L’air en conserve

L’air en conserve

Dans une boîte, je rapporte
Un peu de l’air de mes vacances
Que j’ai enfermé par prudence.
Je l’ouvre ! Fermez bien la porte

Respirez à fond ! Quelle force !
La campagne en ma boîte enclose
Nous redonne l’odeur des roses,
Le parfum puissant des écorces,

Les arômes de la forêt…
Mais couvrez-vous bien, je vous prie,
Car la boîte est presque finie :
C’est que le fond de l’air est frais.

air conserve

de Jacques CHARPENTREAU

Publicités

21 réflexions sur “L’air en conserve

  1. J’adore l’éternelle enfance de Charpentreau et ses effets poétiques! Pas besoin de boîte pour enfermer l’air de mes vacances, je l’ai encore très présent autour de moi!

  2. Un poème si joli que Valentyne l’a offert à Syl et Syl l’a mis dans son bocal à bonheur il me semble !!! On le respire ce poème plus qu’on ne le lit ! Et tes petites fleurs en tissu sont chous !!! 😀

  3. Coucou Patchcath
    Comme c’est joli et frais ton air de ce jeudi-printemps-poésie.
    Que ça sent bon l’odeur des roses, dans ma tête 😉
    Merci pour ce choix
    Gros bisous

  4. Pingback: LE JEUDI EN POÉSIE AVEC Blaise Cendrars | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s