Broderie blanche – Monogramme sur drap de lit blanc

Voici un autre monogramme de broderie blanche que j’ai réalisé

à mes initiales sur un drap de lit blanc en métis.

Je ne les remarquais plus, ces broderies sur mes draps de lit…

je dois vous l’avouer, je ne dors que dans des draps brodés de la sorte…

et je dors bien…

Broderie blanche – Monogramme sur drap de lit rose

C’est en repassant ce retour de drap de lit rose brodé que j’ai pensé à le montrer aujourd’hui

Monogramme en broderie blanche sur drap en coton et lin rose… un passe-temps facile à faire au soleil… il n’est pas tout jeune, et c’est peut-être dépassé après tout…

mais il y a déjà quarante ans, et il n’y aura peut-être plus de soleil non plus dans notre ciel,

et mes yeux étaient jeunes encore…

Tricot – Des mots, une histoire 98

…J’hésite à reposer  le livre … des mots et une histoire… me trottaient dans la tête…

… Tout en le repoussant sur la table, je regrette de ne pas pouvoir le commencer tout de suite. Je me rends compte que le bruit a cessé, les enfants ont évité la catastrophe et leur conflit fut de courte durée.

Mais ils ne manquent pas d’idées, j’vous jure, et aiguisent souvent mon entendement. Ils ont décidé d’aller déposer leurs bagages dans le coffre de la voiture au bas de l’immeuble.

La porte de sortie est restée ouverte, un sac s’est  renversé et un bâton de craie s’en est échappé…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire«   98ème édition sur le blog d’Olivia Billington . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Atelier Patchwork – Vite… l’année avance…

C’est l’abondance sur ses tissus! Légumes et couleurs à foison!

Et pourtant, elle a choisit de représenter l’hiver sur son panneau, avec une jolie maisonnette au milieu d’un paysage enneigé

et entourée d’une forêt de sapins.

De nombreux petits carrés feront une ronde autour de cette scène, des mitaines,

une crèche,

des cadeaux, des personnages…

Quand on a trois jeunes enfants à la maison et des tas d’enfants face à soi tout au long de la journée, la fête de la lumière est très importante.

Mille pensées positives pour toi, Laurence, un des soleils de l’Atelier.

Broderie – Challenges animaux et thrillers- Le Vol des cigognes

Un auteur que j’aime lire et ce livre à propos pour ces challenges: « Le Vol des cigognes » de Jean-Christophe Grangé.

Quatrième de couverture:

Un ornithologue suisse est trouvé mort d’une crise cardiaque… dans un nid de cigognes. Louis, l’étudiant qu’il venait d’engager, décide d’assumer seul la mission prévue: suivre la migration des cigognes jusqu’en Afrique, afin de découvrir pourquoi nombre d’entre elles ont disparu la saison précédente… Parmi les Tsiganes de Bulgarie, dans les territoires occupés par Israël,puis en Afrique, Louis court d’énigme en énigme et d’horreur en horreur: observateurs d’oiseaux massacrés, cadavres d’enfants mutilés dans un laboratoire… Les souvenirs confus de son propre passé – ses mains portent des cicatrices de brûlures depuis un mystérieux accident – se mêlent bientôt à l’enquête… Suspense, imagination, vérité documentaire: ce thriller captivant véritable coup de maitre, est le premier roman de l’auteur des Rivières pourpres.

Mon avis:

Des chapitres courts, des phrases courtes, des descriptions glauques, du sang, de la violence, de la torture, des nazis…

Il ne manque pas d’idées, JCG, et nous emporte très loin dans des paysages magnifiques. Une histoire excellente, et abracadabrante, à la fois. Il a le don de partir d’une scène commune, ici, la migration des cigognes, et d’y ajouter un thème un peu plus douteux, là c’est le trafic des diamants

C’est la spécialité de Grangé, les récits capillotractés, mais l’ambiance et l’écriture permettent de passer par dessus et d’adhérer totalement aux évènements. Et il faut le suivre dans ses idées, parce qu’il cogite, et ça va vite. Deux enquêtes s’entremêlent : celle des diamants et celle des cœurs volés. Il sera aussi question de chantages, et Louis qui n’est pas un stagiaire banal ne sera pas épargné, loin de ça. Les méchants sont de vraies pourritures et Louis devra se méfier de tout le monde. Les intrigues peuvent virer au sordide et JC en fait une histoire comme il n’en arrive à personne… de nous. Il faut le lire, et quand on le referme, on est content d’être ce que l’on est.

