L’été arrive, bientôt le temps des congés payés

L’été arrive, bientôt le temps des congés payés et des retrouvailles en famille à l’autre bout de la France.

Je revois ma mère préparer la grosse valise. On l’envoyait en bagage accompagné quelques jours avant notre départ en train. Elle s’activait et l’allégresse se lisait sur son visage et dans ses gestes. C’étaient les derniers jours d’école, nous avions rangé nos cahiers, ciré nos cartables et trié nos crayons pour la rentrée prochaine. On allait retrouver sa mère et ses jeunes frères et sœurs, ceux que l’on avait quittés l’été dernier avec l’espoir de les retrouver, non sans inquiétude de l’irréparable.

Le jour du départ, Maman faisait un petit bilan de nos sacs à dos et s’assurait que nous avions pris un livre pour patienter durant notre long voyage et un gilet suffisant pour affronter le froid de la nuit. C’est elle qui portait les casse-croûtes. Elle s’était cousu une robe estivale et nous, les trois filles, étions en pantalons, c’était d’ailleurs bien la seule occasion de les porter. Mon père nous accompagnait à la gare. Sur le quai, il nous donnait mille recommandations et un énorme bisou d’adieu. Il embrassait notre mère d’un discret baiser d’amour en la serrant intensément.

Le train démarrait et nous nous faisions signe de la main. Papa ne marchait pas assez vite et on le laissait là. Il nous rejoindrait dans un mois pour quelques semaines. C’était impossible de retenir nos larmes, mais bien vite la joie de revoir nos parents et nos amis nous submergeait. Assises sagement sur la banquette du compartiment pour un après-midi et une nuit de voyage, on lisait et on rêvait. On se voyait déjà courir dans les champs et boire une orangeade à l’ombre du lilas.

Là-bas, on était nombreux et j’ai toujours eu l’impression que c’était la fête chaque jour et qu’on faisait ripaille à chaque repas.

L’été arrive, bientôt le temps des congés payés

Lointains souvenirs pour une participation aux Plumes 31 chez Asphodèle avec les mots imposés. Je ne sais pas quel a été le mot déclencheur pour ce billet. Le mot souvenir… mais il n’y est pas, ma robe estivale en cours alors , dans un coton de satin très frais.

Publicités

28 réflexions sur “L’été arrive, bientôt le temps des congés payés

  1. Pingback: La poésie du jeudi avec Marcel Proust | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. Cette période est propice aux souvenirs de départs en vacances même si nous n’avons pas tous eu les mêmes, les émotions, elles sont identiques bien souvent… Vous alliez loin pour voyager une nuit et une journée !!! Il y avait la récompense au bout… Ton tissu est très joli Patch, je suis certaine que ta robe sera « fraîche » !!! 😀 Bises et bonne fin de journée !

  3. Ca c’était avant Patchcath, des enfants sages assis dans le train 😆
    La vie actuelle a changé les habitudes mais il y a des souvenirs qui résistent !
    Ton billet colle à l’actualité estivale 😉
    Bon we et bises de Lyon

    • C’est vrai qu’il y avait ces transporteurs de bagages en wagonnets sur les quais, et les loueurs de couvertures et d’oreillers.
      Tout, en gare, était couvert de poussière noire de charbon, jusqu’au visage du conducteur.
      Je me souviens des pique-niques aussi que chacun déballait en cours de voyage avec leurs odeurs de pâté ou de fromage…
      Nous allions de la ville à la campagne, faire une cure d’air pur, je suppose

  4. Pingback: LES PLUMES 31 – Les Textes des Retrouvailles ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

    • Adrienne, j’ai eu une enfance heureuse, mais pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Il y a des moments que je n’aimerais pas revivre, mais pas du tout. Et on a la faculté d’occulter les plus mauvais instants dans nos souvenirs que l’on raconte, n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s