Tricot Layette facile – Chaussettes longitudinales au point mousse

Tricot  Layette facile – Chaussettes longitudinales au point mousse

J’aime tricoter. J’aime confectionner. Et simplement.

Tricot  Layette facile - Chaussettes longitudinales au point mousse
Alors, 2 aiguilles suffisent et du point mousse.

Avec deux aiguilles 2,5 et quelque reste de fil à tricoter layette, je commence une petite chaussette pour pied de bébé.

Tricot  Layette facile - Chaussettes longitudinales au point mousse

Je repère le milieu de mon aiguillée puis le quart pour le talon, sur une seule moitié.

Je sème deux augmentations sur ces deux repères pendant quelques rangs.

Je continue de tricoter comme les mailles se présentent pour le dessus et le dessous du pied, puis je diminue deux mailles sur chacun des repères autant de fois que les augmentations précédentes.

Tricot  Layette facile - Chaussettes longitudinales au point mousse

Après un rang d’arrêt, je plie mon ouvrage en deux et je fais une couture de chaque coté du pied. Ma foi, le résultat n’est pas mal du tout.

Tricot  Layette facile - Chaussettes longitudinales au point mousse

Pour faire la paire, je tricote une deuxième chaussette d’après mes notes, que je vous retranscrirai très bientôt dans mes tutoriels.

Chaussettes longitudinales: il faut comprendre « tricotées dans le sens de la longueur ». Le point mousse donne de l’épaisseur et de l’élasticité au tricot.

Atelier Patchwork – Mon livre textile se termine

Puisque c’était un exercice de l’Atelier Patchwork – Mon livre textile se termine.

Atelier Patchwork - Mon livre textile se termine

Appliquant quelques tissus colorés en suivant les

Techniques abordées à l’atelier,

Confectionnant chaque page au fur et à mesure

Heureusement inspirées d’un dessin de tralala, j’ai couché

Cette fille souriante et rêveuse sur l’herbe

Auprès de son chat qui

Terrorise le vieux

Hibou déplumé …

Atelier Patchwork - Mon livre textile se termine

Encore une histoire de chat, me direz-vous; c’était plutôt la fille qui m’avait inspirée au début, toute en longueur, et l’oiseau avec son air bête…

 

Langage papiers couleurs

Laure m’a écrit depuis l’atelier Langage papiers couleurs : « Bonjour,
Nous préparons les courriers
C’est Fatima qui t’enverra sa carte
Toute nouvelle elle vient d’arriver dans le groupe, lundi
Elle est très avancée en écriture, mais timide à l’oral
Très discrète, des yeux tristes lundi, qui ont commencé à s’animer mardi
Ouf !
Elle a fait l’enveloppe avec gout, en un tour de main.
Je lui ai dit que tu faisais de la couture, que tu créais, et du patchwork, entre autres
Elle ne voit pas du tout ce que c’est. ( une autre dame a tenté de lui expliquer en parlant de couvertures…)
Les courriers partiront le 17 nov »

Langage papiers couleurs

Pour un envoi vers Fatima du groupe actif langage papiers couleurs animé par Laure

Plumes 37

Pour ces  Plumes 37 chez Asphodèle ici, j’aurais voulu parler d’actualité pour dire combien on a l’impression d’être dans la nuit. Et puis… le chauve sans souris m’a fait sourire… alors c’est une histoire de chat qui émerge des mots proposés…

Le chat a posé ses fesses au bord du toit.

Sous la voûte étoilée, il rêve de la blanche. Le crâne chauve et le regard ténébreux, il se ressource ainsi jusqu’au matin.

Au prologue de cette fête en tête, il réajuste ses pattes avant et piétine au rythme de la chanson qu’il est le seul à entendre.

Sur le faîte du pavillon, dans le silence et la solitude, c’est chaque nuit un recommencement. Il se laisse emplir d’ivresse par le passeur obscur du soir. Son âme erre entre sommeil et insomnie. Son esprit a pris un vol qui le transfigure. Il est parti pour un voyage voluptueux dans une sarabande épuisante.

La blanche, c’est la poule du voisin à qui il ne reste plus que 3 ou 7 plumes.

C’est ma participation aux  Plumes 37 chez Asphodèle ici.

Tricoter des chaussons pour une naissance

Je me suis mise à tricoter des chaussons pour une naissance, puis comme si les mamans s’étaient donné le mot, les bébés arrivent.

