Le grand chantier – Courte pointe de Maurice

5ème épisode du jeu initié par Mère Castor.

Sans osciller, se soumettre à cet ordre du mois de mai, l’inéluctable.

Se laisser bercer par ce mot, et le vivre comme une poésie.

J’aurais voulu parler d’un navire quittant le Nord pour les Andes en passant par les îles Mascareignes.

Comme l’administrateur le demande, la représentation provoquée par cet arbitrage se constituera au bénéfice d’un grand nombre de noms de la page 88.

patchcath

Continuer à sortir par bottes mes tissus aux couleurs de calcaire naturel ou de chaux, de farine ou de  blé, de poussière de dolomie.

patchcath

Trouver mes toiles aux couleurs de métaux, minerais, disthène.

patchcath

Les séparer en 2 tas distractiles de différentes matières  de toutes longueurs et largeurs.

patchcath

Constituer de grandes bandes allongées de manière à utiliser l’un et l’autre.

patchcath

Je les ai souvent accolées entre elles, deux à deux, les plus courtes contre les plus larges soudées du plus beau fil, pour pouvoir faire des essais d’assemblage sans avoir l’assurance d’un bel ensemble.

patchcath

L’essentiel dans cette recherche consistait naturellement à rendre un coté vivant à cette épreuve, bon ou mauvais, sans s’écarter des proportions et des principes d’usage.

patchcath

Savoir dissimuler la violence du bleu et aplanir en conséquence la variété contradictoire des couleurs maritimes, amincir ce bec d’oiseau comme pour  polir la lame de l’épée comme un bouton de rose.

patchcath

Pas de disputation dans le choix des cristaux, des clous, des doites,

Pas de charpentier, ni tonnelier et tisserand, point de hachette ni de masse pour le bois, seule la mère, assureur du mouvement des mots, me les arrache et saura être dispache.

patchcath

A l’aide de dizaines d’aiguillées, de doitées utiles et au terme d’une existence vécue comme un siècle d’autrefois, quasi religieux, ne vivant qu’au rythme du balancier de la pendule pour … cette représentation urbaine, ce quartier de ville!

patchcath

Sans plus me contenir ni dissimuler ma joie, ce qui devait arriver… est là …Je pus respirer à pleins poumons.

Le dessus de la courte pointe de Maurice avait pris corps, un petit  nouveau… juste né …

patchcath

et les autres du  “grand chantier”sont ici et ou , , , , , , , , , , , et tralala lalère

Des chats se sont arrêtés sur mes patchwork

Le matelassage donne vie au patchwork,

patchcath

mais les chats sont restés là, tous doux,

patchcath

leurs couleurs fauves réchauffent les courtes-pointes,

patchcath

quelques pièces sont marquées de leurs pelages

patchcath

et au travers d’autres, leurs yeux nous regardent.

patchcath

Atelier Patchwork – Portraits 7

Elles sont 7 à m’accompagner régulièrement, cette année, à l’Atelier Patchwork.

Ces 7 adjectifs sont en nombre trop restreint pour les qualifier:
patientes et persévérantes pour leurs travaux d’aiguilles, elles restent modestes, et avec quelques encouragements, elles ont su devenir inventives. Elles sont souriantes, dynamiques et toujours prêtes à travailler une technique nouvelle.

Naturellement ces 7 verbes d’actions courantes, bien entendu:
tracer,  découper, assembler, coudre et confectionner, broder, matelasser

et 7 autres verbes pour elles, tout simplement:
oser, rechercher, découvrir, partager, donner, rire, vivre ensemble!

patchcath

Patchwork – Chat rouge et poisson bleu

Elle voulait des couleurs qui rayonnent,

patchcath

qui apportent de la lumière…

patchcath

Je lui ai raconté l’histoire des chats rouges

patchcath

autour du bassin à poissons bleus

patchcath

qui s’échappent dans l’herbe

patchcath

et qui ne se font jamais attraper

patchcath

car ils savent changer de couleur

patchcath

pour se fondre et se confondre aux reflets de l’eau.

C’est une courte pointe que j’ai confectionnée pour Léa.

En Mai, fais ce que tu peux

Ce n’est pas le proverbe que l’on a l’habitude d’entendre, mais c’est ce qu’on peut dire cette année…

Ce matin, encore les rayons du soleil paraissent à l’horizon pour illuminer notre journée, mais…

mais le ciel est chargé de gros nuages au dessus de nos têtes et …

patchcath

les envahisseurs glissent sur nos fenêtres …

patchcath

encore une journée à se garder au chaud et continuer les travaux de couture pendant que la pluie arrosera et entretiendra le jardin, et que le vent soufflant, le structurera à sa façon…

Patchwork en Mai

Chaleur de mai, verdit la haie

patchcath

En mai, fleurit le hêtre et chante le geai

patchcath

Mai, mois fleuri, mois béni

patchcath

Le mois de mai décide la destinée de l’année.

Plus mai est chaud, plus l’an vaut.

Mai frais (ou clair) et venteux, fait l’an plantureux.

Erbinet (saint Urbin, 25 mai), le pire de tous quand il s’y met, car il casse le robinet.

S’il pleut le jour de Sainte Pétronille (31 mai), elle est quarante jours à sécher ses guenilles.

Patchwork – le chat sur un bord de fenêtre

C’est en mettant à jour les pages et en cherchant dans quelques répertoires que j’ai trouvé ce chat sur un bord de fenêtre

patchcath

pour l’apprentissage d’assemblage, j’avais proposé quelques modèles de blocs à confectionner et à imbriquer les uns aux autres: étoiles, feuilles, sapin et vague

et c’est Jeannette qui l’a reçu en cadeau (pour sa collection de chats…)