C’est l’histoire d’une petite fille qui aimait les confitures

C’est l’histoire d’une petite fille qui aimait les confitures.

C’est toujours ainsi que je commençais une histoire à mes enfants quand ils m’en demandaient une. Elles souriaient bien sûr, parce qu’elles savaient ce que j’allais leur raconter.

C'est l'histoire d'une petite fille qui aimait les confitures

Elle ne pensait qu’à ça. Elle les goûtait toutes, et les aimait toutes. Un jour sa maman venait de terminer de les mettre en pots et devait s’absenter pour faire des courses, et les avait placés encore chauds au dessus du buffet pour les préserver de la petite gourmande. Papa restait là, dans son atelier, en cas de besoin.

Elle n’aurait pas besoin d’aide. Sitôt sa mère sortie, elle ferma la porte de la cuisine, et rapprocha la table du buffet. Elle commença par échafauder une chaise sur la table, un gros livre sur la chaise, une boite sur le livre, de plus en plus haut et jusqu’à ce qu’elle puisse atteindre les pots en se mettant sur la pointe des pieds…

et là, commençait vraiment mon histoire… elle n’était jamais la même… Je divaguais, inventais un nouveau personnage qui entrait dans la cuisine… Ce qu’elles aimaient le plus, c’est quand ce nouveau personnage leur ressemblait étrangement… Surtout il ne fallait pas que l’histoire se termine vite, elles aimaient que j’en ajoute encore et encore…

Voilà c’est l’histoire d’une petite fille qui aimait les confitures… pour les 53 billets en 2015 chez Agoaye.