Tricoter des chaussons pour une naissance

Puis d’autres naissances, il me faut donc encore quelques chaussons.

J’ai pris des couleurs de feuilles et des nuages, l’automne m’inspire.

Tricoter des chaussons pour une naissance

Les explications des chaussons hollandais ou citrouilles sont ici, et les explications des autres chaussons là ou encore là, avec quelques astuces sur les finitions là.

Suffit-il d’aimer pour inventer un style

Suffit-il d’aimer pour inventer un style
Un bon roman a toujours besoin d’une histoire
Zigzaguant de découpes en confections futiles
Avec des assemblages imprévus du hasard
Nos coutures folles dingues et ces jeux fertiles
Ne forment pas seulement un monument de l’art
Et de cet amour nait un jardin subtil

Suffit-il d'aimer pour inventer un style

Une poussine est née il y a quelques jours, des poussins dansent dans mes tissus et c’est un poème de Santos Duval qui m’inspire cet ascrostiche pour cette occasion toute particulière.

Tricot Layette facile – Chaussons hollandais de deux couleurs

Tricot Layette facile – Chaussons hollandais de deux couleurs.

J’ai déposé les explications de tricotage ici, pour vous, et les explications de finitions là, rien que pour vous et les petits pieds de ceux que vous aimez.

Tricot Layette facile - Chaussons hollandais de deux couleurs

Le bébé est arrivé et les chaussons sont terminés.

Tricot Layette facile - Chaussons hollandais de deux couleurs

Le bébé est bien chaussé et ces chaussons vraiment faciles à tricoter.

Vous trouverez des astuces de coutures tricot sur cet article ici.

Peut-être qu’un jour la mer sera à notre porte

Il pleut encore aujourd’hui, et si ça continue peut-être qu’un jour la mer sera à notre porte. J’enlève mes lunettes pour les essuyer et comme je n’y vois rien, mes idées s’accélèrent et s’embrouillent. Et je pense qu’il y a bien longtemps, deux frères vivaient en Chine au bord de la mer à l’autre bout du monde…

L’aîné était le plus fort et ignorait le plus jeune. À la mort du père, les choses ne se sont pas arranger. L’aîné prit tout l’héritage du père : la belle maison, le buffle et tout le bien. Le cadet n’eut rien du tout et s’installa avec la misère et sa femme dans sa nouvelle maison.
Un jour, il ne lui resta plus un seul grain de riz. Il crut se rendre chez son frère pour ne pas mourir de faim. Arrivé sur place, il le salua et lui dit : « Frère aîné, prête-moi un peu de riz. Je n’ai plus rien à manger.» Mais son frère refusa tout net de l’aider et le cadet repartit sans rien dans sa besace.

Peut-être qu’un jour la mer sera à notre porte

Ne sachant que faire, Le cadet s’en alla pêcher au bord de la mer jaune qui était bleue ce jour-là. Il y avait tant de poissons parfois, que ça lui donnait des reflets dorés. La chance n’était pas de son côté, car il n’attrapa pas le plus petit poisson. Il rentrait chez lui les mains vides, la tête basse, le cœur lourd quand il vit une meule au milieu de la route. « Ça pourra toujours servir ! » pensa-t-il en ramassant cette grosse pierre à moudre, et il la porta jusqu’à la maison.

Dès qu’elle l’aperçut, sa femme lui demanda : « As-tu fait bonne pêche ? Rapportes-tu à manger ?
Non, femme ! Il n’y a pas de poisson. Je t’ai apporté une meule.
Le cadet, tu sais bien que nous n’avons rien à moudre : il ne reste pas un seul grain à la maison. »

Peut-être qu’un jour la mer sera à notre porte

Le cadet, honteux, posa la meule par terre et, de dépit, lui donna un coup de pied. La meule se mit à tourner, à tourner et à moudre. Et il en sortait du sel, des quantités de sel. Elle tournait de plus en plus vite et il en sortait de plus en plus de sel.
Le cadet et sa femme étaient tout contents de cette aubaine tandis que la meule tournait, tournait et le tas de sel grandissait, grandissait. Le cadet commençait à avoir peur et se demandait comment il pourrait bien arrêter la meule. Il pensait, réfléchissait, tournait autour et repensait, il ne trouvait aucun moyen pour l’arrêter de tourner. Soudain, il eut l’idée de la retourner, et elle s’arrêta.
À partir de ce jour, chaque fois qu’il manquait quelque chose dans la maison, Le cadet poussait la meule du pied et obtenait du sel qu’il échangeait avec ses voisins contre ce qui lui était nécessaire. Ils vécurent ainsi à l’abri du besoin et le cœur léger, lui et sa femme.

