Patchwork – Paper piecing pour un portrait

« Elle a une voix un peu forte et un peu lente, comme si elle essayait de briser la barrière du langage avec un martien, elle me rend mon sourire. Elle est vêtue d’une salopette noire légèrement trop large pour elle, mais ne cache pas non plus le fait qu’elle est un peu trop costaude et grassouillette. Pas obèse, mais quelque chose entre costaude et grassouillette. Elle a un joli visage quand elle sourit, mais pas assez jolie pour qu’on puisse ignorer ses quelques kilos de trop, et lui passer la bague au doigt. A vingt-cinq ans ce sont ses chances qui diminuent mais pas son poids. Des traînées de poussière sur son front ressemblent aux restes d’un hématome. Ses cheveux bruns sont attachés en queue de cheval, on dirait qu’elle ne les a pas lavés depuis des semaines. Elle ne semble pas ralentie, mais quand elle parle vous comprenez que vous avez affaire à quelqu’un qui a laissé les lumières allumées et qui n’est pas à la maison. »

patchcath

Un portrait que j’ai assemblé en utilisant le paper piecing .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s