L’air est doux, la nuit sombre et le ciel d’un bleu profond

L’air est doux, la nuit sombre et le ciel d’un bleu profond.

L'air est doux, la nuit sombre et le ciel d’un bleu profond

J’attends les étoiles, mais elles ont filé sans doute. Elles filent au dessus de ma tête alors qu’elle est ailleurs et que je rêve. Mon esprit s’évade souvent, sans aller bien loin pourtant. La nuit étoilée s’est étalée maintenant. Tout ce qui nous entoure est noir scintillant de minuscules points lumineux comme des trésors, et nos yeux s’accommodent petit à petit à cette obscurité installée. Des bruissements et des grincements envahissent l’espace. Esprits bienveillants ou maléfiques, en tout cas, ils sont légions. Un vent léger et frais anime les branches et décroche les feuilles tombant à terre. Un nouveau tapis doré que je verrai demain. Je rajuste mon châle et respire très fort avant de rentrer.

L'air est doux, la nuit sombre et le ciel d’un bleu profond

Le froid va venir, bien plus tôt que l’hiver. Mes étoiles, mes trésors, ce sont des bonnets et gants bien chauds qu’il leur faudra bientôt.

Enregistrer

Enregistrer