Patchwork – des mots, une histoire 100

des mots et une histoire…  trottent encore dans ma tête…

Cent fois, j’ai résisté aux pulsions qui me poussaient dehors. J’ai une envie folle de m’aérer pour oublier l’ennui de mes petits et échapper à ma solitude. Un désir intense de changer d’activité et de sortir de ma prison m’envahit. Je voudrais profiter du jardin. Seule à la maison, je ne souffre ni de promiscuité, ni d’un voisinage gênant. C’est simplement le mauvais temps qui devient désespérant. Et cette radio qui ressasse les mêmes infos en boucles et me saoule de ces  rassemblements politiques. C’est insistant et à la limite du correct.

Et soudain, comme s’il m’avait comprise, c’est avec une infinie politesse que le ciel s’est ouvert sur un bleu intense. Belle marque d’éducation pour celui d’en haut.

Je m’approche alors de la porte-fenêtre, l’ouvre en grand et ferme les yeux pour mieux respirer. Je rêve de croquer la chair d’un fruit du verger. Ce bonheur imaginé me fait frissonner. Je suis au royaume d’Empyrée

Quoi ? ce n’est tout de même pas pécher que de penser ainsi, bon sang !

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire pour la   100ème édition sur le blog d’Olivia Billington . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Publicités

10 réflexions sur “Patchwork – des mots, une histoire 100

  1. bonjour,
    belle participation chez Olivia !! cet empyrée tu l’as bien placée .Moi j’ai galéré un peu…………….

  2. Pingback: Enfin demain | Désir d'histoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s