Point de croix et 13 plumes pour la dérive d’Asphodèle

La soirée s’éternise

Ils ont sorti le plateau de jeu. Les pions en formes de petits bateaux déambulent sur les cases entre les continents. Certains ont déjà accosté et sont prêts à débarquer. Pour eux, l’argent coule à flot et ils pourront bientôt construire des murailles pour défendre et garder leurs territoires. Pour d’autres, un peu malhabiles, le vent a tourné. Ils ont failli et n’ayant pu se placer dans le sillage des uns, ils vont maintenant s’égarer dans les icebergs.

Oh, mais j’ai le sentiment que notre capitaine au bout de la table est en complète perdition. Il n’a pas su maintenir le cap ce soir. Et pour cause, il a mis la main sur ma bouteille de liqueur de myrte. Son regard flotte entre son verre presque vide, ses pions et les dés. Il espère un double six pour se refaire, mais le jeu est contre lui. L’ami râle bien sûr, en pleine dérive alcoolique (non, pas génétique tout de même). Il serait temps pour lui d’aller se coucher

point de croix 13 plumes dérive Asphodèle

Point de croix et 13 plumes pour la dérive d’Asphodèle

Édit : c’est ma participation à « Des plumes13 d’Asphodèle ». Les mots imposés sont ceux mis en gras, ou  à peu près.

Publicités