Saint Nicolas nous ne l’avons pas vu

Saint Nicolas nous ne l’avons pas vu. C’est l’ancêtre du Père Noël. Il est apparu au moyen-âge. Dans plusieurs régions de France, dans la nuit du 5 au 6 Décembre, il venait sur son âne apporter des friandises et des cadeaux aux enfants sages.

Saint Nicolas

Dans mon enfance et dans ma région, on parlait de la tante Airie. Elle passait dans les rues, vêtue en paysanne, avec son âne Marion chargé de cadeaux. Elle était toujours accompagnée du Père Fouettard.

Il était là pour repérer les enfants pas sages. On racontait qu’il mettait dans les chaussures des enfants désobéissants une brassée de brindilles très dures (parfois trempées dans le vinaigre), un martinet ou parfois seulement des oignons. Ne me demandez pas comme il était, je ne l’ai jamais regardé. Je sais qu’il était très grand, portait des pantalons et des souliers sombres, et il faisait de très grands pas.

La tante Airie n’y prêtait aucune attention. Elle avait des bouchées de pain d’épice dans ses paniers et les donnait en échange d’un merci et d’un sourire. Ce soir là, avant de rentrer à la maison, mes parents nous offrait un verre de jus de pomme chaud à la cannelle, ils avaient acheté un pain d’épice en forme de bonhomme glacé sur le dessus.

Saint Nicolas

Je me souviens de cette chansonnette :
La Légende de Saint Nicolas
Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs.
Tant sont allés, tant sont venus
Que sur le soir se sont perdus.
Ils ont frappé chez le boucher:
-Boucher, voudrais-tu nous loger?
-Entrez, entrez, petits enfants,
Il y a d’ la place, assurément.
Ils n’étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués.
Les a coupés en p’tits morceaux,
Mis au saloir comm’ des pourceaux.
Saint Nicolas, au bout d’ sept ans
Vint à passer dedans ce champ.
Il est allé chez le boucher:
– Boucher, voudrais-tu me loger?
– Entrez, entrez, saint Nicolas
Il y a d’ la place, il n’en manque pas.
Il n’était pas sitôt entré
Qu’il a demandé à souper.
– Voulez-vous une tranche de jambon?
– Je n’en veux pas, il n’est pas bon!
– Voulez-vous mieux une tranche de veau?
– Je n’en veux pas, il n’est pas beau!
Du p’tit salé, je veux avoir,
Qu’il y a sept ans qu’est au saloir!
Quand le boucher entendit ça,
Il eut si peur qu’il s’enfuya.
Saint Nicolas alla s’asseoir
Dessus le bord de ce saloir.
– Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas!

Advertisements

3 réflexions sur “Saint Nicolas nous ne l’avons pas vu

  1. Coucou, je l’ai vu St Nicolas! Il était bien beau avec sa cape rouge et or, suivi du père Fouettard.
    Et comme de coutume sur le marché de Noël de Montbéliard, Tante Airie et son âne déambulaient dans les allées. à+. Bizzzzzz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s