Retrouvailles pour des mots, une histoire 114 chez Olivia

Le récit continue et ce sont les retrouvailles pour des mots, une histoire 114 chez Olivia

Retrouvailles mots histoire 114 Olivia

…Je marche vite, des larmes perlent au coin de mes yeux. J’ai froid, peut-être un peu sommeil aussi. Et j’ai bien compris qu’il ne sera pas question de faire la grasse matinée demain. On a tout laissé en plan dans le local, notre matériel et notre énergie. Je suis lasse.

Quand j’ouvre la porte, plusieurs feuilles me suivent dans la maison. Elles tourbillonnent dans l’entrée, comme sur un manège invisible. Quel méli-mélo! Dieu m’aidera plus tard, ou le ciel…

Et soudain, l’émotion me submerge. Ma gorge se noue et ma vue s’embue. Elle est là, je l’entends fredonner. Elle est enfin venue me rendre visite.

Je l’aperçois dans l’entrebâillement, elle est penchée au dessus de mes ouvrages étalés sur la table. Elle observe un de ses bricolages que j’ai posé près du bouquet. Elle sourit quand elle me voit. On se précipite l’une vers l’autre. On s’embrasse. Je l’étreins tendrement. Elle se blottit contre moi un instant. Sa joue est chaude et douce. Que c’est bon, ces retrouvailles.

Et puis, on s’installe. On se met à parler de tout, en même temps l’une et l’autre. On se regarde et on rit. Elle me raconte sa vie de là-bas et nos mains se caressent. Je suis dans un rêve. Je ne pense plus à dormir… C’est tellement agréable de la sentir à nouveau près de moi …

Édit : c’est ma participation à Retrouvailles pour des mots, une histoire 114 chez Olivia. Les mots imposés sont ceux mis en gras, ou  à peu près.