Peut-être qu’un jour la mer sera à notre porte

Mais le frère aîné apprit comment son cadet avait trouvé le bonheur ce qui le rendit fou d’envie. Il vint voir son frère et ordonna : « Le cadet, prête-moi donc ta meule. » Le cadet aurait préféré garder sa découverte pour lui, mais il avait un profond respect pour son frère aîné et il n’osa pas refuser.
L’aîné était tellement pressé d’emporter la meule que son frère cadet n’eut pas le temps de lui expliquer comment il fallait faire pour l’arrêter. Lorsqu’il voulut lui parler, ce dernier était déjà loin, emportant l’objet de sa convoitise.
Très heureux, le frère aîné rapporta la meule chez lui et la poussa du pied. La meule se mit à tourner et à moudre du sel. Elle moulut sans relâche, de plus en plus vite. Le tas de sel grandissait, grandissait sans cesse. Il atteignit bien vite le toit de la maison. Les murs craquèrent. La maison allait s’écrouler.
L’aîné prit peur. Il ne savait pas comment arrêter la meule. Il eut alors l’idée de la faire rouler hors de la maison, qui était sur une colline. La meule dévala la pente, roula jusque dans la mer et disparut dans les flots.

Peut-être qu’un jour la mer sera à notre porte

Depuis ce temps-là, la meule continue à tourner au fond de la mer et à moudre du sel, car personne n’est allé la retourner.
Et c’est pour cette raison que l’eau de la mer est salée.

Ma MAC aussi a tourné comme vous le voyez.

Tricot facile – Gros plans sur les coutures

Tricot facile – Gros plans sur les coutures

Mes explications pour le tricotage de gants à 2 aiguilles et au point mousse sont en ligne depuis un moment déjà, là. Et avec les photos qui me parviennent, je suis sollicitée  pour montrer comment faire les coutures à plat. On me dit que les doigts sont trop étroits par rapport à la paume de la main.

Et bien, « à plat », ça veut dire bout-à-bout, c’est-à-dire sans épaisseur, pas comme une couture que l’on ferait avec les tissus, ou comme la confection que l’on achète terminée par un surjet.

Ainsi terminé, on pourrait porter le tricot aussi bien sur l’envers que sur l’endroit. On ne voit pas la couture, on ne la sens pas au toucher.

Voici quelques photos explicatives pour la couture sur le côté dans le sens de la hauteur du tricot, le long des rangs:

J’ai pris un fil de couleur pour l’exemple. Je couds toujours sur l’envers de l’ouvrage.

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je repère bien les boucles du rang de départ du tricot sur chaque partie à assembler ensemble

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Puis je pique de la même façon dans les 2èmes boucles de chaque morceau

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je continue ainsi,

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et voici ce que ça donne au bout de plusieurs points côté face de la couture

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et là, sur la face inverse, côté endroit du tricot

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

 

Voilà quelques photos explicatives pour la couture sur le bas , ou le haut, dans le sens de la largeur du tricot, le long des mailles:

J’ai pris un fil de couleur pour l’exemple. Je couds toujours sur l’envers de l’ouvrage. Je repère bien les premières mailles sur chaque partie à assembler ensemble

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Puis je pique de la même façon dans les 2èmes mailles de chaque morceau

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Je continue ainsi, et voici ce que ça donne au bout de plusieurs points côté face de la couture

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

et là, sur la face inverse, côté endroit du tricot

Tricot facile - Gros plans sur les coutures

Essayez. Les finitions de vos  tricots layette et petites choses comme les gants et les chaussettes seront plus belles plus fines et moins importantes, vous n’aurez pas l’impression de grosses coutures et de tricoter les 2 mailles du début et de la fin du rang « pour des prunes ».

Tricot en cours – Tout juste commencé

Tricot en cours – Tout juste commencé, et je n’ai que mes deux mains pour avancer, alors j’ai le temps d’en reparler. Est-ce le tissu et ces chats, ou la lenteur dans cet ouvrage qui me firent penser à cette fable?