C’est Sharon qui propose ce Challenge Animaux jusqu’au 31 décembre 2014 !!
L’objectif  : lire des livres dont le titre comporte un nom d’animal ou dans lequel l’animal tient une place importante. Les animaux imaginaires sont acceptés.
Tous les livres sont acceptés, du roman aux albums en passant par la BD et le théâtre.
Voici les catégories : Garfied : 2 livres à lire  Chat du Cheshire : 4 livres à lire  Bagheera : 8 livres à lire  Roi Lion : 12 livres à lire  Saphira : 20 livres ou plus.                 Pour vous y inscrire c’est ICI.

et une participation au Challenge Thrillers/Polars de Liliba

Atelier Patchwork – L’année avance… vite

L’année avance… vite pour Florinda.

Elle aime crocheter et a fait toute une batterie de cœurs pour réchauffer l’hiver.

Elle a commencé par faire toute une collection de carrés…

sur le modèle de feuille d’automne.

Elle a brodé des cœurs en attendant le printemps

et maintenant ce sont les fleurs de l’été qu’elle étale par milliers sur les carrés crazy…

de toutes les couleurs, assorties à sa trousse à couture personnalisée.

Livre tissu en cours – Les plumes… pour l’attente d’Asphodèle

…Je reprends ma respiration, secoue mes plumes et retourne le livre pour lire la quatrième de couverture

« Il est 13heures ce 1er dimanche d’octobre, quand Pierre entre dans le PMU presque vide. La grande course de galop du jour a lieu dans 50 minutes. Les clients discutent, accoudés au comptoir. La télé est branchée sur la chaîne de l’équitation.

13h30. La brasserie se remplit. Les premiers parieurs arrivent un journal à la main. Ils s’installent à une table et se penchent sur les listes.
Pierre est un habitué. Enfant, il venait déjà avec son père.
La file d’attente se forme pour faire valider les grilles. Le patron encaisse. Une angoisse mêlée d’espoir se lit dans les yeux des parieurs. Leur frustration? Ne pas avoir le temps de faire valider leurs pronostics et rater le jackpot.
Pierre joue aux courses depuis plus de 35 ans, avec le même désir de gagner. Il sent qu’il ne sera pas déçu encore aujourd’hui.
Les clients continuent d’affluer. Ils sont nombreux et la salle n’a plus rien de gigantesque. Sur l’écran, les chevaux sont sur la ligne de départ

13h50. La course débute. Les parieurs se concentrent. Leurs regards font l’aller-retour entre la télé et les grilles. Leurs visages reflètent leur impatience .Quand le résultat tombe, le téléphone de Pierre vibre dans sa poche. Il le regarde avec stupeur, comme sous l’effet d’une gifle… » (le pandémonium de Longchamp de PC)…

Edit : c’est ma participation à   « Des plumes … pour l’attente d’Asphodèle »   . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Atelier Patchwork – L’année avance… et avance encore

Elle a d’abord commencé l’année en parsemant des étoiles sur de grandes fleurs pour se rappeler des longues nuits d’été

et les feuilles d’automne sont tombées sur ses tissus gris

qu’elle a bien vite emprisonnées dans un matelassage personnalisé

et revient aux fleurs, brodées sur un carré crazy cette fois-ci…

Norma ne se lasse pas, elle assemble des dessus de chaises, elle quilte sans se décourager

en alternant les travaux d’aiguilles pour l’Atelier et pour ses petits-enfants

Crochet et ciseaux – ILLUSIONS MORTELLES de Charlotte Link

Je ne connaissais pas Charlotte Link. Jamais lue. C’est la couverture jaune de ce livre qui a attiré mon attention à l’époque où je l’ai trouvé, traduit de l’allemand par Danielle Darneau. Et le titre m’a plu, le format aussi, 508 pages en poche. J’ai retourné le livre pour balayer la quatrième de couverture. Assez engageante.

On y découvre Peter qui vient d’Allemagne et va rejoindre son ami Christopher dans le Sud de la France pour aller naviguer. Il y a Laura, sa femme qui l’attend avec sa fille Sophie. Henry et Nadine vivent dans ce village du Sud et tiennent une pizzeria. Catherine vient les aider. Camille et sa fille Manon, parisiennes, Monique leur femme de ménage, Stéphane l’affamé de mauvais poil et Patricia toujours angoissée, Marie éternellement mélancolique et Élisabeth qui ne pense qu’à elle.

