Les plumes 10… et le départ d’Asphodèle

Des plumes, des mots… et je continue mon histoire…

les plumes d'Asphodèle

…Le brouhaha des voix dans les prés et le chant impétueux des oiseaux me réveillent. Le bruit des machines a cessé et cette rupture m’impose un retour dans le présent.

Je m’étais assoupie dans ma retraite à l’ombre des arbres, et j’ai rêvé. Je me suis laissée glisser dans le passé, dans un moment de solitude.

J’émerge de ce voyage aux destinations immortelles. C’est un endroit idéal pour un trajet dans le temps, que je peux faire et inverser quand je veux, sans prendre de valise ni craindre d’être en retard et de rater le départ.

Les rayons incandescents du soleil voilent l’horizon.

Je sors mon mouchoir pour m’éponger le front et essuyer une larme qui perle au coin de chacun de mes yeux… Est-ce l’euphorie des réunions d’antan ou la liesse de ceux qui m’entourent à l’instant qui me mettent dans cet état ?…

Edit : c’est ma participation à « Des plumes 10 … et le départ d’Asphodèle ».     Les mots imposés sont ceux mis en gras, ou  à peu près.