Patchwork – Les plumes… Rouge Passion pour Asphodèle

Des mots, des plumes… et l’ histoire … continue

…Il  est loin de nous faire vivre un calvaire; mais c’est une manie chez lui, voire une obsession. Il ne tolère aucun bruit, aucun moment d’égarement. Il aime ce qui est parfait et rejette toute attitude démente.

Je vois à peine sa silhouette au bas des escaliers, mais j’ai l’impression d’être au bord d’un gouffre. Je me retourne pour échapper à ce vertige que je ressens soudain.

Par les grandes fenêtres de la salle, je vois la neige tomber. A gros flocons. Ils s’éloignent et se rapprochent les uns des autres d’une façon très érotique, ces petites plumes semblent danser d’une passion fusionnelle et s’écrasent pour mourir dans un baiser sur les vitres.

Cette pensée délicieuse me fait sourire. En cherchant mes documents dans mon sac, j’aperçois une orange au fond et je pousse ce fruit dans un coin pour ne pas froisser les feuilles.

J’entends le dernier élève fermer la porte derrière lui.  Comme un changement de plans dans un film, on est passé d’une atmosphère sombre et tendue à un monde doux et calme. Fulgurant, ce tourbillon de folie du hall d’entrée!

Je lève les yeux et les regarde. Tous. Ils sont souriants. Attentifs, aussi. Certains visages portent les traces du froid intense du dehors. Ils ont les joues rouges ou les oreilles en feu….

Edit : c’est ma participation à « Des plumes … pour la passion d’Asphodèle » . Les mots imposés sont ceux mis en gras.