Les deux premiers meurtres dès la première page. Le décor est posé et le style accrocheur. On lit très vite et on se lie aux personnages au fil des pages. A mi-lecture, je crois avoir trouvé l’assassin. J’en suis sûre, puis je doute.

J’ai bouffé la dernière moitié en ignorant complètement le monde réel qui m’entourait. Bien sûr, ce n’était pas ce que j’avais pensé. Je reviens de cette aventure terrifiée et décoiffée, contente que ce soit là, dans ces pages, et seulement là. J’aime ces frissons et je vous le conseille.

Une participation au Challenge Thrillers/Polars de Liliba

Patchwork – Les plumes… pour l’innocence d’Asphodèle

Des mots, des plumes… et l’ histoire … continue

…J’oublie mes tissus et mon regard se dirige vers la fenêtre pour chercher le soleil. Un paysage fastueux apparaît, la blancheur de la neige est illuminée par la pureté du ciel. Je m’évade très peu de temps. Je réalise subitement que les diablotins se disputent.
L’un accuse l’autre de dire des mensonges et d’avoir triché. Un verre est renversé sur la table et une flaque s’étend vers le jeu. Je demande qu’on essuie, mais le troisième ne fait pas attention et fredonne une chanson d’un air angélique . Soudain, certaines paroles accrochent mes oreilles. Plus de doute ! c’est une débauche de mots que je ne répéterai pas. L’innocence et la naïveté de l’enfance !, dit-on. Mon œil !…

Edit : c’est ma participation à   « Des plumes … pour l’innocence d’Asphodèle »   . Les mots imposés sont ceux mis en gras.

DIY Crochet – Vite fait bien fait et un nouveau concept est né

Hier soir, j’ai découvert dans ma poche que l’attache plastique de mon bip d’entrée sur mon lieu de travail était cassé, et ne pouvait plus être attaché à mon trousseau de clés.
Casse la tienne (qu’à cela ne tienne) et je t’en ferai une, à toi-aussi. L’idée m’en est venue comme ça, bien plus rapidement que je ne l’écris.

Vite fait bien fait, un nouveau concept est né.

J’avais remarqué, en faisant du rangement, qu’elle avait laissé son départ de fleur au crochet avec ma ficelle de cuisine que j’utilise pour ficeler les rôtis ou … J’ai laissé mes travaux en cours pour retrouver cet essai …
j’ai fini cette fleur, j’en ai fait une autre et j’ai cousu les 2 fleurs avec mon bip à l’intérieur, puis j’ai fabriqué une attache pour l’accrocher avec mes clés.

DIY Crochet – on pourra le faire en tissu, feutrine ou tricot…

Ce matin, mes collègues ont trouvé que c’était très personnalisé et m’ont avertie des prochaines commandes que je pourrais recevoir.

Atelier Patchwork – Rouge, couleur de nombreuses fleurs en été

Après le monde bleu, où le chemin à suivre est jonché de pavés jaunes…

on arrive progressivement dans le monde rouge,

couleur de nombreuses fleurs en été,

couleur de l’amour ou de la colère.

Les pavés se font rares et les pavots ont une odeur entêtante à faire perdre … le chemin …

qui conduit à un monde où tout est doré… du miel et des abeilles… ça pourrait représenter la saison des richesses à engranger…

… avec quelques pièges à déjouer … mes tissus se mêlent et mes idées se mélangent…

Atelier Patchwork – L’année est en cours et avance toujours

L’année est en cours et avance toujours.

Maryse a fait toute une collection de petits blocs carrés.

Elle cherche une manière de les assembler pour faire un joli ouvrage…

peut-être un assemblage à plat, avec 3 blocs aux 4 coins représentant les saisons…

les abeilles, l’oiseau et le papillon pour l’été…

encore un bloc à terminer… une grappe de raisin en boutis qui complètera l’automne…

