Il est né le divin enfant

Il est né le divin enfant, jouez hautbois, résonnez musettes
Il est né le divin enfant, chantons tous son avènement

Il est né le divin enfant

Depuis plus de quatre mille ans, nous le promettaient les prophètes
Depuis plus de quatre mille ans, nous attendions cet heureux temps.

Ah ! Qu’il est beau, qu’il est charmant Ah ! que ses grâces sont parfaites
Ah ! Qu’il est beau, qu’il est charmant Qu’il est doux ce divin enfant

Une étable est son logement un peu de paille est sa couchette,
Une étable est son logement pour un dieu quel abaissement

Partez, grands rois de l’Orient, Venez vous unir à nos fêtes
Partez, grands rois de l’Orient, Venez adorer cet enfant

Il veut nos cœurs, il les attend, Il est là pour faire leur conquête
Il veut nos cœurs, il les attend, Donnons-les lui donc promptement

Il est né le divin enfant

O Jésus ! O Roi tout-puissant, Tout petit enfant que vous êtes,
O Jésus ! O Roi tout-puissant, Régnez sur nous entièrement

Tourbillons de la fête, tourbillon de chaussons, ils sont sous le sapin remplis de cadeaux ou déballés reçus en cadeaux…

Publicités

2 réflexions sur “Il est né le divin enfant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s