Patchwork – Des mots une histoire 76

Des mots, une histoire … me trottent dans la tête …

patchcath

…Il fallait se rendre à l’évidence, il n’était pas disposé à finasser maintenant, il avait vécu des moments époustouflants, intensément jusqu’à saturation dans un univers fabuleux où se succédaient attentes et rituels. Il ne semblait pas aimer être enquiquiné, et ne chicanait pas non plus.

Avait-il l’age d’être en retraite? Quand j’y pense, il avait une certaine prestance avec sa chevelure d’un blanc grisonnant. Rien à voir à côté de cette collection d’individus adossés aux portières des voitures sur le parking devant l‘hôpital, tels des mollusques qui passaient leur temps à tordre leurs cheveux aux couleurs de flammèches, pour les dresser en huppes au-dessus de leurs têtes. Nouveauté de la mode ou simple marque de ralliement?…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 76ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

patchcath

Publicités

26 réflexions sur “Patchwork – Des mots une histoire 76

  1. Notre liste faite de bric et de broc prend une teinte toute réelle et cohérente sous ta plume… On ne peut que s’en féliciter, tu es une talentueuse « couturière » !

    Coincoins au fil

  2. Bonsoir,
    Il semble que les hommes en blanc ont une certaines côte, des valeurs sur…lol
    sympa le patchwork
    Bonne soirée
    @mitié

    • ben c’est que j’aimerais bien faire comme toi
      je pense que mon histoire reste dans ma tête
      merci de ce gentil compliment
      et c’est grâce à toi que je me suis accrochée à ce défi

  3. Pingback: Le vide du désespoir « Désir d'histoires

  4. Et bien vois-tu je suis administratrice d’un annuaire où je dois rester très vigilante en ce qui concerne les inscriptions. Tout récemment j’ai accepté un gamin de 18 ans, punk et homo. Au début j’avoue que je craignais un peu, non de lui mais du regard des autres. Et voilà que j’ai sympathisé avec lui, et que j’ai mis les limites à ne pas dépasser et qu’au final ce petit Punk qui m’appelle maman, je l’adore, car il est respectueux malgré l’allure qu’il se donne!!! Et il est devenu notre mascotte!!!
    Ben maintenant que je t’ai parlé de mon annuaire, je me permets de te laisser l’adresse à savoir qu’un clic n’engage en rien.
    http://annuairepourlesnuls.fr
    Bisous et bonne soirée.
    Domi.

    • merci de ce petit lien, j’irai quand les journées seront plus courtes et moins ensoleillées
      vu la taille de la dernière lettre, il me faut beaucoup plus que quelques minutes pour lire tout ça

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s