Tressage d’un fuseau de lavande – Des mots, une histoire 106

des mots, une histoire me trottent dans la tête…

…J’entends la cafetière qui soupire, le café est filtré et son arôme embaume la maison.

Je m’en sers une tasse et chausse mes sabots pour aller le savourer dehors.

J’entends le clapotis de la source en contrebas et le soleil me réchauffe les épaules.

Des senteurs de bois mouillé s’échappent dans l’air humide. C’est un réel soulagement de voir revenir le beau temps.

Les soucis rayonnent dans la lumière et les lavandes s’agitent au vent.

Leurs épis grossissant prennent une jolie teinte mauve au fur et à mesure que les grains mûrissent.

Et c’est en me penchant pour apprécier leur odeur que j’aperçois une chenille accrochée à une tige qui se transforme en momie , si petit et quel génie!…

tressage fuseau lavande

Édit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire pour la   106ème édition sur le blog d’Olivia Billington . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Advertisements

27 réflexions sur “Tressage d’un fuseau de lavande – Des mots, une histoire 106

  1. c’est joli, court et concis tout comme j’aime !!
    je dis cela car quand on doit aller lire les participants, parfois ça prends du temps
    et souvent je n’ai pas le temps d’aller lire tout le monde c’est dommage

    • merci Ghislaine, mais j’aurais bien aimé faire un long texte quand même une fois;
      et finalement, depuis que j’ai pris le train en route au n°76, je crois, mon histoire se suit, si bien que ça en fait une grande!

  2. Encore des travaux de couture, en somme !
    Coquine, tu caches une vidéo dans « lavande » un peu d’plus, on l’aurait pas vue 😆
    Du boulot ce truc aussi, comme les petits points.
    Et la fleur « souci » c’est mieux qu’un souci 🙄
    Bon we et bisous d’O.

    • Oui Soène, je ne passe pas un jour sans toucher du fil, pour coudre tricoter ou broder. Et si je voyage, je prends toujours une photo qui m’inspirera. Et, en marge de mes livres, je laisse des repères pour y revenir. C’est mon plaisir. Merci

  3. Pingback: Bleu du bonheur (extrait VI) | Désir d'histoires

    • oui Catherine j’ai tressé ma lavande, regarde sous le mot lavande et il y a une vidéo de démo pour ce fuseau;
      et ça me détend de faire le tour du jardin en dégustant un café, mais je trouve toujours une herbe à arracher ou un petit coin à entretenir et j’oublie … le temps qui passe et ma tasse

  4. Très joli « tressage de fuseau de lavande », malheureusement, je en possède pas de plantes de ce genre. J’adore la lavande et tous les produits de lavande.
    Félicitations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s