Challenge Animaux – Le chat qui venait du ciel

Je vous le montre depuis hier emballé dans sa pochette de voyage… Bien sûr que je vais vous en parler…

C’est l’image de couverture sur ce livre qui a attiré mon attention.
Beau modèle pour inspirer un prochain ouvrage.
Les livres de la même collection étaient présentés à l’entrée et les auteurs japonais étaient mis à l’honneur ce jour-là.
J’en ai pris un, l’ai ouvert, ai parcouru quelques phrases: l’homme parlait simplement et tendrement de Chibi.
Je l’ai fermé et c’est en lisant le titre que j’ai pensé au challenge de Sharon.  Le chat qui venait du ciel de Hiraide Takashi traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu

Je l’ai lu… je suis encore sur mon nuage.

Au départ, l’homme disait qu’il n’était pas attiré plus que ça par les animaux… mais sa femme avait l’air de tous les comprendre … et au fil des pages, ils ne peuvent plus vivre un jour sans voir Chibi…ils nous font vivre chaque jour… chaque attitude…

Très court, vite lu…De la poésie à chaque page. C’est tendre et délicat.

Quatrième de couverture:
Quand le narrateur et sa femme emménagent un jour dans le pavillon indépendant d’une ancienne demeure, ils ne savent pas encore que leur vie va s’en trouver transformée. Car cette demeure est entourée d’un immense et splendide jardin, et au cœur de ce jardin, il y a un chat. Sa beauté et son mystère semblent l’incarnation même de l’âme du jardin, gagné peu à peu par l’abandon, foisonnant d’oiseaux et d’insectes. Tout le charme infini de ce livre tient dans la relation que le couple va tisser avec ce chat qui se fond dans la végétation exubérante pour surgir inopinément, grimpe avec une rapidité fulgurante au sommet des pins gigantesques, frappe à la vitre pour se réconcilier après une brouille. Un charme menacé, car ce qui éveille en nous la beauté appelle le bonheur est toujours en sursis…

L’auteur qui est avant tout poète a insufflé une lumineuse et délicate magie à cette histoire du « chat qui venait du ciel », son premier roman, qui est largement autobiographique

C’est Sharon qui propose ce Challenge Animaux jusqu’au 31 décembre 2014 !!
L’objectif  : lire des livres dont le titre comporte un nom d’animal ou dans lequel l’animal tient une place importante. Les animaux imaginaires sont acceptés.
Tous les livres sont acceptés, du roman aux albums en passant par la BD et le théâtre.
Voici les catégories : Garfied : 2 livres à lire  Chat du Cheshire : 4 livres à lire  Bagheera : 8 livres à lire  Roi Lion : 12 livres à lire  Saphira : 20 livres ou plus.                 Pour vous y inscrire c’est ICI.

Tricot facile et rapide – Pochettes protège-livres pour mes voyages

Mes pochettes tricotées pour la journée du tricot en début de ce mois de juin, je les ai transformées en protège-livres pour mes voyages quotidiens.

tricot protège livre

Pour ne pas « corner » mes bouquins pendant mes trajets, je les cache dans ces petits sacs de bonne dimension

tricot protège livre

Vite emballés et vite accessibles ils ne s’abimeront plus.

Atelier Patchwork – Carrés crazy brodés pour un sac

Les broderies se sont chargées de fils de toutes les couleurs,

un peu de quilting autour de ces motifs

pour leur donner un peu de relief,

et quelques tissus pour agrandir en haut et en bas, et de chaque côté,

une doublure assortie … ou pas,

et deux liens que l’on passera dans la coulisse

Voici ce que sont devenus nos carrés crazy brodés

pour un sac

Des mots, une histoire 107

des mots, une histoire me trottent dans la tête…

…Cette petite bête, après s’être repue de milliers de feuilles et les avoir mâcher sans cesse, a su les transformer en gomme à coller. Avec cette sorte de chewing-gum, elle se suspend par la tête à une brindille et commence sa métamorphose. Est-ce vraiment un mystère pour la chenille ou connaît-elle le secret de la chrysalide dès sa naissance ?

Elle reste accrochée là jusqu’à sa libération, pendant des semaines sans manger.  Ah ça, je ne le pourrais pas ! Je ne pourrais pas me priver de dessert, même si c’était pour devenir la plus belle des princesses.

Perdue dans mes pensées, mes yeux se portent sur les rosiers, leurs fleurs odorantes et les jeunes pousses couvertes de sales puces ronds. Des colonnes de fourmis s’étirent le long des tiges et les suivent comme des brebis galeuses. Seulement celles-ci, je ne pourrai jamais les tondre et récupérer leur laine pour mes travaux manuels. Alors je vais les éliminer avec une solution de savon et d’alcool…

Édit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire pour la   107ème édition sur le blog d’Olivia Billington . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Tricot facile et rapide – Souris marque page

J’ai fini de lire mon livre et je vous en parlerai très bientôt.
Aujourd’hui, puisque vous êtes plusieurs à me le demander,
je vous ai préparé le tutoriel pour tricoter la souris marque page.
J’ai rédigé ces explications pour un tricot facile et rapide.