Tricot en cours - Tout juste commencé

Le singe et le chat

Bertrand avec Raton, l’un Singe, et l’autre Chat,
Commensaux d’un logis, avaient un commun Maître.
D’animaux malfaisants c’était un très bon plat;
Ils n’y craignaient tous deux aucun, quel qu’il pût être.
Trouvait-on quelque chose au logis de gâté ?
L’on ne s’en prenait point aux gens du voisinage.
Bertrand dérobait tout ; Raton de son côté
Était moins attentif aux souris qu’au fromage.
Un jour au coin du feu nos deux maîtres fripons
Regardaient rôtir des marrons ;
Les escroquer était une très bonne affaire
Nos galants y voyaient double profit à faire,
Leur bien premièrement, et puis le mal d’autrui.
Bertrand dit à Raton : Frère, il faut aujourd’hui
Que tu fasses un coup de maître.
Tire-moi ces marrons; si Dieu m’avait fait naître
Propre à tirer marrons du feu,
Certes marrons verraient beau jeu.

Tricot en cours - Tout juste commencé
Aussitôt fait que dit: Raton avec sa patte,
D’une manière délicate,
Écarte un peu la cendre, et retire les doigts,
Puis les reporte à plusieurs fois;
Tire un marron, puis deux, et puis trois en escroque.
Et cependant Bertrand les croque.
Une servante vient: adieu mes gens. Raton
N’était pas content, ce dit-on,
Aussi ne le sont pas la plupart de ces Princes
Qui, flattés d’un pareil emploi,
Vont s’échauder en des Provinces,
Pour le profit de quelque Roi.

de Jean de la Fontaine

Plumes 36

Pour une participation aux Plumes 36 chez Asphodèle, je me suis laissée bercer par l’air du temps. Le vent violent a mélangé tous les mots proposés par les agités chroniques et mes idées, et les gouttes de pluie ont écrit ce qui suit.

C’est la conséquence ordinaire de cette douce folie qui m’atteint depuis toujours. Une extravagance a envahi mon univers quotidien à ma naissance. Je ne maîtrise rien. J’ai un grain, c’est sûr, obsédant mes pensées et ça me rend un peu zinzin. Je sais bien que si cet abandon devient outrageux, je mériterai la camisole de l’aliéniste. Mon esprit rêveur fait tous les jours une nouvelle escapade, il ondule comme l’herbe autour la bergère dans son champs quand il pleut. Je flotte simplement dans un conte, bleu aujourd’hui, avec cette âme d’artiste que les envieux, parfois furieux, n’ont pas manqué de nommer psychose.

Plumes 36

Vous qui vous arrêtez sur ce blog, ne comprenez souvent rien à mon charabia. Maintenant vous saurez qu’il ne faut pas m’en vouloir.

Tricot facile – Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

Tricot facile – Zoom sur le montage des chaussons hollandais

Mes explications pour le tricotage de chaussons hollandais sont en ligne depuis un moment déjà, là. Et depuis, je suis très souvent sollicitée pour faire des photos plus précises et même des demandes de mise en ligne de vidéo dans la finition de ces chaussons.

Avant de terminer cette petite paire que je viens de tricoter de 2 couleurs, voici un zoom en photos du montage. En 2 coutures et 2 plissages pour chaque chausson vous aurez de quoi habiller de jolis petits pieds de « citrouilles ».

Voici les étapes détaillées en photos pour passer de la partie gauche à la partie droite de la 2ème photo de mon tutoriel, ici:

D’abord une couture du petit rang d’arrêt de couleur verte (et oui, aujourd’hui c’est ma couleur) contre le premier grand rang de couleur grise.

Tricot facile - Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

On passe 2 brins de laine dans toutes les « bosses » de chaque lisière de la partie la plus étroite en côtes jersey.

(oh! Il faudra que j’arrête de jardiner et que je pense à soigner mes ongles, non?)

Tricot facile - Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

On tire le fil pour froncer le bout du dessous du pied, et les fronces forment la citrouille et ce petit « œil » ci-dessous

Tricot facile - Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

On termine par une couture sur l’envers de la partie la plus large, pliée en deux, tricotée ici en gris, au point mousse

Tricot facile - Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

Quand la semelle est fermée, on retourne le chausson sur l’endroit, voici l’effet produit de la semelle cousue

Tricot facile - Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

et voici ce que l’on obtient avant le fronçage du dessus de pied

Tricot facile - Zoom sur le montage des chaussons hollandais ou citrouille

Avec 2 brins de laine, on froncera de la même façon le dessus du pied.