Patchwork – Des plumes … et le passage d’Asphodèle

Des mots, une histoire … me trottent dans la tête…

… Pendant cinq minutes j’ai basculé dans un rêve… Disparu, cet extrait de la vie du bonhomme rouge. Effacé d’un seul baiser. Personne n’en saura rien. J’avais été la seule témoin. Quel dommage… J’ai le cœur qui bat très fort, qui va éclaté… J’ai fourré cette feuille blanche au fond de ma poche dans un bruissement de papier. J’ai eu la sagesse de garder ce secret pour moi toute seule. Sans preuve, j’imaginais déjà les tranches de rire des uns et le bastion de moqueries des autres; ça aurait été pire que des insultes, j’ai ça en aversion. J’ai fêté le rite de cette naissance extraordinaire, comme vous tous et comme toujours…

Et ce matin encore, je pars au travail. Des flocons tourbillonnent autour de moi comme des plumes… après un passage par un joli sous-bois aux couleurs encore automnales, j’arrive au niveau du Tunnel du Purgatoire et là je tourne à droite dans la rue des Frères Lumière. Je l’avoue, c’est un vrai roman le trajet par lequel je passe…

Edit : c’est ma participation à « Les plumes … et le passage d’Asphodèle » . Les mots imposés sont ceux mis en gras.