tricot souris marque page

Il faut juste un peu de laine à chaussettes grise et quelques aiguillées de rose. Un jeu de 2 aiguilles n°2,5.
On commence par le bas du dos, autrement dit: le derrière:
Monter 6m avec la laine grise et des aiguilles n° 2,5.
Tricoter le 1er rang au point mousse, et le reste du corps aussi
En début et en fin du 2ème rg et de chaque rg pair, augm 1 m (5 fois), et le rg impair de retour tout à l’end
En début du 12ème rg, augm 10m, et en début du 13ème, augm 10m
En début du 18ème rg, dim 8m, et en début du 19èmè rg, dim 8m
Tricoter 10 rg au point mousse
Au 30ème rg, dim 1m en début et en fin de rg puis encore 3 fois tous les 4rgs
En début des 2 rgs suivants, augm 6m et tricoter 2 allers et retours toujours en mousse
En début des 2rgs suivants, dim 8m
Dim 1m en début et fin de rg pair 2 fois, on a 4m

tricot souris marque page

Continuer en jersey pour la tête
Au 1er rg, à l’end, *tricoter 1m, augm 1m*, répéter 2 fois de * à * tricoter 1m, le retour tricoter tout à l’env
Au 3ème rg, à l’end, tricoter 1m, *tricoter 1m, augm 1m* répéter 3 fois de * à * , tricoter 2m, le retour tout à l’envers
Au 5ème rg, à l’end, *tricoter 3m, augm 1m, tricoter 1m, augm 1m* répéter 1 fois de * à * , tricoter 3m, le retour tout à l’envers
Au 7ème rg, à l’end, * tricoter 4m, augm 1m, tricoter 1m, augm 1m *, tricoter 1m, répéter 1 fois de * à *,  tricoter 4m, le retour à l’envers
Tricoter 1 aller et retour en jersey
Au 11ème rg, à l’end, * tricoter 4m,  3m ens * , tricoter 1m, répéter 1 fois de * à *, tricoter 4m, le retour à l’envers et 1 aller et retour en jersey (on est sur le haut de la tête, où l’on coudra les oreilles)
Au 15èmè rg, * tricoter 3m à l’end, 3m ens *, répéter 1fois de * à *, 3m à l’end, le retour à l’env, et un aller et retour en jersey
Au 19ème rg, tricoter 2m à l’end, 3m ens, 1m end, 3m ens, 2m end, le retour à l’envers et un aller et retour en jersey
Au 23ème, tricoter, 1m end, et 2m ens 3 fois, le retour à l’env, et 2 aller et retour en jersey (ces 6 rgs forment le museau de la souris)
Au 29ème rg, à l’end augm 1m en début et fin de rg, tricoter les 3 rg suivants en jersey, et répéter ces 4 rangs 2 fois
Au 41ème rg, à l’end, dim 1m en début et en fin de rg, tricoter les 3 rgs suivants en jersey, répéter ces 4 rgs 2 fois
Tricoter 4rgs en jersey, et arrêter les m.

tricot souris marque page

Tricoter les 2 oreilles en montant, pour chacune, 6m en laine rose, et continuer en jersey sur 6rgs, puis au 7ème rg, tricoter 2m ens, 2m end, 2m ens, 1rg jersey, au 9ème rg, 2m ens 2 fois, un retour en jersey et au 11ème , tricoter les 2m ens et arrêter pour former la pointe . Coudre  chaque oreille sur le haut de la tête.
Plier la tête au niveau du museau, prévoir bourrer la tête de ouatine et coudre le long des côtés de la tête, en partant du museau jusque dessous le cou

Coudre 2 perles pour les yeux et coudre une moustache avec du fil à broder ou des brins de ficelle ou de raphia.

tricot souris marque page

Reprendre pour la queue, en laine rose, les 6m du début (en bout de corps) et continuer en jersey sur 10cm et tricoter 2m ens en début de rg jusqu’à ce qui ne reste plus qu’une maille.
Coudre les 2 bords longs de la queue l’un contre l’autre.

Reprendre, en laine rose, 4m en bout de chaque patte et tricoter 4 rgs au point mousse, et faire un rg d’arrêt.

Arrêter tous les fils. elle est prête.

Tressage d’un fuseau de lavande – Des mots, une histoire 106

des mots, une histoire me trottent dans la tête…

…J’entends la cafetière qui soupire, le café est filtré et son arôme embaume la maison.

Je m’en sers une tasse et chausse mes sabots pour aller le savourer dehors.

J’entends le clapotis de la source en contrebas et le soleil me réchauffe les épaules.

Des senteurs de bois mouillé s’échappent dans l’air humide. C’est un réel soulagement de voir revenir le beau temps.

Les soucis rayonnent dans la lumière et les lavandes s’agitent au vent.

Leurs épis grossissant prennent une jolie teinte mauve au fur et à mesure que les grains mûrissent.

Et c’est en me penchant pour apprécier leur odeur que j’aperçois une chenille accrochée à une tige qui se transforme en momie , si petit et quel génie!…

tressage fuseau lavande

Édit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire pour la   106ème édition sur le blog d’Olivia Billington . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Des mots, une histoire 105 – Arc en ciel et Bisounours

des mots et l’histoire continue…

… Tout s’assombrit. Je vois de moins en moins bien. Mes yeux ont besoin de repos. Je repousse mon ouvrage et range mon fer à repasser.

Il pleut des hallebardes cet après-midi. La météo l’avait prévu : une dépression est bloquée au-dessus de l’Europe et les températures vont encore baisser. Quel temps de chien ! C’en est écœurant, à avoir des nausées comme à l’époque de mes grossesses.

Je vais garder le moral et tout faire pour le conserver. D’ailleurs, ma cuisine est envahie d’odeurs douces et apaisantes. Je me taille une grande tranche de pain et étale un peu de confiture à peine chaude sur ma tartine beurrée. Quel délice ! Soudain un rayon de soleil éclaire la pièce, et un double arc-en-ciel illumine le ciel encore gris au-dessus de l’horizon… une âme d’enfant penserait aux Bisounours…

Édit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire pour la   105ème édition sur le blog d’Olivia Billington . Les mots imposés sont ceux mis en gras.