Pour les Plumes 23 là-bas tout est neuf

Pour les Plumes 23 là-bas tout est neuf et tout est sauvage.

Plumes 23 là-bas neuf

Libre continent aux beaux rivages ici, nos rêves sont fripés et tout fait flipper. Vers cet inconnu je kiffe de voyage. Il faut du cœur pour cet ailleurs et du courage pour ce lointain, pour tout recommencer à mon âge. Je suis prête à oublier et tout abandonner, même l’asphalte aux bouts de mes pieds. C’est pour ça que j’irai là-bas. J’entends: « N’y va pas, y’a des tempêtes et des naufrages, le feu, les diables et les mirages ». J’ai besoin de découverte parfois et envie d’aventure en moi. Est-ce de l’insouciance que d’accepter cette mutation, mettre de la distance et se tourner vers l’horizon? Mais sans dépaysement aussi, c’est risquer la nostalgie. Il y a tant d’amour à faire et tant de bonheur à vivre. Entre gris clair et gris foncé, je veux cette différence et du soleil aussi, et des pensées chimériques pour mes années d’améthyste.

Pour les Plumes 23 là-bas rien n’est vraiment très neuf, je me suis inspirée de JJG pour placer tous les mots qu’Asphodèle avait récupérés pour nous et notre plaisir d’écrire.