Dans le tronc d’un cerisier

Dans le tronc du cerisier

Dans le tronc d'un cerisier

Se cache le foyer
D’un petit écureuil
Assis sur le seuil.
Il mange des cerises
Tricotant une chemise,
Recrache les noyaux,
Tricotant un maillot
Attaque les noisettes,
Fait des gants, des chaussettes…
Qu’importe s’il fait froid,
Tant pis si vient l’hiver,
Une maille à l’endroit,
Une maille à l’envers :
L’écureuil, fort adroit,
Se fait des pulls-over,
Imitant sa grand-mère.

D’après JL Moreau, ni chemise ni maillot, juste un petit gilet sans manche couleur cerise pour ma petite princesse.

Ma vie est comme un tricot

Ma vie est comme un tricot

Ma vie est comme un tricot

Mais elle est aussi… encombrée d’autres essais tricotés.

Avec un rien ou juste un tout petit quelque chose
Vert ou bleu, jaune ou rose
Il est joli, mon tricot de vie, parfois drôle
Et plein de fantaisie
En nouant la laine en mailles.

S’entortillent entre doigts et aiguilles
Tissent mille points au fil de
Chaque jour qui passe
Obvient aux chagrins et mes peines
Mailles endroit et mailles envers
Mêlent mousse et jersey
Emportés au rythme de la vie.

Un brin compliqué mon ouvrage
Néanmoins précieux et construit jour après jour
Tricoté aux couleurs de ceux qui m’entourent
Raccommodé pour ceux que j’aime
Invariablement il avance, plus ou moins vite bien sûr
Comme un bateau à voiles sur les flots
Ondulant dans l’air et dévié par les vents
Tire-bouchonnant le fil de mes jours et mes nuits.

Je tricote n’importe quoi pour fabriquer des choses impossibles. Ce matin, c’est du raphia que j’avais dans les mains pour nouer et tenir les pousses vertes de mon jardin, mais comme il pleut encore, c’est autour de mes aiguilles que ces brins se sont noués en entourés…

Venez tricoter le mercredi 6 juin avec nous pendant une heure, toute l’après midi ou en soirée !

Venez tricoter le mercredi 6 juin avec nous pendant une heure, toute l’après midi ou en soirée !

#JMT2018

Chamber'liens

Emmenez aiguilles, crochets et pelotes ou votre ouvrage en cours pour fêter la journée
mondiale du tricot.

Petits et grands, garçons et filles, papas mamans, partageons ensemble notre savoir faire.

Faites connaissance avec les membres des groupes de tricoteur·se·s, crocheteur·se·s…

De 15h à 22h, au Tambour de la Chamberlière, venez avec vos aiguilles, tricotin, fourche,
crochet, etc et surtout participer à cet après-midi festif et convivial.

Voir l’article original

Un poème

Un poème de Raymond Queneau

Un poème

Bien placés bien choisis

quelques mots font une poésie

les mots il suffit qu’on les aime

pour écrire un poème

on ne sait pas toujours ce qu’on dit

lorsque naît la poésie

faut ensuite rechercher le thème

pour intituler le poème

mais d’autres fois on pleure on rit

en écrivant la poésie

ça a toujours kékchose d’extrême

un poème

La journée mondiale du tricot, édition 2018 c’est bientôt !

La journée mondiale du tricot, édition 2018 c’est bientôt !

#JMT2018

Chamber'liens

Désormais, après la journée de la musique, la journée sans voiture ou la fête des voisins, il faudra compter avec un événement n’ayant pas d’autre but que de tisser des liens entre tous les tricoteurs et tricoteuses du monde et les amoureux du fil. Rien que ça !

Le 6 juin prochain, le fil et les aiguilles à la main, nous allons envahir parcs et jardins du
Tambour de la Chamberlière de 15h à 22h non stop !

Venez avec votre bonne humeur, votre envie de tricoter, votre ouvrage en cours et toutes vos ami·e·s tricoteur·se·s… ou pas !

Au programme, nous vous invitons à nous rejoindre, avec vos ami·e·s et / ou vos enfants, pour une journée conviviale autour des aiguilles, du crochet et autres produits liés à la laine et au coton.

Pour les débutant·e·s, nous vous ferons un cours sur place.

Venez tricoter avec nous le mercredi 6 juin…

Voir l’article original 1 mot en plus

Se mettre à nu

Se mettre à nu… c’est pas facile, j’ai hésité bien entendu. Je ne voulais pas être vue.

Se mettre à nu

Le bon moment j’ai attendu. Turlututu chapeau pointu, je ne sais comment ce jour est venu.

Je n’avais pas mis mes bas et je sortis une jambe: elle fut gelée. Puis j’ai tendu un bras et j’ai pris froid. Et là j’ai toussé mouché craché… ça a continué et bien duré deux ou trois mois.

J’ai réessayé en juin et enlevai mes lunettes. Sans elles rien était net. Je voyais trouble mais j’étais bien. Je restai au dehors, je me sentais pousser des ailes, j’étais légère comme un oiseau dans l’air.

L’air de rien, toujours en juin il faisait chaud, j’ai quitté le haut et montré mes seins. Juste un collier au ton bleuté autour du cou. Collet monté, me direz-vous. Pourquoi pas bien ? Et du coup, si peu vêtus, les autres aussi. Combien ? qu’importe le nombre et les formes, ceux-ci étaient gros tant pis et ceux-là tous riquiqui.  Dommage, aurais-je du cacher les miens ? Non ma foi, c’est chouette ainsi et si tout va bien j’enlève le bas demain.

Se mettre à nu

Oser et divaguer pour répondre à Valentyne et l’agenda ironique et sourire avec une page de mon body-flip-book.

Changer le monde

Changer le monde !

Changer le monde

Ce serait prétentieux de vouloir changer le monde
Lui qui tourne depuis si longtemps et poursuit sa ronde.
On attend toujours qu’une idée fuse ou que la poule ponde
Pour faire une omelette géante ou un super truc en fonte. Et la ponte
Quelle honte, c’est l’affaire de tous, alors ouvrez grand la porte
Avec forte énergie et l’esprit bien farci, changez l’œuf en bœuf, souhaitez que la poule parte.
Une fois partie ou farcie, saisissez et de votre main abattez la carte
Qu’aviez-vous parié ? Votre joue pâlit ! Serrez la palme, tenez bien la carne
Quoi ? pas de plans ! ça bouge pourtant, piquez la fourche et sortez le couteau à crans
Quand on parle de mise en commun et de partage à l’intérieur des clans
C’est une mise à mort, du pur individualisme et du chacun pour soi, céans
Restez conscients, ouvrez les yeux, tournez-vous vers la mer et voyez l’océan.

Mon monde transmuté et mon ouvrage du moment. Un carré granny aux couleurs de l’océan qui en aura peut-être un jour la grandeur si je continue de tourner, tourner… sur une idée de Filigrane, ici, qui demande une transmutation.