Tricot facile – Cache cœur et chaussons roses

Un petit ensemble au tricot pour une belle sortie printanière,

tricot facile cache-coeur chaussons

Tricotez ce petit cache cœur et ces chaussons roses en suivant ces explications

tricot facile cache-coeur chaussons

Pour le cache cœur:Monter 44 mailles avec des aiguilles n°2½ et tricoter deux rangs mousse, puis au début de chaque rang, tricoter 3mailles end, 1 jeté et tricoter les autres mailles endroit, faites ceci 22 fois, on obtient 88 mailles
Continuer tout droit au point mousse pendant 16 rangs (13m de hauteur totale), puis former l’encolure dos en rabattant les 20m du milieu.
Continuer au point mousse sur la partie gauche en tricotant sur 34m, et laisser les 34m de la partie droite en attente.
Coté encolure, diminuer 1m tous les 2rgs en tricotant 2m ens à 3m du bord, jusqu’à ce qu’il ne reste que 5m. Les arrêter en laissant un peu de fil pour faire une bride.
Tricoter la partie droite laissée en attente de façon symétrique à la gauche.
(à plat, ce cache-cœur a la forme d’un bonnet d’âne)
Arrêter les fils, coudre 2 boutons au dos, sur le 1er rang, là où commencent les premières augmentations.

tricot facile cache-coeur chaussons

Pour les chaussons, c’est là.

Patchwork – … des mots, une histoire 97 …

Des mots, une histoire… me trottent dans la tête… mes pensées s’évadent…

… D’ habitude, je classe mes tissus par couleur. En principe, je les range pliés face endroit visible dans des boites à chaussures. Je les récupère auprès de toute la population qui m’entoure (j’exagère un tout petit peu). J’en ai parfois même 2 ou 3 pour une seule teinte.

Pour commencer un ouvrage, je ne sais pas bien ce qui allume le détonateur. Pas besoin de grande déposition ni d’en parler longuement, il suffit parfois juste d’un coup d’œil effleurant les tissus et l’idée surgit à la vitesse d’une flèche.

Aujourd’hui, ce choix est tout indiqué pour réchauffer le cœur de ceux que j’aime. …

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire«   97ème édition sur le blog d’Olivia Billington.  Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Atelier Patchwork – L’année est en cours et avance bien

C’est le thème de cette année, l’année. Elle est en cours et avance bien. C’est déjà l’été chez Marie-Jo. Elle va à la pêche, de ses tissus, des petits morceaux.
Elle s’applique et applique de nombreux poissons, de toutes les tailles,

pour la plus grande joie des pêcheurs et des admirateurs

elle a brodé les abeilles qui butinent, et préparent du miel

et affolent les moutons

quelle chaleur sur cet ouvrage…

Tricot facile – Poisson d’avril et Mug Rug

Que d’eau, que d’eau… Il n’y a que la grenouille qui peut être heureuse avec ce temps de chien…

et il fait un froid de canard en plus de ça…

alors j’ai pris mes aiguilles et un reste de laine multicolore pour apporter de la lumière au bout des doigts,

et j’ai suivi les explications suivantes:

Monter 10 mailles avec des aiguilles n° 3½ , tricoter 4 rgs au point mousse.
Au 5ème rang, rabattre les 3 premières mailles, 1m end, 1 jeté, tricoter les autres mailles à l’endroit
Au rang suivant, rabattre les 3 premières mailles, 1m end, 1 jeté, tricoter les autres mailles à l’endroit (on vient de former la bouche)
Au rang suivant, tricoter 2m end, 1 jeté, tricoter les autres mailles à l’endroit
Continuer  de cette façon, jusqu’à ce que l’ouvrage mesure 10cm de haut
Au rang suivant, 1m  end, 2m ens end, 1 jeté, 2 mens end, tricoter les autres mailles à l’endroit
Répéter ce rang jusqu’à ce qu’il reste 6 mailles sur l’aiguilles
Tricoter ensuite 2m end, 1 jeté, tricoter les autres mailles à l’endroit
Répéter  ce rang jusqu’à ce qu’il y ait 12 mailles (on a fini par la queue)
Rabattre toutes les mailles et rentrer les fils.

et ce petit poisson est apparu pour un mug rug,

Tout en tricotant, je chantonnais: « Il pleut il mouille c’est la fête à la grenouille… »

les mailles couraient le long des aiguilles au rythme des gouttes… et…

Poisson d’Avril!

ça alors le soleil apparait… la grenouille en bave…

…elle en tombe…

Elle ne s’en fait vraiment pas cette grenouille…

et puis il me reste de la laine alors voici un autre tapis de tasse sur un autre modèle…

Profitez de votre journée, vous aurez peut-être la même chance que moi.