de questions…

Publicités