Patchwork – Des mots, une histoire

Des mots, une histoire … trottent dans ma tête.

patchacth

Je rentre à la maison, je quitte mes tennis dans l’entrée, mes pieds se détendent sur le carrelage. J’enlève mon médaillon et le dépose sur le guéridon, à côté de mes clés et d’une fleur d’hortensia. Je passe à la cuisine et me prépare une collation, j’aime assez ce concept de plateau-repas. Je fais chauffer de l’eau pour mon thé et me remplis une petite verrine de crème anglaise. Je verse une cuillère de sucre dans ma tasse brune préférée et me sers deux muffins à la carotte. Je sens une légère fatigue entre les épaules, comme une morsure dans le haut du dos. Je pense à ce qu’il a dit, que « sa vie n’est plus qu’une bagatelle, qu’il a connu l’exil et n’est plus du genre à prendre des pincettes avec qui que ce soit, il n’est même pas désolé car la vie ne le passionne plus ». Non il n’a pas fait de lapsus, « Il a joué à la roulette russe et dépassé la ligne rouge »…

Edit : c’est ma participation à « Des mots, une histoire » 73ème édition sur le blog d’Olivia Billington. Les mots imposés sont ceux mis en gras.

patchcath

Publicités

15 réflexions sur “Patchwork – Des mots, une histoire

  1. Pingback: Une mort manquée « Désir d'histoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s