Boutis ou Trapunto – Des mots, une histoire 89

Oui, des mots, une histoire … m’envahissent la tête…

… Avant de passer la porte, je jette un regard furtif sur la rue enneigée par dessus mon épaule. De la buée s’échappe de ma bouche et s’élève jusqu’à l’arche du porche. Dans le hall d’entrée, je tape des pieds sur le grand paillasson, et secoue mon manteau recouvert de neige. Mes jambes transies par le froid se réveillent peu à peu. La loge de la concierge est restée entrouverte. La radio laisse entendre des paroles ressemblant à une oraison, puis la voix plus distincte du journaliste donne les dernières nouvelles. L’opération Serpents des sables est déclenchée. Des colonnes de véhicules et matériels militaires débarquent des avions et avancent vers Nord. La voix continue et annonce la décision implacable de soutien à la lutte contre les terroristes du désert.

Je sens soudain comme un voile sur les yeux, le cœur me serre la poitrine. Fini le temps des rêves et des mythes, c’est une réalité. Tout ce que la guerre peut inspirer de plus violent et de plus aigre est arrivé.

En montant les escaliers, je regarde dehors par la grande verrière …la piscine a disparu sous un manteau blanc…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 89ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

Publicités