Il reviendra bientôt

Il prétexte qu’il lui manque quelque chose et dit qu’il reviendra bientôt. L’autre lui demande quand ce sera, sans bien comprendre cette fuite. Un nouveau rendez-vous est fixé pour très bientôt, dans l’après-midi si ça convient et il sort sur le champ. Une fois dehors, il respire mieux. Assis dans sa voiture, il est plus calme qu’il ne l’aurait imaginé. Il démarre sans vraiment savoir où il va.

Il évite les grands axes, on y roule trop vite. Il préfère les rues où la circulation est plus lente. Son regard balaie méthodiquement les trottoirs de droite à gauche. Il est en maraude. Il aime être en chasse. Ça le rend fort. Il n’a pas besoin de regarder sa tête dans le rétroviseur, il sait qu’il a allumé ses yeux.

Il gare sa voiture et prend la direction du lac à pied. La clarté du jour s’est assombrie, mais ses démons intérieurs sont tellement sombres qu’il ne remarque pas ce peu de lumière. La météo a annoncé la pluie pour le début de la nuit, il sent que ce sera avant l’aube demain matin. Il marche rapidement sur le petit chemin couvert de graviers. Par réflexe, il tâte sa veste et constate que, comme tous les jours de travail, son sandwich est bien dans sa poche droite et sa bouteille d’eau dans la gauche.

Il reviendra bientôt

Il fait bon au bord de l’eau et l’air est vif. Il a longé le jardin public et s’est arrêté contre les grilles. Il entend le clapotis de l’eau. Il a bien vu ici ou là quelques enfants, mais toujours accompagnés. Certains jouent avec des bateaux qu’ils poussent avec des bâtons, en faisant attention à ne pas tomber à la baille tandis que d’autres ont préféré prendre leurs vélos et arpenter les allées aménagées.

Il s’assied sur un banc près d’un lampadaire et décide de manger. Des brodeuses papotent et profitent encore du plein air avant que le ciel ne se gâte vraiment. Il déballe le pain du papier. Ses yeux sont comme sur roulement à billes, ses mâchoires mastiquent au même rythme et son regard scrute entièrement le parc. Il est caché par les roseaux. L’embouteillage à l’intérieur de sa tête s’est calmé. Il avale la dernière bouchée et remarque qu’il n’a plus cette boule dans la poitrine et qui l’oppresse parfois. Il ne s’est pas fait repérer et voit qu’il n’attire pas l’attention des passants. Il termine son repas et remet papier et bouteille dans ses poches. Il sait que s’il laisse une trace, même infime, il sera tout de suite pris. Il jette un coup d’œil sur l’horloge de son téléphone portable et appelle le client qu’il vient de quitter, histoire de ne pas le laisser dans une attente inutile. L’autre lui dit de passer d’ici une demi-heure le temps de déposer le petit à l’école. Il raccroche et repart rassuré que le gosse ne soit pas là. Il sent que l’éclairage de ses yeux s’est atténué.

 

Il reviendra bientôt

C’est la suite de mon récit et ma participation au défi des mots une histoire 129 chez Olivia

 

Advertisements

24 réflexions sur “Il reviendra bientôt

  1. Pingback: Son dernier client s’obstine à lui offrir un verre | patchcath

  2. Moi aussi, je vais devoir aller faire un tour aux épisodes précédents… Il y a longtemps que je n’ai pas fait le tour .
    Mais c’est intrigant..; Que cherche t- -il lui aussi c’est un loup garou ?
    J’ai un peu peur mais garde le sourire

  3. Pour ma part, je le trouve de plus en plus inquiétant. Que cherche-t-il ? Je crains le pire, même si pour l’instant ses démons se sont tus. Mais pour combien de temps ?
    J’aime bien cette histoire écrite au présent. Ça la rend plus réelle.

  4. Pingback: Cette maison | Olivia Billington

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s